2
aoû

Trouverez-vous les 35 ?

35 films à retrouver dans cette animation, personnellement, j'en ai trouvé peu, pas douée l'Anaïs... Des suggestions ?????

35mm from Pascal Monaco on Vimeo.

09:17 Écrit par Anaïs dans Anaïs fait son cinéma | Lien permanent | Commentaires (32) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

23
jui

La Romantic girls & the city team, c'est aussi vous

Hier, durant notre soirée filles-pasta-chocolat-film romantique (pas de bons sushis, on s'est rabattues sur des pâtes froides, des Oréo, des melo-cakes, des orangettes et du moelleux au chocolat), m'est venue une idée.  Le choix du film n'étant pas toujours aisé parmi ceux que j'apporte, j'ai proposé que ce soit vous, ô lecteurs vénérés, qui choisissiez le film de notre prochaine soirée, laquelle aura lieu le jeudi 5 août prochain.  Génial non, ainsi vous pouvez participer à nos soirées.  Voire regarder le film qui sera choisi en même temps que nous, tchu, quéééén progrès technique.  Et si ça vous dit, on peut même vous dire ce qu'on mangera, afin que vous mangiez pareil, et allumer msn ou facebook pour commenter le film avec vous.

Dix films... dix choix... un seul clic.

Et pour vous aider à faire votre choix, des liens vers les résumés de ces films, of course (maintenant que je sais comment ajouter un widget, je m'en donne à coeur joie).  Le quatrième, Sex guide, c'est Someone like you, aussi appelé Attraction animale (le lien anglais donne un minuscule résumé donc j'ai mis celui-là).

Choisissez bien... mais choisissez, j'ai dû m'y reprendre à quatre fois pour fabriquer ce sondage à la noix, titchu, aucun site ne voulait me le proposer... mais chaque fois j'encodais tous les titres, que je connais maintenant par coeur, sacrebleu.

Quel film pour la prochaine soirée "Romantic girls" ?
Quel film proposez-vous pour la prochaine soirée Romantic Girls & the City team ?
Ensemble, c'est tout
30 ans sinon rien
Il était une fois
Someone like you
Esprit de famille
Loveactually
Breaking and entering
Orgueil et préjugés
Reviens-moi
Le goût de la vie

Résultats

22
jui

La « Romantic girls & the city team » : épisode 2 : Mes amis mes amours

 

mesamismesamours.jpg

Après un pique-nique romantique (romantique pour « Romantic girls & the city » uniquement, passqu’entre filles, le romantisme n’a pas vraiment sa place) au bord de l’eau, j’ai nommé la Meuse, pique-nique dont détails suivront dans le billet suivant qui suivra (ah ah ah), nous voilà prêtes pour un nouveau chtit film romantique à souhait.

Comme d’hab, bibi a apporté un stock de DVD, dans lequel les Romantic girls vont puiser.  Elles font leur choix, moi je suis.  J’aime tous les DVD apportés, of course, sinon je les aurais pas achetés.  Je sais que l’une d’elle craque plutôt pour Mes amours mes amis, euh non pardon, Mes amis mes amours (enfin là j’ai un doute, du coup), alors je lance des regards qui parlent (le regard qui parle, c’est complexe mais on peut y arriver, faut ouvrir grand l’œil, et regarder, en alternance, le DVD en question, puis la comparse, puis encore le DVD… afin qu’elle comprenne), et ça marche, puisque Mes amis mes amours est élu.

Ce film est tiré d’un roman de Marc Levy, roman que j’avais acheté mais non lu au moment de la diffusion du film au cinéma, lacune bien vite réparée.

J’ai aimé ce film, j’ai aimé Florence Foresti, rigolotte mais émouvante, j’ai aimé Virginie Ledoyen, belle et sensible, j’ai aimé Vincent Lindon, passque c’est Vincent Lindon, et j’ai aimé Pascal Elbé, passque c’est Pascal Elbé (il a maigri récemment non ? je l’ai vu en interview, il m’avait l’air tout affaibli, bizarre).  Bon, tout ça, je l’ai déjà dit dans le billet écrit à l’époque oùsque j’avais vu le film, alors je vais pas radoter, je vous invite à le relire ici.

