17
jui

Méchantes !

Y'a Mostek et Moustique qui font que se moquer de moi passque j'ai dit plusieurs fois, depuis ce matin, "je perds la carte".

Vilaines, le bon dieu vous punira.

09:40 Écrit par Anaïs dans Anaïs râle | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

22
mai

I hate Yahoo

Y'en a parmi vous qui ont opté pour une adresse Yahoo, tout comme moi ?

Zavez aussi cette monstrueuse pub pour une machine à café qui se déroule et envahit tout ?

Le pire c'est que d'habitude, les pubs se suivent et ne se ressemblent pas, mais il semble que là, l'annonceur ait payé pour tous les espaces, je subis cette pub de façon ininterrompue depuis ce matin !

Et vu que je vérifie mes mails toutes les 15 secondes, j'ai dû la voir des centaines de fois déjà...

Qui a dit que vérifier ses mails toutes les 15 secondes était un toc ?  

21:13 Écrit par Anaïs dans Anaïs râle | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

8
mai

Oui mais ! (la minute syndicaliste)


Oui mais moi je ne suis absolument pas d'accord.  Absolument pas. ABSOLUMENT PAS.  A-BSOL-LU-MENT PAS.

Je discutais sur MSN avec une française, lorsqu'elle m'apprit qu'elle avait congé ce 8 mai.

Et là, je suis restée silencieuse : "congé ?"  

Puis j'ai réfléchi.  Et je me suis souviendue du temps lointain oùsque dans ma Gelbique chérie aussi, le 8 mai était synonyme de repos du guerrier (c'est vraiment le cas de le dire).

Et je m'informe.  Passqu'après tout, râler, c'est bien.  Mais savoir pourquoi je râle, c'est mieux.

Et j'apprends que le 8 mai ne fut jamais un férié officiel dans ma Gelbique, que le congé était uniquement accordé aux écoles et aux administrations, et qu'il fut supprimé il y a belle lurette.  Mes souvenirs ne m'ont pas trompée, j'avais bien congé à l'école le 8 mai.

Aux écoles et aux administrations seulement !

Après réflexion, je suis contente que ce congé ait été supprimé tiens.  Non mais, c'est inadmissible de consentir ainsi un congé uniquement aux ADMINISTRATIONS.  A Namur, ils ont déjà congé le lundi des Wallonies, le 2 de l'an, et sans doute à des tas d'autres occasions absurdes genre la nomination du nouveau bourgmestre, le départ de l'ancien bourgmestre, l'anniversaire du bourgmestre, l'anniversaire de mariage du bourgmestre, l'anniversaire de la femme du bourgmestre, les anniversaires des enfants du bourgmestre, et j'en passe. En plus, ils partent plus tôt quand il fait chaud.  Et ils utilisent l'essence de la ville paraît-il, mais c'est une autre histoire.  Y'a pas de justice ma bonne Dame.  Alors, si en plus ils avaient le 8 mai, tandis que moi, pôôôvre employée du privé, je bosse, là je dis non, non et non.  

Je ne suis cependant pas opposée à ce que le 8 mai soit instauré nouveau jour férié légal pour tous.  J'ai bien dit pour tous.  

Mais je n'y crois pas, passqu'on n'a jamais de congés supplémentaires.  Jamais.  Au contraire, là où je bosse, on nous retire des congés.  Oui, vous lisez bien, c'est tonteux, je sais.  Sans doute passque comme l'a dit ce cher Sarko dans son pays, faut bosser plus pour gagner plus.  J'aime pas Sarko.  Passque je bosse plus mais je gagne pas plus, nan.  Alors je suis pour les 35 heures en Belgique.  Syndicaliste moi ?  Un peu.  Dans l'âme.  Boss chéri me l'a déjà dit.  Mais je persiste.  Et je signe.  Et j'assume.  Na.

Alors moi, c'est décidé, je veux zaller vivre en France !  Pour ne plus jamais bosser le 8 mai.  Mais alors... si je deviens française, je bosserai le lundi de pentecôte... rien n'est parfait en ce bas monde.  Pourrais-je avoir la double nationalité, por favor ? Française chaque année jusqu'au 8 mai, et belge ensuite ?  Et française pour les impôts, of course.

Allez, vous les français et les françaises qui passez par ici, profitez-en bien, faites-moi baver et racontez-moi ce que vous allez faire de cette journée de repos...
 
Et un baiser du 8 mai 1945 pour une victoire bien méritée.
 8mai45

06:15 Écrit par Anaïs dans Anaïs râle | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

11
avr

Quand je râle...

Vous pensiez bien me connaître. Vous savez que je suis une râleuse. Mais vous ignoriez à quel point je peux VRAIMENT râler.

Une lectrice de mon blog, que je remercie, m'a signalé qu'un autre blog s'était permis de prélever un de mes textes, le jour même de parution, mais quelques heures plus tard (le temps pour la bloggueuse de copier-coller… bien sûr), pour l'insérer sur le sien, ni vu ni connu. La bloggueuse a poussé le ridicule de la chose jusqu'à utiliser la photo de l'ouvrage que j'avais prise… une photo de mauvaise qualité prise avec mon numérique, car je n'avais à l'époque pas trouvé de scan du livre de Delphine Tolédano.

Bien sûr, impossible de contacter la bloggueuse via un lien-mail.

Il va de soi que j'ai immédiatement signalé le "contenu illicite" à l'hébergeur (en faisant d'ailleurs une belle faute d'aurtograf, vu l'énervement), que j'ai laissé un commentaire pas piqué des vers sur le billet en question ainsi que sur la première page du blog. Mais ça ne m'a pas calmée outre mesure.

Je vous mets un lien pour que vous alliez juger par vous-mêmes.

Plagiat pur et simple de ce billet. Seule l'heure diffère... et pour cause, il fallait le temps de copier...

Cela fera, bien sûr, une publicité à cette bloggueuse malhonnête, mais cela vous permettra de découvrir à quel point les gens peuvent être irrespectueux du travail d'autrui. Car oui, tenir un blog c'est un travail. Un plaisir certes, mais également un travail vu le temps, l'énergie et la joie que j'y mets quotidiennement.

N'hésitez pas à y aller de vos petits commentaires si vous le sentez…

De joie, il n'est pas question ce matin, car ce genre d'attitude me débecte au plus au point et me donne envie de crier des gros mots à la terre entière. Personnellement, je demande toujours l'autorisation à un auteur pour insérer une de ses illustrations, je l'avertis lorsqu'elle est en ligne, je mets des liens. Alors j'attends le même respect à mon égard.

Qu'on se le dise !

Point barre.

08:07 Écrit par Anaïs dans Anaïs râle | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

8
avr

Le malheur s’abat sur moi

J’ai récemment remarqué que le formulaire « contactez-moi » proposé par skynetblogs avait de gros ratés.  De très gros ratés.  Style messages qu’on croit m’envoyer mais que je ne reçois pas.  A qui la faute, à Skynet ou à Yahoo, chais pas.  Mais ça m’énerve.

Alors, tout récemment, j’ai ajouté mon adresse mail directement sur le blog (là, à gauche, en haut…).

Et depuis, je vis un véritable enfer.

Depuis que j’ai exposé mon adresse à tous les robots scanners du monde et des environs, soit depuis 24 heures (ou 48, je ne sais plus trop), j’ai déjà gagné 23 fois à la loterie !  ça n’arrête plus, j’ignore ce que je vais faire de tous ces millions d’euros…

Si vous avez des suggestions, elles sont bienvenues.

En attendant, et parce que je me contenterai de ces 23 gains, j’ai mis mon mail sous forme d’image, paraît que ça neutralise les vilains robots scanners.  C’est moche, mais c’est la seule solution.  Et c’est mauve… début de mutation du blog en vue de la sortie prochaine – moins d’un mois aaaaargh - de la Célib’attitude des paresseuses.  J’en profite pour rappeler le concours de bannières, passque personne veut participer, c’est la honte et la preuve que personne ne m’aime (sanglots longs de violons de l’automne).

19:39 Écrit par Anaïs dans Anaïs râle | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |