9
aoû

Même la Suisse…

edelweiss

Même la Suisse, pays ô combien rival du mien, avec son célèbre chocolat (moins bon que le belge, faut-il le préciser ?), parle de mon chtit blog : "Les tribulations d'Anaïs, qui vit en Belgique avec son rat mais cherche - comme tout le monde - le grand amour. Rigolo et rafraîchissant."

Chuis contente.  Le magazine s’appelle Edelweiss, rien que ça, ça fait rêver des montagnes, de la neige, des chèvres et de Heidi ... Heidi ... Petite fille des montagnes Heidi ... Heidi ... Petite fée de nos campagnes…  (la pauvre petite perdue dans son chalet, et Claire clouée sur son fauteuil, toute mon enfance).

En titre ce mois : « La coolibataire attitude »…  Tout un programme, qui m’intéresse énormément.  Hélas, ce magazine est indisponible en Belgique, j’ai donc demandé à le recevoir, surtout si mon blog est également cité sur papier glacé (on peut rêver)…

En attendant, allez visiter http://home.edelweissmag.ch/, le site d’un ptit magazine suisse vachement (ah ah ha, que je suis finaude, associer Suisse et vache…) sympa.  Et si vous êtes suisse, courez l’acheter, et dites-moi vite si vous voyez quelque chose sur bibi, par le plus grand des zhazards…
heidi

23:00 Écrit par Anaïs dans Anaïs se la pète | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

9
aoû

Admiration please

Le billet qui précède a été composé avec le nouvel éditeur (contrainte et forcée, mais je m'adapte) : j'ai réussi à mettre l'italique, le lien hypertexte et les espaces, et même l'image).  Pour Anaïs hip hip hip...

13:06 Écrit par Anaïs dans Anaïs se la pète | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

29
jui

Chuis contente, chuis contente, chuis contente, chuis contente (sur l'air de chuis cocu mais contente)

Surfant, comme je le fais de temps en temps, sur mon petit site qui compte les visites et m’indique les mots-clés, d’où viennent mes visiteurs, ce qu’ils ont mangé la veille, la couleur de leurs yeux et leurs mensurations, je découvre que plusieurs visiteurs viennent d’une page Skynet, mais pas la page Skynetblogs consacrée aux rencontres, d’où ils viennent parfois, ni Toutsurlesskynetblogs, où j’ai un tantinet râlé contre le type qui a pollué mes commentaires avec sa promo pour son forum (rien à faire ça me saoule cette attitude, un peu comme si moi lorsque j’ai créé mon blog j’avais passé mon temps à aller sur tous les blogs du top 30 pour dire « venez voir mon blog venez voir mon blog », pffff). Bref, en grande curieuse que je suis, je clique sur cette mystérieuse page… et je tombe sur le sacro-saint top 30.

Kwaaaaaaaaaaaaa ? Pourquoi le top 30 ? Chuis kéééékpart dans le top 30 sans le savoir ? Mamma mia, quééééén affair à Liiiiich.

Et oui Mesdames et Messieurs, aujourd’hui est un grand jour à marquer d’une pierre blanche (et si cette pierre blanche pouvait être un joli caillou nommé diamant offert par un lecteur fou d’amour pour moi, je ne dis pas non, diamonds are girl’s best friend). Ça doit bien être la première fois où je m’y trouve (et sans doute la dernière), alors permettez que je me la pète durant quelques secondes. 1.2.3.4.5.6.7.8.9.10.

Preuve en image. Oui bon ça va, rabattez directement mon caquet, zavez bien raison, chuis 29e sur 30 dans les blogs les plus consultés hier, y’a pas de quoi se la péter, c’est clair, mais ça fait quand même 29e sur 10.000 blogs actifs (source Julie). Chuis fière, c’est bête mais c’est comme ça. Et puis ça sera peut-être la seule et unique fois, alors je remercie le ciel de m’avoir fait découvrir cet événement exceptionnel, et je pèse mes mots… (que ceux qui tomberaient – plouf – ici par hasard se rassurent, c’est du 2d degré).

Je demande donc une minute de silence ce soir entre 20h23 et 20h24 (juste avant la nouvelle série Brothers & Sisters sur RTL, donc durant la pub, vous n’en perdrez pas une miette) pour fêter la chose. visites

 

Add. du 30/7 : y'a en fait quasi 140.000 blogs, mais seuls 10.000 sont actifs (une mise à jour par mois minimum), merci Julie pour l'info.  Au fait ce matin j'étais 26e, et à 17h 27e... on verra demain si j'apparais encore dans le classement.

19:34 Écrit par Anaïs dans Anaïs se la pète | Lien permanent | Commentaires (19) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

26
jui

Faut que je vous dise !

Faut que je vous dise ! Faut que je vous dise ! Faut que je vous dise ! Faut que je vous dise ! Faut que je vous dise ! Faut que je vous dise ! Faut que je vous dise ! Faut que je vous dise !

J’ai activé le filtre anti spam de Yahoo, parce que je suis envahie de propositions pour élargir mon pénis ou gagner des milliards de dollars.

Y’a deux minutes, je vaque à mes occupations habituelles, savoir écrire mes articles pour Express, m’occuper de mes projets top secret (nan je ne dirai rien), faire des guilis guilis au rat et vous rédiger des bafouilles. Je vérifie mes mais, comme je le fais toutes les trois minutes, lorsque je repère deux spams qui viennent d’arriver.

En grande curieuse, et parce que de vrais messages s’y glissent parfois, je vais zieuter mes deux spams. Ils viennent tous les deux de chez … je vous le donne en mille … asseyez-vous… restez calmes : de chez FLAIR. Oui, je vous parle bien de Flair, mon magazine, qui jamais n’avait répondu à mes mails, même lors de mon vibrant hommage (j’en pleure encore quand je le lis).

Youpi, alléluia, chez Flair, on ne me déteste pas, comme je le croyais. Et « on » a aimé mon « Ode à mon Flair ». J’ignore par quel hasard la rédaction est tombée sur ce billet qui date du 4 janvier dernier, mais je nage dans le bonheur.

Le titre du mail que je viens de recevoir, c’est « on est fan de vous ;-) »

Est-ce que vous réalisez ce que cela signifie ???? Le bonheur qui m’envahit, la joie qui étreint mon petit cœur fragile. Non, j’exagère pas. Chuis une petite chose fragile moi. Et le texte du mail, je vous le recopie (je me la pète grave, là) : « Coucou Anaïs, en ce moment, toute la rédac est en train de lire votre hommage et on est vraiment émues!!!!! L'histoire des frites du grand-père est hilarante. Et votre attachement à notre magazine est très émouvant. Grosse bise, Corinne des Tendances »

Voilà. Qui a dit « c’est tout ? » Comment ça, c’est tout ! Non ce n’est pas tout. La rédaction de Flair fan de moi, mais essque vous réalisez bien ce que ça signifie ? La rédaction de Flair a lu mon blog, ou en tout cas une partie. C’est incroyable non ? Bon, je sais bien que ce sont des êtres humains comme les autres, mais tout de même. A part ça, non, pas de proposition, pas de contrat, pas de supplications. Mais un gros merci. Et il me va droit au cœur.

Alors pour ceusses et celles d’entre vous qui n’auraient pas lu « Ode à mon Flair », il se trouve ici. Et tant qu’à faire, allez signer cette !!@%!!! de pétition. Lorsque j’atteindrai 1.000 signatures, je pose ma candidature dans toute la presse belge et intersidérale.

Aaaaaaaaaaaaargh et là j’aperçois qu’ils ont même laissé un commentaire sur le blog. La crise cardiaque est proche. Adieu à tous, je vous aimais bien, c’est dur de mourir en été (oui bof, c’est une légère référence à Brel, mais faut tilter). Flair qui me contacte…

Dire que j’aurais pu ne jamais lire ces « spams »…

17:35 Écrit par Anaïs dans Anaïs se la pète | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

22
jui

Anaïs Potter est partagée

J’apprends que la parution du septième et ultime tome d’Harry Potter a suscité un engouement total partout dans le monde (sauf ici où il ne paraîtra qu’en octobre, qu’importe pour moi, je n’en ai lu aucun).

Je suis partagée. Je comprends parfaitement que l’être humain a besoin d’évasion et de passion. Je me passionne bien pour mes divagations écrites, pourquoi d’autres ne se passionneraient pas pour la vie (et la mort ?) d’Harry. J’appelle ça oublier la dure réalité de la vie. Moi, quand j’écris, je ne pense pas à la dure réalité de la vie, la famine, les animaux abandonnés, les guerres, le réchauffement de la planète, mon retour au turbin près de boss chéri.

D’un autre côté, n’y a-t-il pas plus important dans ce monde que la sortie d’Harry Potter, je ne sais pas moi, la sauvegarde des serpents à sonnette, la fin de la saison de Desperate Housewives, la nouvelle série avec Calista Flockmachintruc ce soir (youpiiiiiiiiiiiiie), et mon boss vénéré.

D’un autre côté encore (ma réflexion a beaucoup de côtés, je l’avoue), l’histoire de JK Rowling fait rêver : elle pond un petit livre tiré à 1.000 exemplaires, et la voilà, quelques années plus tard, richissime, célébrissime et heureusissime. Bon l’argent ne fait pas le bonheur, mais vu que je ne suis ni célébrissime ni heureusissime, je prendrais bien richissime… Je me lance dès lors dans les aventures d’Anaïs Potter. Réservez d’ores et déjà votre volume dédicacé en envoyant un SMS au 012345678910111213 (4,5 eur par SMS envoyé ou reçu).anaispotter

11:34 Écrit par Anaïs dans Anaïs se la pète | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |