28
jui

Big méga nouvelle de la mort qui tue

J’apprends à l’instant cette nouvelle intersidérale : Mako, vous savez qui c’est hein, et bien elle a créé sa boutique sur internet. Waaaaaw, ça en jette hein ? Vous pouvez la découvrir ici

Vous y trouverez des tas de trucs sympas, adorablement décorés par ses soins. On y trouve même le prince orgasmique qui avait illustré mon billet rituels gustatifs et un Tshirt spécialement fait pour l’ASBL de Magali.

J’adooooore et vous zallez adorer aussi. Ben quoi, vous êtes encore là ? Zattendez quoi pour filer voir ??? Allez zou, je veux plus vous voir ici !TshirtrituelTshirtmagali

4
jui

Elle est trop, cette Miss Trop

Ça fait un temps fou qu’elle m’a fait l’honneur d’un dessin pour illustrer mon chtit blog, et je devrais me flageller trente fois pour me faire pardonner d’avoir tant traîné avant de le publier. Elle me pardonnera, hein, elle me pardonne, hein que tu me pardonnes, Miss Trop ?

Donc je vous présente Miss Trop. La reine du dessin sobre. En noir et blanc, avec juste une toute chtite touche de couleur. Tout en douceur, avec ce petit soupçon d’humour que j’apprécie. Trop drôle, trop mignon, trop tendre… Miss Trop, voilà.

Si vous n’avez pas encore été visiter son blog via le lien que j’ai ajouté dans mes artissss’ y’a belle lurette (ce qui me vaudra son pardon, j’en suis convaincue), allez-y vite… Il est là, le blog de Miss Trop.

Et voilà le dessin pour moi rien que pour moi.presentation

27
mai

Le défi du rat dessiné (suite)

L’histoire n’est pas finie… Elle continue. Cette journée de samedi fut pleine de bonnes surprises pour moi. Des propositions passionnantes et intéressantes (mystère et boule de gomme jusqu’à concrétisation complète), des cadeaux dessinés de mes dessinatrices attitrées Mako et Flobert (superbes, mais ça sera pour plus tard, pas d’impatience), et des dessins inattendus. J’adooore les surprises. Et j’ai été servie. J’étais proche de l’apoplexie, complètement sur mon nuage face à toutes ces bonnes choses qui me sautaient au visage. C’est trop fun d’être gâtée ainsi. C’est tellement trop cool d’avoir plein de surprises dans sa boîte mail…

D’abord Marguerite, la célèbre vache, qui m’offre non pas un mais trois dessins, excusez du peu ! (Bon, je lui avais proposé, si jamais mon blog lui plaisait un petit peu, si ça dérangeait pas trop, sans vouloir insister, juste au cas zoù, en passant quoi, comme ça, une idée qui m’est venue, sans forcer d’aucune manière, juste au cas zoùzoùzoù…). Mais j’ignorais quand le dessin promis allait arriver, et paf, paf, paf, comme les trois fées (marraines) de la Belle au Bois Dormant, paf paf paf, trois dessins. Je vous montre le premier, en rapport direct avec le concours (les deux autres suivront). N’est-elle pas géniale cette vache ? J’aime les vaches. Enfin pas vraiment celles qui traînent dans les champs en attendant le train et en bousant à qui mieux mieux (celles-là je n’aime que leur museau velouté). Mais les vaches dessinées, ou la vache qui rit, j’adore (surtout quand elle rit pas pour cause de lèvres gercées, cf la campagne reproduite sur mon blog, cherchez un peu, c’est à droite). Et Marguerite, j’aime aussi, sa dérision, l’air de rien. Vous pouvez découvrir ses humeurs sur son blog. Je vous conseille celle du 23 mai … Elle me fait mourir de rire à chaque fois. Oui, zavez raison, à force de mourir de rire je devrais déjà être bouffée par les vers, et vous ne croyez pas si bien dire, j’ai failli y rester ce midi… billet suivra.

anaisdurpt

Ensuite, là, c’est la surprise totale. Un de mes lecteurs m’avait renseigné un blog d’actu dessinée, et vachement (admirez la transition extraordinaire entre les bovins et l’actu) bien dessinée. On peut dire qu’il a des idées, ce H2SO4 (Acide en formule chimique paraît-il). J’ai tant aimé que j’ai immédiatement mis un lien dans mes artissss’. Et comme il sait qu’il faut surtout pas oublier de dire merci à Anaïs, sinon elle boude, j’ai eu non seulement un merci… mais surtout un dessin de mon rat. Excusez du peu. Je vous laisse d’abord admirer le dessin, ensuite foncez sur son blog. Il vaut le déplacement. Rien que l’image de ce WE m’a mis la larme à l’œil (d’ailleurs elle se rapporte à un billet que j’envisageais de poster bientôt, message subliminal, message subliminal – oh et puis non j’envoie un mail, c’est moins subliminal mais plus direct). Il faut absolument tout regarder, ce dessinateur est vraiment extra, moi je vous le dis ! Y’a même des dessins pour femmes telles que moi : régime, liposuccion, et sujets plus sérieux qui me font bondir comme les femmes battues, l’excision, enfin bref j’aime… Bon amusement !

A tous les deux, merci du fond du coeur, ça m'a fait un réel gros gros plaisir.le_rat_d_ana_spt

22
mai

Je suis une star, elle est une star, nous sommes des stars

Hier, je reçois un mail de Flo. Flo qui ? M’enfin, Flo, la célèbre Flo, la potesse de Mako, la célèbre Mako. A découvrir sur : son blog et sur son blog à quatre mains. Elle me dit qu’elle adoooore mon blog, qu’elle tuerait père et mère pour pouvoir l’illustrer, qu’elle ne rêve que de ça, qu’elle ne vit que pour ça elle me dit, en substance « je t'envoie ce petit mail pour savoir comment il faut s'y prendre pour illustrer un de tes posts ».

