26
mai

Oooh !

En cherchant l'adresse de quelqu'un sur skynet-pages blanches, j'ai cru lire "Anaïs est d'une humeur de dogue".  Illusion d'optique ?  Hasard d'une autre Anaïs de sale humeur ?  Nan, c'est skynet qui relaie mon billet du jour, apparemment il a plu... cela explique sans doute les quelques commentaires récoltés...

Un petit scan souvenir, qui vous donne un aperçu de mon emploi du temps : préparer les remerciements suite aux funérailles, lire mes mails, regarder des séries (Medium, Esprits criminels et Lie to me, pour les myopes, faire mes paiements et me faire draguer sur internet, tout en gérant un peu mon blog...)

skynet

18:33 Écrit par Anaïs dans Anaïs se la pète | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

20
mai

Elle a aimé mon billet...

Le site Elle aime mon billet Croix Rouge et le fait savoir ici.

22:33 Écrit par Anaïs dans Anaïs se la pète | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

18
mai

Je suis riche

J'ai reçu un mail, un simple petit mail, un tout petit mail, et me voilà riche.  Elle est pas belle la vie ?

Rassurez-vous, je ne vous parle pas de ces mails que je reçois par centaines, du style « Je suis la fille du président M'Strellibi, décédé lors de la révolution menée par la tribu Farniente en décembre dernier.  Mon père m'a légué une fortune de 4 milliards d'euros, que je dois faire transiter par la Belgique pour pouvoir l'utiliser.  Je vous propose donc de la déposer sur votre compte en attendant que le transfert puisse se faire.  En remerciement, je vous offrirai 10 % de la somme.  Bien respectueusement ». 

Ces mails-là, j'en reçois treize à la douzaine.  Et franchement, vous ne pensez tout de même pas que je suis naïve à ce point ?

Déjà que je n'ai jamais cru que Bill Gates allait m'offrir 1 euro par mail envoyé à toute ma boîte, pour me faire partager les profits de Microsoft.  Déjà que je n'ai jamais cru que Nokia allait m'offrir un GSM si j'envoyais dix SMS en moins de deux minutes.  Déjà que je n'ai jamais cru que le prince charmant allait venir sonner à ma porte sur son cheval blanc (quoique là, parfois...).  Alors croire que je vais recevoir 400 millions d'euros du Président M'Strellibi, j'y ai jamais cru. 

J'ai qu'un neurone, mais il est super intelligent mon p'tit neurone.

Mais là, c'est différent.

Voilà le mail que j'ai reçu :

Très cher(e) Monsieur ou Madame

Dans le cadre  de l'expansion de ses activités et pour l'année 2007, la société LOTERIE ABIDJANNAISE a organisé une tombola concernant toutes personnes résidant en Côte d'Ivoire et toutes personnes vivant hors de la Côte-d'ivoire ayant un contact téléphonique et/ou une boîte électronique.

C'est un tirage qui a été effectué sans obligation de participation et les différents lots sont énumérés ci-dessous.

- Le premier prix est deux jumelées villas d'une valeur de 50 000 Euros
située à la Rivera Golf (Abidjan).

- le second prix, la somme de 20 000 Euros,

- 3ème prix est un montant de 10 000 euros,

- 4ème prix un montant de 8 000 Euros

- 5ème prix un montant de 6000 Euros.

  A l'issue de cette tombola, vous avez été tiré à la seconde place
donc l'heureux bénéficiaire de la somme de 20 000 Euros.

Si vous avez reçu ce message alors vous êtes la personne correspondante  tirée au sort et qui fait de vous l'heureux bénéficiaire des 20 000 Euros.

Nous vous prions  de nous adresser un message de confirmation  en
mentionnant votre numéro de code qui est le  KV128/06  sans oublier de nous
donner les informations suivantes:

Votre nom & prénom

Adresse complète,

Profession, afin  de vous mettre en contact avec l'huissier qui a eu à superviser l'opération.

Chuis contente, parce que j'ai enfin gagné quelque chose, après des mois de concours, de tests, de nouvelles écrites durant de longues heures pour rien, je suis récompensée.  J'aurais préféré gagner les jumelées villas de 50.000 eur à Abidjan, mais bon, je vais pas me plaindre hein.  20.000 eur, comme ça, c'est nirvanesque non.  J'ai de suite communiqué les renseignements demandés.  On m'a confirmé mon gain, et j'ai dû communiquer mon numéro de compte, mon code secret ainsi que mes codes Visa, pour plus de sécurité.  C'est vraiment bien organisé, hein une fois.  Le versement va se faire directement sur mon compte, par un huissier.  Font pas les choses à moitié, à Abidjan.

