2
oct

Paris 2013 (suite)

 

Questions existentielles parisiennes :

 

Pourquoi ne vend-on des couques suisses qu'en Belgique ?

 

Pourquoi les ambulances parisiennes crient-elles « c'est foutu », alors que les namuroises crient « tiens bon » ?

IMG_6665.JPG

 

2
oct

Paris (écrit durant mon séjour en 2013)

Je dédie ces textes de 2013 à ma voisine Béa qui en revient joyeusement et à Cathy chez qui j'allais avec bonheur quand j'ai été renversée et qui a organisé ce dernier séjour qui mélangeait cette ville que j'adore et l'écriture que j'aime aussi...

 

couverture.jpg

Paris

 

Paris ma jolie

étoffes qui entortillent

couleurs, saveurs, odeurs

m'éveillent à ta vie

 

Paris ma bénie

encens qui me titille

quartier exotique quartier chic

senteurs qui vrillent mes papilles

 

Paris ma chérie

serpent de pavés à mes pieds

vendeurs rabougris au fond de leur bouquinerie

croissant fondant et beurre maudit

 

Paris ma vie

toujours dans mon esprit

t'aimer, te vivre, te dévorer

avec parcimonie

 

Paris ma folie

combien de morts dans ta PJ

le beau Bruno, où est-il parti ?

Mes pieds, mon dos et ma vessie

ne te disent pas merci

 

Paris mon ici

et maintenant, moments choisis

tes passages tes cachettes tes secrets

m'inspirent et m'expirent

 

Paris mon éclaircie

point de soleil

oh et puis si

il est partout, ferme les yeux

là, tu le sens, et là aussi

 

Paris ma fille

viens contre moi

encore plus près

et la voilà qui s'est endormie...

IMG_6354.JPG

 

21
sep

écrit avant mon accident : "périmée"

Je trie et jette mes kilos de papiers, dont des tas de notes prises pour ce blog mais illisibles.

En voici une un peu plus lisible :

"t'as une ride sous le nez ? Périmée

t'as une ride dans le gosier ? Périmée

t'as de la cellulite sur le fessier ? Périmée

t'approches de 25 ans ? Périmée

T'as pourtant toutes tes dents ? Périmée

Si t'as pas peur de ce qui est avarié...

Si tu oses, tu peux me contacter"

 

Bon Dieu, j'avais pas tous mes neurones quand j'ai écrit ça, surtout la fin que je viens de déchiffrer... En plus, le verso est quasi illisible, sauf "celui qui voulait baiser - le non mariage - le vif à vif - secrets - contradiction - critique - collaboration horizontale"

 

Et ben...

 

Photo :la chef des "girafes" (private joke) lèche une bestiole rousse don le nom m'échappe...

qui grimpe aux arbres

a une grosse queue

est gentil

mange des ... (pas des marrons les autres)

noisettes (yesssssssssssss)

écureuil (merciiiiiiiiiiiiiiiii à la personne me l'ayant dit sur FB)

girafe.jpg

20
sep

Nanowrimo (3ème)

cette année, j'ai envie de refaire le nanowrimo, j'ai le thème (qui en doutait ?), reste à trouver le mot de passe (je vais perdre vu ma lenteur mais ça sera un bon exercice)...

23
aoû

Cours de l'été dernier

 

L'été dernier j'ai suivi un cours d'écriture (je m'y remets ces jours ci), les magazines dataient de 1929, ça m'a inspirée...

IMG_0205.JPG

IMG_0204.JPG

IMG_0202.JPG

IMG_0206.JPG