16
déc

Gagnez un voyage en jet privé

disclaimer

Vous le savez, du moins si vous êtes fidèles au blog, j’ai une terreur des grands oiseaux de métal dénommés avions, pourtant si utiles parfois.

 
Alors j’ai décidé d’entamer une thérapie de choc : je vais participer à un concours, et bien sûr le gagner, pour obtenir un voyage avec tous mes amis en jet privé.  Un jet privé, c’est le luxe et la sécurité, non ?  C’est le bonheur. 

 
J’ai donc invité cinq fidèles lecteurs et lectrices du blog (qui se reconnaîtront, sorry, j’inviterai tous les autres une prochaine fois) à voyager avec moi si je gagne ce concours (ce qui ne manquera pas de se produire, na).  Ils me tiendront la main, me tendront les sels, et les calmants et me feront enfin apprécier ce séjour exceptionnel dans un grand oiseau de métal affrété rien que pour nous.  J’en rêve déjà.  Préparez vos bagages !

 
Vous souhaitez participer, vous aussi ?  Suivez le guide ! 


agence de voyage haut de gamme

13
déc

Besoin d’idées pour vos cadeaux ?

disclaimer

72 % des européens déclarent qu’ils feront usage du net pour leurs achats de fin d’année (Etude Deloitte - Novembre 2007).  Oh oh.  Et vous, faites-vous partie de ces 72 % ?  Faites-vous la majorité de vos achats en ligne ?  Si oui, Shopoon est fait pour vous !  Shopoon est un guide shopping en ligne, spécialisé dans la mode et la déco.  Ce site vous propose plus de 100.000 articles variés, en provenance d’une sélection de e-commerçants réputés, afin que vous puissiez effectuer votre shopping en toute quiétude, quels que soient les objets recherchés : mode, lingerie, décoration, high-tech puériculture…  De plus, Shopoon innove en proposant une « recherche par image » : à partir de votre premier choix, découvrez d’un seul clic jusqu’à dix articles visuellement similaires.  Inédit à ce jour, original et ludique.

 

Pour les fêtes de fin d’années, Shopoon propose une toute nouvelle rubrique «  Idées Cadeaux  ».  De quoi combler vos proches et préparer un réveillon digne de ce nom.

 

J’ai donc procédé à un petit  shopping déco virtuel vert.

 

Vert ?  Comment ça vert ?

 

Ben oui vert. VERT.

 

Vert j’espère.  Vert sapin.  Vert Noël.  Vert festif.  J’aime le vert et je vais vous le faire aimer…

 

Le vase à ventouse Koziol.  Glissez-y une rose pour une ardente déclaration ou un bambou, plus sobre mais toujours apprécié.  Ou, pourquoi pas, le menu festif du jour, que vous déposerez sur chaque assiette, histoire de laisser un cadeau souvenir à chacun de vos convives.

 

La bougie parfumée aux fruits exotiques. Un cadeau éthique, puisque ces bougies sont fabriquées dans de petites coopératives marocaines ou sud-africaines qui respectent l’environnement et les hommes.  Un cadeau qui sent bon le printemps à venir…

L’adhésif mural « décoration zen bambou », summum de la zenitude, que j’imagine fort bien dans une salle de bain toute de bois vêtue mais néanmoins empreinte de sobriété et de classe.

Au fait, si vous détestez le vert, ne partez pas en courant, j’ai également repéré un tas d’articles dans toutes les couleurs : un adhésif framboises à croquer, un adhésif galets plus vrai que nature, un livre « les hommes au fourneau » à dévorer sans modération, un porte-buche qui donne envie d’installer une cheminée, là, de suite, sans réfléchir, une bibliothèque coloniale à damner un saint, et, pour celles qui aiment les cadeaux « pratiques », un aspirateur de luxe ou une cafetière pour des matins joyeux… que du bonheur !

10
déc

ça vous dirait d'écrire un livre ?

disclaimer 

 
Quand on tient, comme moi, un blog (et dieu sait si nous sommes nombreuses et nombreux dans ce cas), et qu’on accumule des pages et des pages de billets d’humeur, arrive toujours un moment où le fantasme du livre se profile à l’horizon… 

 
Seulement, il faut bien le reconnaître, à part être contactée par un big méga éditeur de la mort qui tue qui serait tombé en pamoison devant mes écrits (ce qui relève du conte de fées) ou éditer mon blabla à compte d’auteur (processus que je connais depuis peu et qui revient à payer une fortune pour être « éditée », que je mets entre guillemets, puisque ce n’est pas l’éditeur qui voudrait, dans ce cas, m’éditer, mais moi qui paierais pour qu’il le fasse – on est bien loin du conte de fées), il n’y a pas beaucoup d’alternatives.

 
Il n’y AVAIT pas beaucoup d’alternatives.

 
Car depuis très peu de temps existe « TheBookEdition ».

 
Par un procédé très ludique, et sans débourser un centime (ce qui est, il faut le dire, une révolution en la matière), tout auteur peut créer lui-même son livre sur TheBookEdition.   Un clic, et le manuscrit est transféré.  Un clic, et le type de collection (roman, BD…) est sélectionné.  Un clic, et le format, la couverture, les illustrations, sont créés et ajoutés.  Un dernier clic et le livre est né.

 
Le site calcule ensuite le coût de fabrication à l’unité, auquel l’auteur (soit moi, dans le cas qui nous occupe) ajoute son bénéfice qu’il détermine lui-même (et oui et oui, faut bien gagner sa croûte ma bonne Dame).  Le livre est ensuite ajouté au catalogue en ligne, et l’auteur peut se lancer dans sa campagne promotionnelle.  Le tout sans avoir déboursé un kopek, je vous le rappelle, et, détail qui a son importance, sans contrat de droits d’auteurs (en d’autres termes, si un célèbre éditeur passe ensuite par là et me supplie de lui confier mon œuvre, je suis libre de le faire et de devenir le nouveau « Guillaume Musso » féminin).

 
Si je vends ensuite des millions (que dis-je, des milliards) d’ouvrages, c’est le bonheur, le succès, le nirvana et la fortune.  Si je n’en vends que deux (à ma môman et à mon rat), je ne perds pas d’argent.  Risque zéro.

 
Franchement, je trouve cette pratique très innovante et nettement plus respectueuse des auteurs, puisque ne nécessitant aucun investissement.  Et puisque j’ai déjà la fin de mon manuscrit (cf ce billet, la fin étant pour rappel « je suis amoureuse, les ennuis commencent »), ça me tente assez de créer mon bébé, mon œuvre, mon livre

 
Alors les petits zamis, ça vous tenterait d’acheter les tribulations d’Anaïs pour les lire au lit, dans le bain, au WC ou n’importe où ?  Et vous zamis blogueurs et blogueuses, ça vous tenterait d’avoir votre livre à vous rien qu’à vous en un seul clic, ou presque ?


8
déc

Elle s'expose

Mahaut, ce petit bout de femme de 13 ans à peine, s'expose à Paris à partir d'aujourd'hui, excusez du peu.  Alors, si vous avez la chance d'habiter par là-bas, allez lui rendre une petite visite, parce qu'elle le vaut bien.
mahaut

6
déc

Ma ville bouge !

Namurbouge
Au hasard de mes périgrinations sur le net, j’ai découvert Namur Bouge, dont je vous livre la présentation :

« Avec les soirées "Namur Bouge", les trentenaires branchés qui comptent en Wallonie ont désormais une soirée par mois pour se rencontrer ou se retrouver.

Vous êtes actif et souhaitez vous retrouver dans un cadre convivial après le boulot ? Vous avez envie d'élargir votre réseau de contacts professionnels ou amicaux ? "Namur Bouge" vous concerne ! Des soirées conçues pour vous qui avez une vie professionnelle bien remplie mais êtes curieux de nouvelles rencontres...

En apéritif : un drink dans une atmosphère musicale « Lounge ».

L'appétit venant en mangeant, à partir de 19 h 30, une échoppe dînatoire sera disponible jusque 22 heures.

Vient enfin le moment de déguster les perles du disco, les tubes des années 80, en un mot : de se déchaîner sur la piste de danse.

Organisée une veille de jour ouvrable, la soirée se terminera dès les 12 coups de minuit.

Fermeture des portes à 00h30 précise. »


Oh oh oh, comme dirait Papa Noël, tout cela m’a l’air bien attrayant : boire, manger et danser sur de la musique que j’aime, puis quitter la soirée en Cendrillon moderne.

J’adhère, et je m’inscris pour la prochaine soirée, le jeudi 13 décembre prochain.

Parce que quand ma ville bouge, je veux en être.  Et vous, vous y serez ? Inscrivez-vous…