L’histoire, c’est un pote qui vit en France, qui part rejoindre, sur un coup de tête, un pote qui vit à Londres avec son fils, en profitant pour récupérer la garde de sa fille.  Ils en deviennent voisins… et plus que voisins.  Ajoutez à cela des femmes qui gravitent autour d’eux et ont d’autres envies que seulement graviter, un zeste de larmes, une louche d’humour, des enfants tout mimi, secouez bien, et le cocktail film idéal pour la Romantic girls & the city team est prêt à être dégusté sans modération.

Je n’ai qu’une chose à dire : manquait juste une petite auréole, enfin un petit Oréo, et cela aurait été parfait (meuh non c’est pas un message subliminal).

Ce soir, sus à l’épisode 3 de nos aventures, sushis au programme… quant au film, elles choisiront…

8
jui

La « romantic girls & the city » team - épisode 1 "Sept ans de séduction"

L'autre mercredi mercredi, avec deux amies, nous avons décidé qu'il était indispensable à notre survie mentale de nous voir plus régulièrement, d'instaurer une sorte de rituel.

Bon, nous étions mercredi, et ma comparse de décision me dit « ouiiii, le jeudi comme aujourd'hui, c'est parfait ».  Donc ça sera le jeudi... comme mercredi.  Enfin comme le lendemain du mercredi. C'est compliqué mais finalement non, et puis le jeudi c'est super, c'est presque le WE, mais pas encore.  Donc parfait.

Petit détail, la troisième comparse n'était pas encore informée de notre décision.  Un détail je vous dis.  Elle avait qu'à pas être en vacances au soleil, non mais (regard courroucé mais surtout jaloux).

Ainsi donc (pléonasme), un jeudi sur deux, nous nous réunirons pour manger des crasses en regardant un film romantique.

Fournisseuse de films romantiques : bibi.

Les crasses.  Variables.  Là, on a commencé avec des pizzas.  Mais tout est possible.  Pizza.  Durum.  Quick, pourquoi pas.  Pâtes.  Couscous.  Frites et frica(n)delle sauce biki (private joke).  Et du sucré pour finir en beauté.

Mais faut trouver un nom à cette joyeuse initiative.  A cette joyeuse bande de filles adeptes de bonne bouffe et de films cucul à souhait.

Un truc à la Sex & the city, mais sans le sexe quoi, juste la bouffe et les DVD.

Euh ?  No sex & the city ?  Trop proche d'un livre lu récemment.

Fun & the city ?  Pas mal.

Girls & the city ?  Me demande si c'est pas le nom d'une collection de livres.

Singles & the city ?  Nan, car pas toutes célibataires.

Romantic girls & the city.  Voilà.  Parfait.

Et avec les semaines, les mois, les années (vu ma collection de DVD romantiques, on en a au bas mot pour cinq ans) à mater de la romance en mangeant des crasses, on pourra se rebaptiser « Romantic fat girls & the city ».

Ça me permettra de vous parler, chaque quinzaine, d'un film romantiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiik.

Premier en date : « Sept ans de séduction ».  The film romantique qui fait rêver et qui donne la banane pour toute la nuit.  Avec Ashton Kutcher (ou quelque chose du genre), le mari de Demi Moore, pas trop mon genre, mais trop craquant dans ce film.  Et Amanda Peal, que je confonds, chais pas why, avec d'autres actrices dont j'ai oublié le nom, ah ah ah, celle qui joue dans Million dollar baby notamment, même si elles se ressemblent pas.

Bref, une jolie histoire de rencontre, puis de rencontre, puis de rencontre, et de rencontre.  Et à force de se rencontrer sans s'aimer... tout peut arriver.  Je vous conseille les deux scènes cultes : dans la voiture, lorsqu'ils chantent, puis, après la voiture, la scène de photo la nuit, sur la mini colline, nus... rhaaaaaaaaaaa, trop meugnon.

Ce soir, épisode 2.  Vu la météo, pique-nique en bord de Meuse puis film romantique.  J'ignore encore lequel... Verdict tout bientôt bientôt.

septansseduction

1
jui

Journée cinéma : Walkyrie

Walkyrie, c'est la minute blonde d'Anaïs... 

Un film que j'avais vraiment envie de voir... et que je n'ai pas vu, car je l'ai commandé, par erreur, en Blueray.  Mais j'ai pas de lecteur Blueray moi, j'ai qu'un lecteur DVD antique au possible.

Donc j'ai pas vu Walkyrie.  Snif.

Blonde !

walkyrie

15:45 Écrit par Anaïs dans Anaïs fait son cinéma | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |