25
nov

L'info du jour

Entendu hier sur RTL : faire l'amour est supeeeeeeeeeeeeer bon pour la santé.

Euh, si y'a un médecin brun et ténébreux parmi vous, je veux bien qu'il s'occupe de ma santé, comme il le voudra...

19
nov

Euh, mais y zengagent quoi dans la police belge ?

Hier, je lis que des policiers ont refusé de sortir un jeune enfant tombé dans l'eau, l'obligeant à rester dans le froid durant un temps fou.

Aujourd'hui, je lis pire encore, en fait le bébé était dans l'eau, mais totalement immergé, tête la première.

Bien sûr, il est décédé.

Tout ça est vraiment étrange, à se demander aussi pourquoi les parents ont préféré appeler la police plutôt que sortir leur gamin immédiatement.

Quoi qu'il en soit, c'est dramatique, pauvre bout de chou.

17
nov

L'info essentielle du jour

Kate Middleton serait enceinte.  Meuh non je rigole, qu'on lui foute la paix à Kate, qu'on la laisse faire ses bébés à l'aise, quand ça lui chante.

L'info essentielle du jour, c'est qu'amiante est masculin et non féminin comme je l'ai toujours cru.  Info inutile, because l'amiante a disparu de nos vies, fort heureusement et que vous vous fichez de son genre ?  Pour moi c'était l'info utile, d'autant qu'il fait son come back et que j'ai découvert hier, sur la RTBF, aux termes d'une émission très bien faite la triste réalité de ses dommages dramatiques.

12
nov

Trop de marche blanche tue la marche blanche

Moi j’ai connu le terme « marche blanche » au moment de l’affaire Dutroux.  Une marche rassemblant plein plein de gens, pour rendre hommage aux victimes de ce pédophile. 

J’ai donc toujours cru qu’une marche blanche servait à rendre hommage à une victime de bourreau, victime innocente, entraînée dans un tourbillon de violence et de mort totalement par hasard, sans n’avoir rien demandé à personne, sans avoir agi en quoi que ce soit.

Une marche blanche, blanche comme l’innocence, la pureté et bien souvent l’enfance.

Plus  particulièrement, la marche blanche liée à l’affaire Dutroux était également une manifestation silencieuse contre ce drame, et sans doute aussi contre la façon dont l’enquête sur les disparitions avait été menée.

Bref, pour moi, une marche blanche doit rester exceptionnelle, afin de marquer les esprits et de donner un signe fort.

Or, depuis quelques années, on voit fleurir des marches blanches à chaque occasion.  Si je peux comprendre la détresse des familles et proches lorsqu’un drame ignoble se produit, familles et proches pour lesquels l’événement tragique est unique, je reste persuadée que trop de marches blanches a fini par tuer la marche blanche, et lui enlever l’impact qu’elle avait il ya quinze ans.  Il y en a tant qu’on n’y prête plus attention désormais.

Et si la marche blanche vire au gris ou, pire, au noir, avec des cris, des protestations et de la violence gratuite, si la marche blanche n’est pas en hommage à une victime innocente, moi je dis que ça ne doit pas s’appeler une marche blanche.  Tout simplement.

2
nov

La citation du jour

"Participer à un défilé de mode, c'est réductible"... (Michael Vendetacaca)

Euh, tu te prendrais pas pour un irréductible gaulois, des fois ?  Réducteur qu'on dit, réducteur.