9
oct

Le Fiff – jour 5 – 17 filles

17filles.jpg

Direction le Caméo 2, la salle la plus pourrie de toute l’histoire du cinéma, réservée aux moins de 1m50.  Comme je fais plus d’1m50, je sais que je serai serrée comme une sardine, avec l’impossibilité de bouger mes jambes.  La chaleur est déjà forte, été indien oblige.

Fort heureusement, l’action de 17 filles nous emmène au bord de la mer, en Bretagne, où 17 adolescentes décident, pour des raisons obscures, de tomber enceintes toutes en même temps.  Une véritable épidémie sous forme de révolte et d’utopie.  D’irresponsabilité, aussi.  Une histoire librement inspirée d’un fait divers ayant eu lieu aux States il y a quelques années.

Un film qui devrait prêter à réfléchir sur le sens de tout cela, qui n’est pas réellement expliqué : le spectateur se fera sa propre idée.  Un film qui devrait prêter également à la discussion entre ados, j’imagine.  Mais même si les jeunes actrices sont parfaites dans leur rôle à la fois grave et empreint d’une superficialité étonnante (des fois, j’ai eu envie de leur foutre des claques, c’est grave docteur ?), la fin a tendance à laisser un tantinet sur sa faim…  Sensation de malaise.  C’était peut-être le but, après tout.

18:40 Écrit par Anaïs dans Anaïs fait son cinéma | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fiff, 17 filles |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |