25
mar

Anaiiiiiiiiiiiiiiiiis

Dimanche, 15h03.

Je reçois un mail à l’en-tête étrange : « Anaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis ». Je me dis tout de go « encore une déclaration d’amour » (air blasé de la célibattante noyée sous les propositions depuis la création de son célébrissime blog).

Je ne peux résister à l’envie de vous le publier (il vient d’une autre célèbre bloggeuse, là, à gauche, rubrique « filles », mais je ne dirai pas qui nananère) :

Salut ma toute belle, collègue célibattante! Ecoute-écoute-écoute! Je voulais juste te raconter vite-fait le grand tremblement de terre génial qui vient de m'arriver! Le contexte : c'est dimanche, 15h, je suis debout depuis une heure, en nuisette dans mon petit appart, je me ballade un peu sur le net, je te lis... Me bouffe une part de tarte aux pomme reçue hier d'une amie... (Oui, l'intro est un peu longue, j'abrège!) ET SOUDAIN... je me dis : tiens, je vais prendre un bain. J'adore les bains. Avec des essences délicieuses (je suis dans un trip citrus, là), et surtout un bon bouquin... J'adoooooore! Mais question dramatique : quel bouquin? (Tout ceci se passe dans ma petite tête, en une fraction de seconde : idée-bain-essences-bouquin)... ET TU SAIS CE QUE J'AI EU ENVIE DE LIRE? HM? Ben un livre de toi!

Tadaaaaaaaa!

Non, mais je veux dire que dans mon inconscient à moi, j'ai tellement de plaisir à lire ton blog, que là, j'ai eu envie de te lire en LIVRE dans mon BAIN.

C'est pas formidable?

Bon, je prendrai Comte-Sponville à la place, que je dois finir bientôt pour le prêter à mon ange (je me la pète, ça fait très culturée, non?), et là j'y vais passsss'que mon bain i' va déborder, mais je voulais juste te dire ça, quand même, c'est important, non?

Je t'embrasse fort, fort! Continue tout ça, tu verras, ça ira de plus en plus loin à chaque fois, et ce sera de plus en plus beau! T'as un don, fais-en donc profiter le plus grand nombre!! :-) »


Je dégouline de reconnaissance, comme c’est joliment écrit, et tellement cool comme envie.Bon, je vais m’offrir un bain au citron, j’imprimerai quelques pages du blog, et je ferai comme si que je lisais mon livre…Merci toi admiratrice pas anonyme, trop top gentil, et si … si… enfin bref smack, merci. Puissent les éditeurs du monde entier entendre ta requête…

PS : c’est qui Comte-Sponville ? Chuis pas assez culturée moua !

21
mar

45000

45000 et bientôt cinq mois que vous partagez mon quotidien... Je vise les 50000 le jour des cinq mois (le 28), ça fera des chiffres ronds ronds ronds et bien assortis...PS : et oui je vis toujours, vive Damart (demain je demande un cadeau)

20
mar

Ta ta ta ta ta ta ta ta ta ta ta

A chanter sur l’air de la marche funèbre, en prenant un air contrit.

Contrite, je le suis, voire un chouia contrariée.

Depuis ce matin, 9h13, soit presque DOUZE HEURES, plus aucun commentaire, plus aucun mail.

Mon hébergeur adoré serait-il en panne à ce niveau ?

Ou bien sont-ce mes fidèles lecteurs qui sont en panne d’inspiration ?

Ou, pire, ils n’aiment plus ce que j’écris, ça ne les fait ni rire ni réfléchir, rien de rien. Le vide. Que dis-je. Le bide.

Vous l’aurez voulu. Je ne puis survivre plus longtemps dans ce silence. Adieu, monde cruel.

12
mar

Gaël

gael

Merci à Si pour son envoi, trop démentiel cet énooooooorme artikkkkkk.

Notez que ce n'est pas moi sur la photo !

12
mar

Gaël

je vous implore modestement : qui a ce Gaël de février et sait me scanner la page 24 ? Impossible à trouver, une galère totale. Je peux aussi envoyer une enveloppe prétimbrée à la personne qui accepterait de m'offrir cette page 24.

Un grand merci