31
mai

Gagner des cadeaux avec KDOalacarte.com

Bon, on ne va pas se voiler la face, on a tous envie de gagner des cadeaux.  Non ?  Ah ben si.  Que ce soit un chtit échantillon de crème pour visage tout doux, une journée thalasso, un écran plat ou une rivière du diamant, un cadeau fait toujours plaisir.

Et keski fait plus plaisir qu'un cadeau ?  Un cadeau qu'on choisit pardi.  Du moins sur le net, passque, dans la vraie vie, les surprises sont sympas aussi, exceptés bien sûr les vases vert pomme (j'ai une tête à faire usage d'un vase vert pomme ?), les déodorants (je pue ?), les crèmes antirides (je suis ridée comme une pomme ?) ou les fringues taille 34 (je dois faire régime ?).

Bref, voilà l'originalité de KDOalacarte.com : laisser à l'internaute le choix du cadeau qu'il veut gagner.

Et du choix, il y en a : 14 catégories ma bonne dame, du truc classique genre écran plasma :

 au bateau,en passant par un séjour chez Mickey

ou un vibromasseur

(se brookiser chez Mickey, why not ? - seuls les fans des Frères Scott comprendront).

Argh, ça fait rêver...  D'autant que le jeu est entièrement gratuit, alors, pourquoi s'en priver, hein, dites.

Je vous autorise donc exceptionnellement (c'est bon pour une fois) à quitter ce blog afin d'aller jouer.  Et si vous gagnez, je vous autorise également à m'offrir votre lot, dans un élan d'abnégation totale.  Merci d'avance


Article sponsorisé

28
mai

Ladyxzeu emménage sur ce blog (enfin un chtit bout d'elle)


C’est en visitant le blog de Mako (dois-je vraiment vous rappeler le lien ?  Ben non, of course, et si, par un hasard incroyable, vous venez d’acheter votre premier PC et de tomber, pouf, par hasard ici, et que Mako, sacrebleu, ça ne vous dit rien mais vraiment rien, vous avez un lien dans la colonne de gauche en bas, blogs d’artissss’ - tchu ça m’aurait pris moins de temps de mettre un lien, enfin soit - je m’égare), donc c’est via le blog de Mako que j’ai découvert le blog de Ladyxzeu.

Oui, bon, drôle de pseudo, je suis d’accord, mais facile à retenir, puisque x, y et z se suivent (futée la blogueuse).  Pour le « eu » qui suit, chais pas, vous lui demanderez si ça vous chante.  Donc j’ai découvert son blog, et son talent.  Puis j’ai trouvé ce long dessin à mourir de rire, là, en bas (je mets toujours les dessins en fin de billet car j’ai toujours pas compris comment les centrer et éviter que des bouts de première phrase se mettent à côté du dessin et fassent en sorte que mon billet ressemble plus à rien - je m’égare à nouveau).

Et j’ai ri.

Puis j’ai réfléchi.  Oui, ça m’arrive. Que personne ne dise le contraire, c’est clair !

Et j’ai analysé le dessin.

Et je me suis dit que c’était dingue.  Mais dingue de chez dingue.  Passque Ladyxzeu, c’est mon double biologique (private joke à l’attention de quelqu’un qui ne lit jamais ce blog, passque ce quelqu’un ne veut pas approcher d’un pc, ni d’un aspirateur mais c’est une autre histoire, pour tout l’or du monde, mais j’avais envie de cette private joke qui tombe à pic - dingue comme je m’égare vraiment sur ce billet), donc c’est mon double biologique.  Ou presque.  Elle est jeune, comme moi (mais si, je suis jeune).  Elle est belge, comme moi (nom d’une frite mayo).  Elle est célibataire, comme moi (oui bon ça va, on va pas en faire un fromage).  Elle a des dreads, nan pas comme moi (je sais).  Bref, voilà, c’est tout et c’est déjà pas mal.

Et passqu’un dessin vaut mieux qu’un long discours, vous verrez ci-après ce dont elle ne parle pas sur son blog.  Et c’est comme moi.  Voilà.  Dingue hein.
Oui, dingue, vous pouvez le dire.   
Alors j’espère que de temps en temps, ses cholis dessins viendront orner ce blog, passqu’elle le vaut bien, et passque je les aime bien, tout simplement.
LadyXzeu-Anais2

3
mai

Namuroise à l'honneur (3)

Aaaaaaaaaaaargh, non, elle n'est pas namuroise, mais Jauchoise (enfin si on appelle ainsi les habitants de Jauche).  Qu'importe.

J'ai tellement adoré sa démonstration à Floreffe jeudi que je ne pouvais pas ne pas en parler.  Même si Bénédicte Payen n'est pas namuroise, je ne serai pas raciste.  Parce qu'elle le vaut bien.

Elle le dit elle même : elle est potière.   Ce n'était pas sa formation de base, mais l'envie tournait et retournait tant dans sa tête qu'elle a dû se faire une raison : elle serait potière.  Elle fait des pots, mais pas que des pots : des tasses originales, des théières sublimissimes, des assiettes qui donnent faim et un tas d'autres... pots.  

Elle le dit elle-même (bis) : elle déteste qu'on l'observe au travail.  Mais elle n'a malheureusement pas eu le choix, car la foule se pressait pour la voir à l'œuvre lors d'Artisanart.  Cela semble si simple, de faire le remake de Ghost... et pourtant, paraît que cette jolie tasse ronde (enfin ronde à la base, puis savamment aplatie), il faudrait plus d'une semaine de stage pour la réaliser... et oui, être potière, ça ne se fait pas en deux coups de cuillère à ... pot !

