25
nov

A faire avant de mourir / to do before I die (tchu je deviens bilingue)

 

 

jai tjs voulu le faire.JPG

 

 

Vous le savez, je suis passée en train à Bruxelles il y a un petit temps et j’ai découvert un tag que je n’ai pas su lire en entier, qui disait « j’ai toujours rêvé de faire… ».

J’ai donc fait appel à l’équipe, savoir vous, pour avoir une photo de ce tag.

Et ce fut fait par une adooorable lectrice, qu’elle en soit remerciée infiniment, car faire une photo comme ça devant tous les navetteurs intrigués, c’est pas que c’est ridicule, mais un chouia quoi.  Alors merci à toi ô lectrice vénérée.

Et ça m'a permis de découvrir que ce qui est inscrit sur ce tag, ce n’est pas « j’ai toujours rêvé de faire », mais « j’ai toujours rêvé de le faire ».

Faire quoi… c’est ça le mystère. 

La poésie.

L’appel à l’imagination.

Car tout le monde peut interpréter cette phrase à sa manière.  Chacun a toujours voulu faire quelque chose.  Et moi j’aime ça.  Ça me rappelle une conversation récente que j’ai eue sur msn sur les trucs à faire avant de mourir.

Alors voilà ce que j’ai toujours rêvé de faire, ce que je veux faire avant de mourir, ce que je veux do before I die…

Aller manger des moules bouchot sur un coup de tête au Cap gris nez (blanc nez aussi), mais vraiment sur un coup de tête, bon, on fait quoi, on y va, paf, on s’en va dans la minute.

Revoir le musée Rodin.

Photographier une libellule.

(re)Dire je t’aime. 

Et le penser.

Parler ou chanter comme Donald Duck, après avoir avalé le gaz d'un ballon de baudruche.

Avoir un méga orgasme de la mort qui tue la vie.

Se regarder tendrement après le méga orgasme, passque sinon c’est moins bien.

Aller en ville et n’en revenir que si je suis parvenue à claquer 2500 euros.

Ecrire un roman.

Faire rire un bébé en lui bisouillant le ventre.

Caresser un fauve.

Embrasser à en avoir des papillons survoltés plein le bidou.

Manger le gâteau qui porte je sais plus quel nom qui a eu la médaille de je sais plus quoi à la coupe du monde de je sais plus quelle année, vendu chez Carrément bon.

Faire le tour du monde sans prendre l’avion.

Bosser chez Mickey.

Apprendre à nager le crawl.

Relire L’esprit de famille de Janine Boissard.

Rencontrer un oiseau étrange et savoir qu’il est la réincarnation de quelqu’un que j’ai perdu.

Installer un jacuzzi chez moi.

Ecouter les dizaines de vinyles bien enfouis dans mon grenier.

Passer une nuit dans un hôtel vingt étoiles et m’y faire livrer du champagne et des fraises, et puis un beau brun ténébreux, comme Pretty Woman.

Nager toute nue.

Aller boire un verre au sommet de la tour Eiffel, sur un coup de tête.  Le coup de tête est primordial et indispensable.

Regarder à nouveau une fleur de nénuphar s’ouvrir.

Aller à New-York.

Croire en Dieu.

...

(Liste non exhaustive)

PS : entre l’écriture de ce billet il y a quelques mois et sa publication, certains des vœux se sont réalisés, dingue comme parfois l’inattendu peut se produire, et c’est déjà un gros bout de bonheur…

Alors vous, que rêvez-vous de faire before you die ?

Illu d'Emmapoz, parfaite pour "Bosser chez Mickey".

 

disney, embauche-moi !.jpg