27
aoû

Persoweb

Hélas trois fois hélas, je n'ai pas été sélectionnée pour le Persoweb.  Hélas, trois fois hélas, j'ai été voir les blogs sélectionnés dans ma catégorie, et faut dire qu'ils sont pour la plupart super sympas et bien faits... (tchu j'aurais préféré qu'ils soient nuls et pouvoir prétendre qu'il y avait du piston, des coucheries et des dessous de table dans l'air).  J'ai donc versé une petite larme sur ce nouvel échec. 

Ensuite, j'ai découvert que le talentueux Acide (dans mes liens), qui m'avait dessiné ce ptit rat durant mon séjour à Paris, ainsi que le ptit rat qui dessinait un rat (que des histoires de rats), est sélectionné.  Youpie. Réjouissons-nous !  Donc à défaut de voter pour moi, je vous invite à voter pour lui.  Vous cliquez sur ce lien, et il est à la seconde page, Acide ou H2SO4, un logo orange avec une tête de mort.

Merci pour lui, parce qu'il le vaut bien...

26
aoû

C'est bête

Le compteur du sondage ne bouge pas, 115 semble être votre dernier mot.  J'en voulais 150, vous voilà donc privé de 13 billets.  Tant pis pour vous (rire sadiiiiiique)

23
aoû

Grand sondage avec rien à gagner comme d’hab, mais vous serez enfin les maîtres du jeu

Je vous vois là, derrière votre bureau, en train de surfer sur ce blog durant vos heures de bureau, à la maison en train de glander, au cybercafé…  Et je vous vois dociles, avaler paisiblement ce que je vous offre, à longueur de journées, de semaines, de mois peut-être, sans jamais rouspéter.

Sans jamais exiger quoi que ce soit de moi.

Voici venu l’heure du choix.  Et du second sondage made by Anaïs.

Je vous propose donc treize (symbole fort, n’est-il pas ?) billets, déjà rédigés.  (Mais comme ce fout !!!!&&#€ !!! site de sondage n’en autorise que douze, les deux derniers forment une offre « 1+1 gratuit »).

A vous de voter et de désigner le maillon faible, oups non, influence nocive de la TV, de désigner le billet qui, d’après son titre, vous donne une folle envie de le lire là, tout de suite, ou presque, sans attendre que je décide, dans une semaine ou six mois, de le publier.

La balle est dans votre camp.  Je tenterai, dans la mesure du possible, de publier par ordre de préférence, sauf si l’actualité trépidante m’en empêche.

Votez, c’est gratuit… (mais si vous préférez je peux vous proposer un numéro archisupermégahypertaxé pour l’envoi de SMS ?)  Je clôture quand je suis à 150 votes.

Voici donc les titres :
Ne les abandonnez pas pendant vos vacances
Y’a du chameau dans l’air
La vraie vie d’Anaïs Valente
Régression
La recette du dimanche parfait
J’aurais dû faire demi-tour
Capitaine Caveeeeeeeeeeeeeeeeeeeeerne
La loi des séries
Mon sac du marché
La minute blonde : « Je fais ce que je veux… avec mes cheveux »
La minute blonde : as du bricolage
Votre série de l’été – Anaïs à Paris – épisode 7 - the come back – part 1/Votre série de l’été – Anaïs à Paris – épisode 7 - the come back – part 2

Votez à droite…

19
aoû

Pas un seul

Pas un seul mail de tout ce dimanche.  Déjà que j'aime pô les dimanches, mais un dimanche sans mail, c'est un dimanche encore pire qu'un dimanche avec mail.  Peut-être que mon lien marche pu, peut-être que vous passez tous un super dimanche en famille heureuse fière de l'être ou, pire, en amoureux (où sont mes poupées vaudou anti amoureux, titchu), mais c'est pô sympa de m'abandonner comme ça.

Je vais me jeter sur une lasagne dont je ne citerai pas la marque (puisqu'y zont pas voulu m'offrir mon poids en lasagnes, alors que j'ai pris cinq kilos exprès).

Et si je prends un kilo de plus, ça sera votre faute, totalement votre faute.

Na. 

(Rassurez-vous je suis pas au bord du suicide, mais une boîte vide, c'est triste) 

(J'envisage de créer une nouvelle catégorie "Anaïs vous aime plus, oui, vous lecteurs") 

18
aoû

On est vraiment peu de choses

Un fidèle et néanmoins sympathique lecteur (pourquoi ce "néanmoins", comme si la fidélité était gage d'antipathie - il est tard, suis fatiguée), m'apprend que, sur Google, en tapant "préservatif périmé", mon blog est dans la première page de résultats.

 C'est ça la gloire, être sur les premières pages google via des recherches hautement intellectuelles.

A vos claviers, si vous avez mieux à me proposer, j'adhère... le résultat le plus surprenant de recherche menant chez moi gagnera un exemplaire de mon livre dédicacé (le jour où j'écrirai un livre).