1
nov

Non !

non.jpg

Elle l’a hurlé.  Elle est certaine de l’avoir hurlé.  Hurlé.

« Non. »

« Non ! »

« NON ! »

Elle l’a hurlé.  Enfin elle pense l’avoir hurlé.  Elle se demande si elle ne l’aurait pas plutôt murmuré, tétanisée par l’angoisse qu’elle était.  Et qu’elle est toujours.  Mais qu’importe, murmuré, hurlé ou pleuré, non c’est non.  Non ?

Quoi qu’elle ait dit ou fait, cela n’a servi à rien.  Il continue.  Il fait comme s’il n’avait pas entendu ce « non ».  Il l’a entendu pourtant, elle le sait.  Et elle le lui a également dit avec ses yeux noirs de rage, lorsque leurs regards se sont croisés.  Mais il continue.  Cela doit bien faire dix secondes que le véritable calvaire a commencé maintenant. Dix secondes qu’il est là, collé à elle.  Dix secondes qu’elle vit l’enfer.  Sensation que ces dix secondes durent depuis dix heures.

...

 

Cette histoire est à découvrir en intégralité dans le livre que j'ai écrit à deux plumes avec Rachel Colas :

Histoires à mourir de vivre

couverture definitive pt.jpg


19:32 Écrit par Anaïs dans Anaïs tremble d'effroi | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

30
oct

Drôle d'offre d'emploi

J'ai suivi vos bons conseils, mouahaha, et donc j'ai zieuté ce matin les offres pour des emplois de fonctionnaire en Gelbique, et regardez ce que j'ai trouvé :

"EXPERT FINANCIER / SECRÉTAIRE (m/f) pour le Secrétariat Polaire"

Question à cinq euros : c'est quoi le secrétariat polaire ?  Il est installé en Sibérie ?  Le boss est aussi sympa qu'un bloc de glace ?  Ils y font des économies de chauffage ?  Le salaire est au degré zéro ?

12:58 Écrit par Anaïs dans Anaïs tremble d'effroi | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

27
oct

Le dégoût continue...

Non, vraiment, les pubs Inno et moi, ça fait trois.  Déjà la première, c'était bof, mais ici, encore pire.

inno.JPG

11:44 Écrit par Anaïs dans Anaïs tremble d'effroi | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

25
oct

aaaaaaaaaaaaaaaaaah, my god je m'en remets pas

Son chat a été tué par un chasseur (qui n'est pas chat-soeur), l'immonde crapule.  Alors, elle l'a congelé.  Le chat.  Pas le chasseur.  Dommage, le second l'aurait mérité.  Et elle le sort devant les caméras, tout raide, pour l'embrasser.  Toujours le chat.

Brrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr, je tremble d'effroi, et pas seulement de froid, à l'idée qu'un jour Anaïs me congèle et embrasse ma glaciale dépouille chaque matin.

Drôle d'idée, vraiment.

RAAAT.jpg

20
oct

Une mort horrible

Vous me direz, toute mort est horrible... puisqu'elle fait mourir.  Vous avez raison.

Mais quand j'ai entendu ce matin que cette jeune femme dont le parachute a été saboté est morte après une chute de 4.000 mètres, je suis pétrifiée d'effroi.

Parce que déjà je déteste la hauteur, moi qui ne monte jamais dans les oiseaux de métal.

Et parce que je me demande plein de choses depuis lors : quel laps de temps entre le moment où elle a réalisé que son parachute ne s'ouvrirait pas et l'impact au sol, à quoi a-t-elle pensé, a-t-elle deviné qui l'avait tuée (puisqu'elle a dû réaliser que c'était un sabotage).

Ah vraiment, c'est une mort horrible, encore plus que les autres morts.  Se voir mourir, se sentir mourir, se savoir mourant, c'est abominable.

Sur ce, je file au resto, ça me changera des idées morbides...

18:04 Écrit par Anaïs dans Anaïs tremble d'effroi | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |