29
déc

L'Anaïssade du jour

Enfin d'hier.

Faisant des courses avec Mostek :

Moi "hé, les courses fêtes, c'est dingue, tu sais pour combien j'en ai déjà ?" (dans mon panier, du chocolat au cuberdon - impatiente de goûter, du foie gras, du magret de canard, du riz, des scampis sauce rose - impossible de savoir ce qu'il y a dedans...)

Elle "euh, non, combien"

Moi "6500 calories..."

20
déc

L'Anaïssade du jour

"Une habitante de Herve bloquée plus d'une heure dans la neige, en chaise roulante."

ça pue ça, comme histoire...

16
déc

L'Anaïssade du jour

Dans not' bureau, on chante beaucoup...

"Buvons buvons buvons le sirop typhon typhon typhon
L'universelle panacée
À la cuillère ou bien dans un verre
Rien ne pourra nous résister"

Et moi : bon, chantons plus poliment "à la testicul-ère, ou bien dans un verre"

13
déc

L'anaïssade du jour

Un collègue "à demain"...

Moi "oui, à dix doigts".

10
déc

L’anaïssade du jour – Nad, ce billet est pour toi, ma seule et unique lectrice

En ce jour solennel, je suis fière de moi.  J’ai sorti un mot d’une intelligence rare.  Siiii, je vous jure.  A croire que mon neurone orphelin a été victime d’un éclair de lucidité.  Je sais, c’est étonnant.

Ainsi donc (pléonasme), ma collègue a été victime d’une attaque fourbe par un autre collègue (fourbe aussi, tchu, quéén fourberies dans ce bureau).  Je n’en dirai pas plus, par respect de leur anonymat.

Et vlà qu’elle voulait que je lui fournisse des outils pour ses représailles.  Moi !  Innocente comme l’agneau qui vient de bêler pour la première fois, m’enfin.

Alors je lui ai dit « non, il n’en est pas question, tu fomenteras ta vengeance toute seule ».

C’est beau non, d’être parviendue à placer le verbe « fomenter », comme ça, l’air de rien.

Si c’est beau.

Je sais, vous êtes tout émotionnés.

Allez, un peu de vocabulaire, c’est quoi votre beau mot favori que vous aimez placer pour faire croire que vous êtes culturés et intellectuellement supérieurs à la moyenne ?  Correctif : Nad, c’est quoi ton beau mot favori que tu aimes placer pour faire croire que t’es culturée et intellectuellement supérieure à la moyenne ? 

Et une petite réédition d’un dessin que j’aime d’amour, leçon de vocabulaire by Anaïs and the talentueuse Makoooo.  Tu l’aimes, Nad ?

Anais_pleonasme.jpg