17
nov

Jenifer - appelle-moi Jen

 

jenifer album.jpg

 

Vous allez me dire que je ne "fais" que dans la Star Ac en ce moment, Elodie Frégé à l'album envoûtant, Lucie au clip controversé (mais moi j'aime sa chanson na), et maintenant Jenifer et son petit dernier, mais c'est du pur hasard.

Jenifer c'est "Au soleil", que j'adore hurler.  C'est "C'est de l'or", touchante chanson.  C'est son entraînante "révolution".  Mais elle a vachement changé la "petite" Jenifer de la Star Ac 1.  C'était en quelle année déjà ?  2001 non ?  Je pense bien... Mais pas sûre.  Tiens, l'année du 11 septembre ?

J'ai eu la chance de la voir en live à Ciney, au Tempo Festival (là oùsque j'ai pas vu Calogero, rhaaaaaaaaaaaaaa, enfin si je l'ai vu, le lendemain de Jenifer, mais pas cette année quoi), et c'était du pur bonheur.  Elle est simple, elle est rigolote, elle est dynamique, elle est belle.  Bon, le quatrième adjectif, est accessoire, c'est clair, mais tant qu'à faire.

Et la revoici avec son nouvel album, qui la montre plus jolie et dynamique que jamais.

Un album que j'ai trouvé plein de vie, de joie et de gaité. 

Un album funky.  C'est l'expression qui m'est venue, même si j'ignore totalement le sens de ce mot, funky, donc sans doute me trompe-je, mais peu importe.

Un album qui donne envie de danser, qui donne la pêche ou la banane, on dit comment déjà ?

Un album qui met de bonne humeur, même si on l'écoute en faisant sa vaisselle ou en épluchant les patates.

Le premier extrait, Je danse, est sur toutes les radios, et me donne, moi aussi, envie de danser.

Mon coup de coeur, Les autocollants, drôle comme tout.

Puis l'amour fou, un morceau rythmé et langoureux à la fois.

Et l'envers du paradis, où Jenifer prend cette petite voix enfantine que j'aime.

Sans oublier le dernier morceau, Le risque, plus lent, comme pour finir en douceur.

Ben après ça, j'ai qu'une envie, je vous le dis (en vérité) : vite la revoir en concert.