26
jui

Who, when, why ?

J'ai mené, depuis plusieurs semaines, une minutieuse enquête. Conclusion de ces investigations fouillées : le nombre de visites de ce joli (mais si, le rose, c’est joli) blog chute considérablement le week-end.

Ô surprise.

Ainsi, vous surfez beaucoup plus durant la semaine que durant votre repos (bien ?) mérité. Vous n'avez pas honte ? Etre payés pour visite le blog d'Anaïs, si c'est pas malheureux ma bonne Dame.

Vos patrons et boss chéris en sont-ils seulement informés ?

Je me demande dès lors si je ne devrais pas, comme la page orange de rencontres belge bien connue, créer une version totalement blanche de mon blog, que vous pourriez consulter en toute discrétion.

Y'a juste un détail, petit mais tout de même important : je ne sais pas comment faire…

Alors je n'ai qu'un conseil : soyez prudents. Pas envie de me retrouver au tribunal pour incitation à la paresse professionnelle dans les prochains mois.

PS : en parlant de job, y'a personne parmi mes lecteurs qui bosse chez Electramoche (vous savez, le super fournisseur d'énergie) ? J'ai besoin d'aide et si je n'obtiens pas réponse rapidement, j'envisage fortement d'aller tirer sur tout ce qui bouge sur place, pour autant qu'il y ait encore des êtres vivants dans les bureau, ce dont je doute fortement… Ceci n'est pas une plaisanterie et pourra être retenu contre moi au tribunal.

L’illustration c’est moi qui l’ai faite. Comment ça, on le voit vu la médiocrité de la chose ? C’est vrai, le temps passé à tenter de rendre ça potable n’est pas proportionnel à mon talent artistik. On ne peut pas être talentueuse en tout hein, si ?boulot2

22
jui

Paraît que je suis une chieuse

Cadeau virtuel reçu de http://www.somebaudy.com/. N'hésitez pas à aller le contredire sur son blog, non mais, chieuse, moi, jamais, voyons !tshirt

18
jui

J’ai été taguée

Pas de bol, me vlà taguée à la fois par Kaaate et par le Chat… Donc pas le choix, je dois m’y coller (je m’y étais déjà collée pour « cinq choses que vous ignorez de moi », ça commence à bien faire, titchu), et vous révéler sept choses sur moi. Pfffff, j’aime pô parler de moi, vous le savez.

Bon alors :

- je n’ai jamais été opérée, j’ai donc toujours mon appendice adoré et mes amygdales chéries, mais je me suis fait enlever une monstrueuse petite boule de chair molle et flasque qui effrayant tout qui la voyait- j’ai des poils sur les orteils, c’est d’un moche- je suis l’incarnation féminine du Complexe avec un grand C- un soir de cuite mémorable (mémorable car la seule, juré craché), j’ai proposé un « petit kissou » à tous les hommes que je croisais… je n’ose avouer le nombre d’hommes différents que j’ai kissés- j’ai toujours en moi ce rêve d’avoir de beaux yeux bleus cernés de longs cils, et pas mes yeux brunasses et globuleux- mon signe astrologique chinois, c’est rat- je cale sur la septième révélation, tant pis, allez relire mes cinq choses que vous ignorez , ça vous en fera onze pour le prix de sept…

Je tague à mon tour Boulu, Superlolo, Alex, Babillages, Sophie, Si et Julie.

Petit rappel des règles: la personne taguée devra dévoiler 7 choses la concernant et répéter le règlement, elle devra ensuite taguer 7 autres personnes en les citant dans son message et en leur laissant un commentaire sur leur blog pour les inviter à venir voir son blog.tag tag trouvé sur http://www.drazzib.com/

9
jui

J’en ai le Soof coupé !

Oui oh bon ça va, je l’avoue, ce jeu de mots est nul.

Un jour, je suis tombée (paf) sur le blog de Soof. Chais plus comment. Ah si, en visitant celui d’Olivia (dans mes liens aussi) – d’ailleurs elle vient d’être maman, Olivia, allez jeter un œil et la félicitationner …

Bref, je découvre les multiples talents de Soof : elle fait des poux, de la déco, des bestioles étranges, des peluches, des dessins rigolos ou glamour, et des Tshirts adorables (je dois oublier quelque chose). Malgré la bave qui coule sur mon clavier, je prends mes dix doigts en main (ouh que je suis bonne en jeu de mots ce samedi – j’ai dormi quatre heures, ceci expliquant cela), et je lui écris une bafouille. La réponse ne se fait pas attendre, et Soof me propose, comme ça, de me faire une bannière. Je m’évanouis quelques instants, puis j’accepte. Je suis sidérée par tant de gentillesse. Et je suis maintenant convaincue d’une chose : le gène du talent artistique doit être automatiquement associé au gène de la gentillesse (je ne reçois que ça, de Soof, Mako, Flo, Nuages, Acide, Marguerite la vache, Miss Trop – bientôt sur vos écrans, et j’en passe – sans compter la gentillesse des pas artisss’ que je ne peux tous citer ici).

L’attente commence. Pas une longue attente, juste quelques jours. Mais je suis, malgré mon âge avancé, comme un enfant cinq jours avant Noël : je sais que quelque chose va m’être offert, et je n’en peux plus de scruter la cheminée (en l’occurrence ma boîte mail). Je suis d’une impatience gravissimement gravissime, tout le monde sait ça maintenant.

Et hier, youpie, surprise dans ma boîte. Ma bannière à moi rien qu’à moi toute à moi que pour moi. Je m’évanouis quelques instants, puis j’installe ma bannière. Je l’aime.

Vous m’avez crue ?

Evidemment que non j’ai pas installé ma bannière ! Va-t-en insérer un fichier jpg dans un code html qui dit, en substance, height="100%" border="0" align="center" cellpadding="0" cellspacing="0"> cellpadding="0" cellspacing="0" width="150" border=0 > je vous passe les détails. Si vous avez cru, jusqu’à ce jour, que j’étais douée en langage html, c’est que vous n’avez jamais lu le début de mon blog. Courez-y, vous découvrirez mes premiers billets, sans aucun espace, parce que j’ignorais comment mettre du vent entre les mots… (heureusement qu’un lecteur qui passait par là m’a gentiment aidée). Par la même occasion, saluez de ma part ces premiers billets abandonnés de tous depuis lors.

Donc j’ai ma bannière, mais je ne sais l’installer. Je supplie un pote virtuel (ben oui, les potes réelles ne connaissent pas Anaïs) très calé en informatique d’agir pour que ce fichier jpg soit inséré dans le charabia du blog. Un jeu d’enfant pour lui, of course. Voici donc ma toute nouvelle bannière. Cholie hein, ma bannière personnalisée ?

Merci Soof, et merci Jeff. 
célibat+rat passé par là2


6
jui

Au boulot !

Je ne suis pas très bavarde aujourd'hui... J'ai décidé de vous faire bosser un peu.  Pourquoi que ça serait toujours moi qui cause hein ?

 

A plusieurs reprises, j'ai reçu de mails de lecteurs ou lectrices me disant avoir rêvé de moi.  Oh rien que la morale ne réprime, rassurez-vous.

 

Alors, racontez-moi, vos rêves, avec ou sans moi dedans...