Quoi qu'il en soit, c'est décidé, je veux faire un stage et devenir potière moi aussi.  Vite.  Et faire un remake de Ghost.  D'ailleurs, notre potière organise des stages, elle est pas belle la vie ?  Sauf que chacun doit apporter un "repas coopératif", afin de partager sa création.  Bon je suis foutue, tenter de faire un pot, ok, mais faire un repas mangeable, impossible.  Dommage.  A moins que je n'offre un quick ?  Une boulette-frites ?  Une fricandelle ?

En attendant d'avoir amélioré mes capacités culinaires afin de pouvoir m'inscrire au stage, je m'en vais découvrir son site.   Si vous voulez la voir à l'œuvre, direction Artisanart.

Et un ensemble de tasses pour vous mettre l'eau (ou le thé) à la bouche... suivi des salières et d'une photo de l'artissss'.
potben3

potben2

potben

3
mai

Namuroise à l'honneur (2)

J'ai découvert Sophie Clément et ses bijoux ce jeudi 1er mai seulement, un jeudi qui était également jeudi de l'Ascension (mais j'ai pas reçu de muguet, rien n'est parfait en ce bas monde).  Incroyap' !  Le choix d'activités était donc multiplié sur Namur, ville ô combien dynamique, comme vous le savez : brocante de Bomel du 1er mai, marché d'Ascension à Jambes ou Artisanart à Floreffe.  J'ai opté pour Artisanart et j'ai bien fait.  Outre le succulent thé à la menthe et les dégustations en tous genres (cuberdons bien coulants, fromage bien puant, champignons bien grillés, bonbons bien anisés et artichauts bien huilés), j'ai découvert une créatrice de bijoux namuroise dont j'ignorais tout.

En plus d'être sympa, Sophie fait de très jolies choses.  Notamment un sautoir argenté et blanc sur lequel j'ai totalement craqué, mais que je m'offrirai dans quelques temps, passqu'elle n'en avait qu'un, et qu'elle le portait sur elle; bien sûr je pouvais en commander un autre, mais il me le fallait, là, tout de suite, immédiatement, alors ça sera pour une prochaine fois, oùsque je pourrai l'avoir, là, de suite, immédiatement - impatiente moi ?  Ouiiiiiii?

Les bijoux de Sophie sont faits main et avec des pierres semi-précieuses ou des perles de verre.  Elle fait aussi du "sur mesure" ou du "sur envie", of course.  Y'a même une collection future mariée (pfffffff, et la collection célibataire c'est pour quand ?).  Enfin, elle fait des démos à domicile à la manière des petites boîtes en plastique, ce qui peut être sympa, même si moi je ne fais pas ce genre de démo à domicile, mon domicile étant classé (classé "zone sinistrée", vous l'aurez compris).  Sophie a également une boutique en centre ville, rue des Echasseurs, 7 (cette rue au joli nom est située face au Match).  Et très bientôt, elle aura son atelier à domicile.

Un coup de foudre que je me devais de partager avec vous...

Découvrez le site de Sophie.

Et si vous passez par Namur ce WE, faites un détour par Floreffe... y'a à boire, à manger et à rêver.

Quelques exemples, dont le collier blanc que j'aimeuh...

colliersophie2
colliersophie3
colliersophie4
colliersophie5

3
mai

Namuroise à l'honneur (1)

Si j'ai souhaité vous parler de Yung Ja Dassy aujourd'hui, c'est pour plusieurs raisons :

- d'abord elle est namuroise, et c'est déjà une très bonne raison, car vous savez tous que les namurois et namuroises sont des personnes exceptionnellement exceptionnelles en tous points (ah bon, vous l'ignoriez ?)
- ensuite, elle a pris ce risque fou de plaquer son boulot sécurisant pour s'épanouir dans sa passion (je l'admire, je l'envie, je la vénère d'avoir su vivre son rêve jusqu'au bout, totalement jusqu'au bout)
- enfin, elle est talentueuse, et c'est bien sûr la raison principale... (qui l'eût cru).

Il y a quelques mois, Yung Ja a donc quitté son job pour créer son atelier de décoration.  Elle a l'art de manier les mots et de les coucher en couleurs pour créer des panneaux décoratifs sublimes.  Elle y ajoute des dessins sobres, elle varie les couleurs, elle décore de peluches rigolottes et belges (les Noukies, pour ne pas les citer).  Et puis elle parvient aussi à créer des montages démentiels sur le seul thème du pissenlit ... et je vous le dis, faire une décoration extraordinaire sur ce thème, c'est fortiche, très fortiche.  Balaise.  Vraiment Balaise.

Bref, elle fourmille d'idées et je ne suis pas la seule à m'en rendre compte, puisque ses réalisations sont exposées à divers endroits de Namur.

Son leitmotiv "les mots font la déco". 

Elle s'est récemment installé dans un atelier chez son grand-père, grand peintre et sculpteur namurois (on sait d'où vient le talent...).

Je voulais parler d'elle depuis plusieurs mois déjà, car j'adore ce qu'elle fait et j'adhère à l'originalité et la sobriété de ses créations, que j'imagine parfaitement dans un grand hall d'entrée ou un living sobre (donc pas dans mon foutoir, mais qu'importe) ou, bien sûr, dans une chambre d'enfant.  Quelques mois de retard...  mais c'est maintenant chose faite.

Allez vite découvrir l'ensemble de ses créations sur son site.  Zappez ensuite sur son blog, il vaut bien une visite.
 
Quelques exemples qui me font particulièrement craquer : le montage pissenlit, une déco amusante pour chambre d'enfant, un clin d'oeil au Petit prince, une déco "peluchée" pour la naissance d'un ou d'une troisième et le détail d'un "quadriptyque" (triptyque, oui, mais avec quatre panneaux, on dit comment ?)
yung
yung2
yungmouton
yung4
yung5