Alors, pour fêter ça, j'ai d'ores et déjà réservé le traiteur, la salle, la déco.  Ça se fera à Paris, parce qu'une fête parisienne, c'est le nec plus ultra. J'ai déjà fait imprimer les cartons d'invitation.  Saumon, caviar, champagne et vodka au programme.  Bonne musique des eighties.  Et 500 invités, dont 200 lecteurs.  Oui, j'ai pensé à vous.  Oui, je vois les choses en grand, c'est pas tous les jours que je gagne à la loterie hein !  C'est la fête.  On va marquer le coup.  Ça sera inoubliable.  Inscrivez-vous pour ma big fiesta sponsorisée par la Loterie Abidjanaise en envoyant un SMS au 123456789 (100 eur par message envoyé et reçu).

 

06:45 Écrit par Anaïs dans Anaïs se la pète | Lien permanent | Commentaires (18) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

28
déc

Tiens donc…

En zieutant mon logiciel espion qui me dit d'où viennent mes visiteurs, j'ai remarqué pas mal de visites venant du site Elle.fr.  Oh oh oh, mystère.  Allant jeter un œil, je tombe sur « le classement Elle/Wikio des blogs français (sic) les plus influents » (catégorie chroniqueuses, pour ma part).  Un classement basé sur des critères complexes Wikio (de quoi faire des cauchemars).  Donc nullement sur la qualité (ou la médiocrité) du blog, entendons-nous bien.

Je vous copie l'explication officielle de la chose.  Je suis morte de rire en lisant « classement des blogs féminins en France ».  Héééé hoooo, y'a pas que la France dans le monde, non non, je vous l'assure...

Bon, chuis 19e (même si étrangement, je suis avant la 18e), c'est pas la gloire intersidérale, c'est pas un Oscar, mais c'est un classement Elle et j'avoue que ça me fait bien plaisir. 

Mon blog est ici, et vous pouvez me soutenir en disant que vous l'aimez (chais pas à quoi ça sert, mais sait-on jamais que je gagnerais un shopping à New-York, une suite royale à Paris ou un dîner avec un beau brun au sommet de la tour Eiffel...).  Pour l'explication de mon blog, ils se sont pas foulés du tout par rapport aux autres blogs qui ont droit à une tartine : « Le blog d'une célibattante ! » (avec une faute, tant qu'à faire). En plus, y'a de gros problèmes techniques puisque par moment mon pauvre blog change de nom, comme ça... va comprendre.

 

Alors, l'explication du classement (avec une autre faute, tant qu'à faire) :

ELLE-Wikio, le premier classement des blogs féminins en France

Le 8 décembre, ELLE dévoile le premier classement des blogs de femmes. Vous découvrirez alors la lauréate et les 20 premières classées de chacune de nos huit catégories (Mode, Beauté, Chroniqueuses, Dessinatrices, Cuisine, Créations, Mamans/bébés, Sexe-love). Réalisé avec wikio.fr, ce classement est basé sur l'influence* de ces blogs féminins et non sur leur audience ou sur l'avis d'un jury.
Vous pourrez, dès le 8 décembre, soutenir votre blog féminin préféré en votant parmi les 20 premières classées dans chaque catégorie soit 160 blogs de femmes à découvrir ou à redécouvrir.

La rédaction

*Comment est calculée l'influence d'un blog ?
Wikio, le portail de blogs et de news, est à l'origine de nombreux autres classements de blogs. Ce calcul d'influence d'un blog est réalisé grâce à un savant algorithme.
La position d'un blog dans ces classements dépend du nombre et de la valeur des liens qui pointent vers lui. Les blogs les mieux classés sont donc ceux qui sont les plus cités par les autres blogueurs et les médias en ligne.
Le poids des liens décline en fonction du temps, ceci afin d'être le plus représentatif possible des tendances qui apparaissent et disparaissent au sein la blogosphère. La valeur de chaque lien dépend également du classement du blog qui le poste : la valeur d'un lien posté sur un blog du haut du classement est plus importante que celle d'un lien posté sur un blog du bas du classement.
Wikio utilise de plus quelques stratégies pour limiter le spam ou la "triche" : par exemple, si un blog linke un autre blog 30 fois en un seul mois, un seul lien provenant de cette source sera compté.

topelle

19:19 Écrit par Anaïs dans Anaïs se la pète | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

18
déc

J’ai testé studio radio

Pour la première fois de ma si courte vie (ou alors j'ai oublié - l'Alzheimer, ça commence à quel âge ?), j'ai pénétré dans un studio radio.