Je m’évanouis de bonheur. « Comment faire pour illustrer un post ». Mon cou enfle dangereusement. Ai-je été piquée par un insecte zébré, œdème de Quincke à la clé ? Que nenni. Je me la pète grave de la mort qui tue. Bon oh ça va, j’avoue, elle est pas tombée sur mon blog comme ça par hasard, j’ai laissé un chtit commentaire et voilà. Et puis c’est moi, en fin de compte, qui supplie… «fais-moi un dessin pour mon blooog par pitiééééé ». N’empêche hein, n’empêche hein, n’empêche hein, non ? Hein ? Bientôt, tous les dessinateurs de la toile vont se ruer sur ma boîte mail, me supplier à genoux d’accepter leurs dessins, je n’aurai que l’embarras du choix, quel dilemme.

Pour ne pas perturber l’artiste, je précise être ouverte à toute proposition (décente), et j’évoque quelques futurs billets (là Flo peut se la péter, elle connaît les futurs billets, elle, et pas vous, nananère).

Flo, elle a un talent du feu de dieu, son humour transpire dans ses dessins, et surtout elle innove une technique géniale : le dessin sur photo (voir sur ses blogs). Je ne doute pas qu’un jour, une de mes splendides photos sera talentueusement illustrée par ses soins (message subliminal et léchage de bottes intempestif pour flatter l’artiste…).

C’est décidé, quand je publierai mon roman (vous savez, celui dont j’ai déjà la fin « Je suis amoureuse, les ennuis commencent »), je ferai illustrer chaque chapitre, histoire d’attirer les gens qu’aiment que les livres imagés. Ça sera super, ça sera attrayant, ça sera rigolo, ça sera beau. Quand ça sera écrit…

C’est énorme, tout simplement.

Voilà l’auto-portrait de l’artiste.flo

19
mai

Y’a pas de hasard

C’est clair, y’en n’a pas. Les catho disent que le hasard c’est le nom que prend Dieu pour passer incognito. Moi je dis que c’est le nom pris par le destin pour agir en douce.

Je suis dans une phase asiatique : je mange des Dim Sum. Pourtant je déteste la bouffe asiatique en général. Enfin c’est pas que je déteste, mais j’ai jamais des envies de chinois, alors que j’ai souvent (chaque jour) des envies d’italien. Et, le jour des Dim Sum, par un lien trouvé sur un blog trouvé via un lien trouvé sur un blog trouvé sur un autre blog sur lequel j’ai atterri par je ne sais quel hasard (mais y’a pas de hasard), je tombe (badaboum) sur le blog de Mako et de Flobert. Un blog à quatre mains. Je poste un message tant bien que mal, il tombe (patatras) chez Flobert, mais c’est Mako (tant pis pour Flobert nananère) qui me répond, toujours le jour des Dim Sum. Mako est fan du Japon, et le mot est faible. Je sais, ça va, ooh, les Dim Sum, c’est pas japonais, mais tout de même… y’a pas de hasard.

Je suis également dans une phase où j’ai envie que mes billets soient illustrés. Je trouve que mon blog manque de dessins, et j’adore les dessins. Ça m’a pris, un matin : j’ai envie de dessins sur mon blog. En général ça me prend toujours comme ça un matin, sans réfléchir : je veux des dessins sur mon blog, na. Comme je suis juste capable de dessiner le bonhomme ZUT (vous connaissez le bonhomme ZUT ?), je me vois mal être inspirée pour autre chose que l’écriture. Rien à faire, aucun talent artistique, oh rage oh désespoir, pourtant j’en rêverais. Donc l’envie me trotte d’aller chercher par ci par là des illustrateurs qui aiment partager leur travail ou seraient inspirées par mes billets.

Mako me répond. Je fais des cabrioles devant mon écran plat, sous le regard atterré du rat qui en a pourtant vu d’autres. Youpie, c’est déjà tellement rare que les zartistes répondent aux mails des groupies telles que moi. Je passe une partie de ma nuit à regarder l’entièreté de son blog, j’adore. Ses personnages aux yeux à la Candy me replongent dans mon enfance, avec, en plus, un zeste d’humour qui me sied. Je suis fatiguée, mais ravie. Mako elle est talentueuse. Mako elle est drôle. Mako elle a été célibataire (elle l’est plus, personne n’est parfait). Je me mets à fantasmer sur un livre à quatre mains, mes écrits, ses dessins. Boarfff ça va hein, on peut rêver, c’est gratuit et ça fait un bien fou.

J’ai donc l’immense honneur, le plaisir intense et la fierté incommensurable de vous présenter Mako (cf son autoportrait ci-dessous), que vous pouvez découvrir sur son blog et sur son blog à quatre mains.

Voilà, je nage sur un petit nuage fait de fleurs de cerisier du Japon… Merci Mako !

PS : Pour pas faire de jaloux, tout qui aimerait illustrer un billet est bienvenu, j’en serais fort aise, ça s’adresse aussi à Flobert, pas envie de causer une dispute moi hein…

PS2 hyper méga important : Mako m’a déjà offert une première illustration : Anaïs mangeant un Dim Sum, démentiel non ? En plus d’être talentueuse et drôle, elle est vachement rapide ! A voir impérativement sur ce billet.makopt