26
mai

Le making of de Naru

Ce que j'adore chez Naru, c'est sa capacité à me faire rire avec un dessin (l'idée du poulet refusant catégoriquement la tomate dans son... enfin vous voyez, j'adore j'adhère) puis à m'émouvoir avec un autre (les silhouettes sur fond de coeur, j'adore j'adhère), sans oublier la poésie de son dessin "nocturne".  J'admire ce talent de pouvoir, avec un même style, toucher ou amuser.  Et je dis bravo.

Sa bio :

Naru, intérimaire le jour, dessinatrice la nuit, tient un blog depuis un peu plus de deux ans. Une sorte de carnet de bord dans lequel elle narre en bulles ses "folles" péripéties et ses petites illustrations selon l'envie et l'inspiration du moment. On y retrouve des tranches de vie, des rencontres improbables, des personnages récurrents présents dans sa vie réelle et d'autres totalement imaginaires. Peter Pan au féminin, elle se complait à décrire sur papier son petit monde bien à elle et invite ceux qui le veulent à le visiter et à partager avec elle ses délires; elle a beau être nombreuse dans sa tête, elle aime aussi la compagnie des autres. C'est donc avec plaisir qu'elle a répondu présente à l'appel de ce projet collectif, armée de son stylet et de sa tablette graphique, bien sûr !

Son blog.

Son making of.

05 23 making of.JPG

 

19
mai

Le making of de Mr Kiki

Avec Mr Kiki, voilà la seconde dose de testostérone, et ça fait un bien fou d’en avoir quelques doses sur Planète.  Je ne devrais pas vous le dire, mais hasard ou coïncidence, les deux hommes ayant participé à ce jour font partie des rares ayant remis leurs dessins à temps, voire super en avance.  Y a-t-il un lien entre la testostérone et la ponctualité ?  ça reste à prouver.  Quoi qu’il en soit, j’ai de suite craqué pour le Kikimundo et son escargot tout mignon, d’autant que, vous le savez, l’escargot est l’emblème de ma ville (et qu’il est délicieux avec une petite sauce tomates lardons et du riz, je vous le dis).

Sa bio : Je suis Mr Kiki. Je suis né à Paris (France) en 1966 et j'habite aujourd'hui à Toulouse (France aussi, mais plus au sud).
Le pseudonyme que j'utilise dans l'internet est aussi un de mes surnoms dans la vraie vie. Je ne sais pas vraiment pourquoi on m'appelle "Kiki", peut-être par déformation d'un autre de mes surnoms, mais le "Mister" je sais d'où ça vient. C'est pour ne pas confondre... En effet, à une époque je côtoyais au quotidien trois autres Kiki. Il y avait la chienne de mes parents, un fox terrier qu'on appelait Kiki poilue. Il y avait aussi une copine de ma sœur, une fille immense au visage tout rond surnommée la grosse Kiki. Il y avait enfin le poisson rouge de la maison baptisé Kiki-bulle à cause de sa ressemblance avec la copine précédemment citée. Nous étions donc quatre à porter le même surnom, et pour qu'il n'y ait confusion possible quand quelqu'un appelait l'un d'entre nous, je suis devenu Mister Kiki.
Le dessin a toujours été un de mes passe-temps favoris. Tout petit, je privilégiais ce mode d'expression, ce qui me valut à l'école deux ans de retard dans l'apprentissage de l'écriture. J'arrivai malgré tout au bout de mon parcours scolaire en décrochant un diplôme d'informaticien, mais durant toute ces années d'école, j'ai décoré mes cahiers avec des p'tits dessins. Au lycée, je dessinais les aventures d'un escargot débile pour amuser les copains. Pourquoi une escargot ? Tout simplement parce que c'est facile à dessiner. J'aime dessiner,certes, mais cela ne veut pas dire que je sois particulièrement doué. J'ai donc imaginé un personnage que je pouvais représenter facilement. Une spirale pour la coquille, deux ronds pour les yeux, et hop ! Voila Escargolio !
Cela fait maintenant un quart de siècle que ce gastéropode m'accompagne partout, et lorsque j'ai ouvert un blog en décembre 2006, il en devint naturellement la figure emblématique. Quand j'ai créé ce blog, je ne savais pas vraiment ce que je voulais en faire. Je voulais juste voir comment cela fonctionnait. J'ai écrit n'importe quoi et j'y ai mis mes dessins pour alimenter la bête, et puis des visiteurs sont venus et m'ont encouragé à continuer. Alors je continue, avec pour seule ambition de distraire quelques instants les aventuriers du net qui viennent s'égarer au Kikimundo. Son blog.

Quand j'ai demandé quelques crayonnés à Mr Kiki, en homme dévoué à la cause il m'a répondu ceci :

"Coucou Anaïs,
Voici quelques images pour le making of.
Il y a les crobs du 13/05 au 18/05, et pour le 19/05 j'ai fait un mini making of d'une partie du dessin en 5 étapes:
1 Le crob's
2 Les contours
3 La couleur
4 Les ombres
5 les reflets

Il y a aussi en prime la couverture du magazine que lit notre ami l'escargot pour la journée du 17/05"

Keskon est gâtés hein !

05 13 making 2.JPG

05 13 making.JPG

05 14 making.JPG

05 15 making.JPG

05 16 making.JPG

05 17 making.jpg

05 18 making.JPG

05 19 making 0.JPG

05 19 making.JPG

05 19 making 2.JPG

05 19 making 3.JPG

05 19 making 4.JPG

 

12
mai

Le making of de Laeti Vanille

Laeti Vanille est la perle rare.  Le truc qu'on cherche dans l'huître durant des années, en vain.  Et je l'ai trouvée.  Cette perle, non seulement a remarqué que cette année, le 8 mai tombait un dimanche, ce que j'ignorais bien sûr, vu que mon agenda a été écrit en 2009, et est perpétuel, ce qui fait qu'elle a fait un dessin qui sauve mes propos, mais en plus elle m'a envoyé tous ses dessins le 31 décembre dernier à 15h17, soit plus d'un mois en avance, si c'est pas être une perle ça.  Au moment où elle me les envoyait, je matais Raiponce au cinéma, en phase pré grippe, ignorant encore le malheur qui allait s'abattre sur moi, quel souvenir.

J'aime énormément ses dessins, bulles colorées dans ma journée.

Sa bio : Laeti Vanille est une institutrice, fan de culture asiatique et adepte de mode. Ce grand brin de femme croque avec humour un monde de p'tits bouts de mômes mais pas seulement. Des bons petits plats de grand-mère pas si délectables aux impitoyables frasques entre collègues niveau CE2, aucune situation, aussi burlesque soit-elle, n'échappe à son coup de crayon. Illustratrice la moitié du temps, un stylo collé au bout des doigts et un pinceau coincé entre deux molaires, cette maîtresse peint du romanesque, crayonne du rêve, dessine du quotidien... et nous livre une tranche de bonne humeur, haute en couleurs et en fantaisies. Et pour aller faire un petit tour dans sa bulle qui pétille, prenez un siège en classe. Mauvais élèves acceptés. Bavardages recommandés !

Ses crayonnés, promo and co :

05 06.JPG

 

05 06  making of 2.JPG

05 06 making of.JPG

05 06  making of 3.jpg

5
mai

N'oubliez pas

Chaque matin, 10 heures, votre petit conseil illustré du jour...

J'en profite pour remercier les visiteurs, ici plutôt que là-bas, pour ne pas gâcher les jolies illustrations.  Merci pour votre fidélité, votre enthousiasme, et votre présence qui grimpe qui grimpe qui grimpe.  Je suis ravie que cette aventure vous plaise et vous donne l'envie de revenir chaque jour.  Et vous n'êtes pas au bout de vos surprises, je vous le dis... mais mystère et bouldegom.

C'est par là que ça se passe...

03 24.JPG

 

5
mai

Le making of de Domie

Sur son profil Facebook, jeudi dernier, Domie a publié ceci : "Demain commence ma semaine sur www.planete-celibataire.be ... Difficile de s'imposer 1 semaine complète d'illustrations sur des thèmes imposés, au milieu d'un début d'année très chargé. J'aurais voulu faire mieux, évidemment ;)
Merci à Anaïs Valente pour sa confiance et sa patience, elle me hait certainement maintenant ! Pour mes dessins, je vous laisse juges. A bientôt !"

Je lui ai répondu "je ne te hais qu'à moitié"

Me demande si je ne mentais pas, car elle m'a vraiment donné du fil à retordre, la talentueuse Domie.  Et des cheveux blancs, tant j'angoissais de ne pas recevoir ses dessins.  Finalement, j'ai tout eu et vous avez tout vu, ouf.

Sa bio : Domie, née au début des années 80, n'est pas vraiment illustratrice, son univers, ce sont les nouvelles technologies, les jeux vidéo et les gadgets. Dans la vie, elle est Conceptrice / Rédactrice web dans une université. L'illustration est venue avec la création de sites web au début des années 2000, puis l'envie d'essayer de se perfectionner en dessin. Un blog est né en 2005, pour partager ses dessins, prendre des conseils et évoluer.
Depuis quelques années, Domie dessine beaucoup moins, faute de temps et d'inspiration, mais quand l'occasion de "faire des dessins pour une bonne raison" s'est présentée, elle a tout de suite accepté.

Son blog.

Et ses crayonnés :

04 30 making of.JPG

05 02 making.PNG

05 03 making of.jpg

05 04 making.JPG