Pour une interview.

Je hais les interview orales.  D'autant plus si je sais qu'elles sont enregistrées.  Je préfère écrire.  A la rigueur, blablater bêtement, pour autant que la journaliste s'occupe ensuite de transformer mes borborygmes en blabla sensé.

Bien sûr, lorsqu'une journaliste radio a voulu m'interroger sur Le savoir écrire, j'ai sauté de joie, comme une puce face à une meute de chats (oui, bon, meute c'est pour chiens, et alors, on s'en moque).  Puis j'ai réalisé que j'allais encore me fourvoyer, comme la dernière fois, lorsque personne n'a rien compris à ce que je disais. 

Le jour J, je n'en mène pas large.   

Déjà, dans la salle d'attente, il fait une chaleur de malade.  Suffocant.  Pire que midi en plein désert.  Puis j'ai faim.  Et soif.  Et chaud, très chaud.  Je vais puer des dessous de bras en moins de temps qu'il ne faudra pour l'enregistrement, je vous le dis, ma bonne Dame.

Nous pénétrons dans le studio, accompagnées d'un technicien qui va se charger de l'enregistrement.  Il était censé avoir fini sa journée, mais il reste juste pour nous.  La journaliste lui propose de lancer le bidule puis de partir.  Il refuse, le curieux.  Le sadique.  Je fais des prières pour qu'il se casse illico, mais il reste. 

J'aime cette journaliste, passqu'elle m'a demandé, au préalable, comment se prononce « Valente », et ça, c'est chic.

Je m'installe donc face à elle, devant un micro énorme, genre d'esquimau sans goût qui ne fond jamais.  Dommage.  Elle est face à un micro et dispose, en bonus, d'un casque énooooorme sur ses oreilles, de façon à m'entendre mieux, sans doute.

Après une courte (très courte) présentation de bibi par bibi (je suis namuroise et employée), vient une série de questions réponses auxquelles je tente de répondre tant bien que mal, et plutôt mal que bien.  Je bafouille, je me racle la gorge, je ne trouve rien d'intelligent à dire (ça, vous vous en doutiez), je répète quatre fois « chick lit » sans parvenir à le prononcer, bref l'enfer.  Pourtant elle est toute gentille.  Et moi toute stressée.

Et puis, on sent qu'elle a bien parcouru mon livre, au point qu'elle me pose des questions auxquelles je ne sais répondre.  Oui, bon, ben ça va hein.  Je l'avoue, c'est pas pour subir vos moqueries.  Ainsi, lorsqu'elle me demande « le mot beauté revient souvent dans l'ouvrage, c'est voulu ? », je m'entends répondre « aaaaah booooon, y'a le mot beauté dans l'ouvrage ? »  J'avais pas remarqué moi, que ce mot était récurrent.  Docteur Psy, il en pense quoi ?  Elle m'aurait parlé du mot « macaron », ça m'aurait plus inspirée.

Dix minutes plus tard, après une promesse de couper tout le blabla incompréhensible et inutile (savoir l'intégralité de l'interview), c'en est fait de ma réputation à jamais ternie.  Je pue des dessous de bras, c'est définitif.  Après avoir subi les reproches limite agressifs du technicien (celui qui est resté alors que c'était inutile) qui, découvrant où je bosse, m'assaille de critiques sur la piètre façon dont a été traité son dossier (« avec plein de fautes, intolérable, inqualifiable, je ne reviendrai jamais chez vous, c'est une honte honteusement honteuse, j'espère que c'est pas vous qui avez rédigé le courrier, passque bon hein »), je quitte les lieux, rougissant, puante, mais ravie d'avoir découvert l'envers du décor.

Au fait, ça passe aujourd'hui en radio.  Quelle radio ?  Ne rêvez pas !  Quelle heure ?  Ne rêvez toujours pas.  Si je vous l'enverrai en fichier mp3 ?  Cessez de rêver.

 

06:45 Écrit par Anaïs dans Anaïs se la pète | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |