19
mar

Carré ViiiP : on prend les mêmes et on recommence…

Après dix ans de télé-réalité, il semble que l’imagination fasse actuellement cruellement défaut.

Pourtant, y’a plein d’idées géniales, trash, gore et abominables pour innover en la matière, non ?

Apparemment, non.

TF1 a donc ressorti de son grenier d’anciennes « stars » (mouahahah, je vais faire une crise d’asthme tellement je me marre) de la télé-réalité pour les enfermer dans un genre de, euh… loft (tiens, ça me rappelle quelque chose).  TF1 les a brossés dans le sens du poil, les ViiiP, et adjugé, emballé c’est pesé, c’est reparti pour un tour à la télé…

C’est quoi un ViiiP, enfin un VIP, au fait ?

En théorie, une Very Important Personnality. 

Le VIP de la télé-réalité a huit « qualités » : mégalomanie, extravagance, sens du caprice, côté tendance, art de la séduction, côté too much, humour, capacité à faire du buzz.  Tiens, zont oublié la modestie.

TF1 nous offre donc sur un plateau hyper criard, plein de bling bling et de lumières ridiculement ridicules, agrémentés de limousines roses et de voiture dorées, sans oublier les blocs-notes des présentateurs, dorés aussi (empreintes digitales grasses en cadeau bonus), huit têtes déjà connues, si du moins vous avez, comme moi, maté toutes les télé-réalité du début de siècle, mélangées à huit « wanna ViiiP », inconnus aux dents aussi longues que l’ego de leurs rivaux, si pas plus longues.  Ça promet des étincelles bien débiles bien captivantes sociologiquement parlant.

Durant dix semaines, ces VIP qui n’en sont pas - pour moi, des VIP, c’est, chais pas moi, Mandela, Madonna, Sinatra ou moi… nan je rigooole hein, juste pour la rime, mais sérieusement, des VIP c’est des gens qui ont un talent réel, un don, qui ont fait du bien au monde, dans des domaines divers et variés comme l’humanitaire, la musique, la littérature, la science, et pas des ceusses qui se la pète gravent de la mort qui tue la vie.

Bon, place aux ViiiP.

D’abord, une brune que je ne connais pas, qui s’avère finalement être Thomas de Secret Story 3.  Tiens, il s’habille en meuf maintenant, avec des collants que j’imaginais même plus que ça existait, moi je mettais ça y’a vingt ans les collants en dentelle (mais bon, Marygribouille en a mis dans son dessin pascal, la semaine dernière, sur Planète célibataire, donc j’ai peut-être loupé un épisode, le collant dentelle est peut-être revenu à la mode, comme le pantalon carotte ou le fuseau, qui sait).  Bref Thomas est devenu(e ???) Thomase, faut pas chercher à comprendre, et il est accompagné(e ???) de son double languedevipèrien Benoît(e ???).  Ceux-là, ouf, on s’en souvient.

Puis encore une illustre inconnue pour moi, Afida, qui a apparemment épousé le fils de Tina Turner, ben oui, ça permet de devenir VIP quoi, juste par alliance.  Alors on ajoute bien Turner sous son prénom, pour pas qu’on oublie.  Semblerait qu’elle ait participé au loft 1, dont on avait été privé en Gelbique.  Gros ego, petit QI en tout cas, et grande adepte du mélange franglais.  Elle est française de souche, mais bon, ça fait bien de placer de l’anglais dans tout.  Tiens, le jour où ça fera bien de placer des belgicismes dans tout, je serai une ViiiP, moi aussi.  On dirait Mia Frye, le poulpe en moins.  Chais pas pourquoi, elle m’exaspère déjà.  Elle est donc célèbre pour rien… aaaaaah, mais c’est le cas de tous, suis-je bête, m’enfin.

Asseyez-vous confortablement, bloquez votre estomac, la nausée menace déjà, voilà Giuseppe, le retour.  Déjà.  Avec maman, of course.  Il a toujours sa tête à claques, même si, en quelques mois, il est passé de célibataire endurci qui vit chez môman à père de quasi trois morveux (ça devrait être interdit par la loi, que les Giuseppe se reproduisent, non ?).  Son petit dernier doit déjà se retourner dans l’utérus de maman.

Tiens, revlà Cindy.  Ben finalement, c’est encore elle que je préfère.  La moins conne de tous.  Si si, je le sens je le sais.  Mais elle ferait bien de mettre un soutif, la gravitation ne lui sied vraiment pas.  Et ça a l’air d’avoir empiré depuis la dernière fois qu’elle s’est foutue à poil, non ?

Suivie par FX.  Bon, décidément, ils ont regroupé toutes les têtes à claques, ça se confirme, c’est indéniable.  Et là je comprends, ça sera la première télé-réalité où y’a un meurtre en direct.  Et un Viiip de moins, un… voire plus si manque d’affinités.

Puis vlà Marjolaine.  Elle est belle et elle le sait.  Insupportable.  Dommage, car elle pourrait être chouette, si elle arrêtait de parler de ses quatre salles de bain, de ses employés de maison et de son single qui a été vendu dans le monde entier (qui se souvient de son titre, allez, faites bosser vos neurones).

Enfin, Alexandra, la princesse de Secret Story.  Ben finalement c’est encore la plus simple.  Enfin, simple, dans sa mégalomanie quoi.  Sans doute grâce à son éducation de princesse.  Paraît même qu’elle a fait une autre télé-réalité depuis, je savais même pas, tchu, ma culture téléréalitesque laisse à désirer.  Elle a un petit coup de vieux non ?

Grosse déception tout de même, où est Amélie, l'adoooorable belge de Secret Story ?

Dans les Viiip donc, niveau mecs, on a droit à trois homos, Benoît, Thomas et FX, et l’insupportable Giuseppe.  Pas de quoi fantasmer.  Pas de quoi me brookiser en matant ma TV, c’est clair.  Restent les filles… vais-je virer de bord ?

Dans les huit wannaViiip, ben on verra à l’autopsie, mais clair que sont tous tombés dans le lac, on ne peut le nier (comme Narcisse quoi, vous connaissez pas vos classiques ?)  Y m’énèèèèèèèèèèèèèèèrfent déjà tous autant qu’ils sont.  Et les mecs sont même pas beaux, trop jeunes, trop nabots.  A nouveau, rien de fantasmant.  Et y’a même un clone de Michael Vendetta, siiii, je vous jure.  Grosses lèvres et yeux gonflés, comme lui, mais chapeau en sus.   Y’a Musclor aussi, totalement tablettedechocolaté.  Et niveau filles, que de la blondasse.  Tchu, zont oublié que les brunes comptent pas pour des prunes, chez TF1.

Aaaaaah, tiens, tout de même, au sein de ces inconnus qui se prennent pour des stars internationales, y’a du belge.  Une schtroumpfette bruxelloise, foraine, qui se la pète plus qu’une vache atteinte de gastro-entérite.  Ça va pas encore redorer le blason de mon pays déjà ridiculisé politiquement parlant, ça.  Et la chtite belge de conclure « je lis tous les magazines people, et bientôt, ce sera moi qui sera dedans ».

Et l’ersatz de Mia Frye d’ajouter « on peut pas leur cracher dessus (les wannaViiip), c’est leur première télé, faut les encourager, ils y croivent ».

Et le coach des wannaViiip, comble de l’horreur, c’est Michael Vendetta, le vrai, pas le clone dont je parlais avant.  Bon, je reviens, je vais vomir cette fois.  Me demande s’il va pas jouer dans Dallas ancienne version, avec sa ceinture dorée, sa veste brillante et sa chemise rose.  Et il adore toujours autant s’écouter parler « Y yyyyen a qui zont du potentiel ».  Pourtant, en fin de compte, je me rappelle qu’à la fin de la Ferme célébrités, je le trouvais quasi plus sympa que Greg le pas millionnaire et l’autre qui jouait dans Alerte à Malibu.  Sera-t-il le plus humble de l’aventure ?

Clair que ça va pas améliorer notre façon de parler la France, tout ça…

Bon, ben tout bien réfléchi, ils m’insupportent tous, tout autant qu’ils sont.  Les VIP qui se prennent pour dieu le père ou Marie la mère, les wannaVIP qui se prennent pour dieu le père ou Marie la mère… euh… ils vont bien s’entendre alors.  Ils m’énèèèèèrffffffffffent, et c’est ça qui me plait, tout bien réfléchi. 

La connerie n’a pas de limite.

La connerie est sur TF1.

La connerie est désormais aussi chez moi.  Vivement ce soir, 17h50.

10:48 Écrit par Anaïs dans Anaïs est une enfant de la TV | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : carré viiip, tf1 |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |