16
jui

La mer en 4x4, ça vous tente ?

 

Si vous lisez ce blog depuis ses débuts (courageux que vous êtes, va), vous savez que je suis contre l’utilisation du 4x4 à des fins de frime et de m-as-tu-visme aigü.  Ça me saoule.  Il va cependant de soi que le 4x4 peut s’avérer vachement utile en certaines circonstances, notamment pour pique-niquer dans les dunes de la mer du Nord, projet que j’ai en tête depuis un petit temps déjà.  La mer, j’aime trop.  Et elle me manque trop.  Alors, monter dans un 4x4 et aller manger des crevettes grises en zieutant la mer, je dis OUI.  Ou plutôt OUIIIIIIIIIIIIIII.

Toi, là-bas, oui toi, homme brun ténébreux, ça te tente de m’y emmener ? (Je me permets de tutoyer, ça crée des liens, comme dirait le Petit Prince).

Alors il te suffit de louer un Renault Koleos, le premier 4x4 Renault proposé en exclusivité chez Europcar.  Et si tu es un tantinet radin, Europcar le propose actuellement, et jusqu’au 31 juillet avec 25% de remise sur la location. 

Faut avouer qu’elle est vachement mignonne, cette voiture.  Mignonne, puissante, fantasmante.  Non ?  Alors quoi, tu te décides ?

Découvre ce petit bijou sur http://www.europcar.fr/EBE/module/render/Vehicule-du-mois.

Au fait, tu passes me prendre à quelle heure ?


EUROPCAR

Article sponsorisé

14
jui

Les vêtements Blackjack et les sous-vêtements Lormar : l’Italie chez vous...

 

Si je vous dis Italie, vous me répondez gondoles à Venise, Tour de Pise, Colysée de Rome, mais également les plages ensoleillée, les ruines de Pompéi, sans oublier les pâtes à toutes les sauces, la mozzarella, les infectes panetone (ah si c’est infect) et l’huile d’olive.

Et puis la mode.  Aaaah la mode italienne, celle qui fait rêver, celle que tous s’arrachent, après Paris, ou avant, qu’importe.

Italboutique a été créée par Fancesco Pierro (plus italien que ça tu meurs), et se veut une mode tendance à petit prix pour l’homme, la femme et l’enfant.  Le tout dans diverses marques, comme la lingerie Lormar, qui mélange habillement perles, dentelles et rubans.  Une marque qui existe depuis quarante ans, bref une valeur sûre.  Autre marque : Blackjack, qui propose six collections différentes par an, de quoi toujours trouver son bonheur et rendre votre homme à croquer.

Bon, sur ce, assez de blabla, je m’en vais repérer les lieux pour vous...

Le site est sobre et ... musical.  Ceusses qui me connaissent savent combien je hais la musique sur les sites.  Heureusement, le mode off est possible.  Je respire.  Le défilé (avouez que le mot est bien choisi, pour parler d’un site de mode - je sais je suis géniale) d’images en bas de l’écran permet d’atteindre rapidement la catégorie vestimentaire recherchée.

Peu intéressée par les fringues masculines, dont je ne saurais que faire (snif), je m’oriente vers la lingerie féminine, dont je serai seule à profiter (snif) mais qu’importe.  Les prix sont effet hyper abordables, mais ça manque un tantinet de couleur à mon goût.  J’opte cependant pour un soutien blanc très simple mais idéal pour les tenues estivales.

A porter par exemple en-dessous de ce petit pull gris (je suis dans une phase grise en ce moment) :

Bon ben voilà, shopping terminé, reste à trouver un homme pour aller visiter la section Blackjack... bonne visite sur www.italboutique.com.



Article sponsorisé

11
jui

Boulevard de marque : jolies fringues à prix réduits

Cette année, je n’ai pas fait les soldes.  Enfin pas encore, mais ça va venir, of course.  Vous en doutiez ?  Cependant, ce sera soft, très soft.  Parceque je dois dire que, l’âge aidant (et oui, on ne rajeunit pas ma bonne dame), j’ai de plus en plus de mal à supporter la foule en délire qui se rue dans les magasins et se dispute les bonnes affaires.  Ça me fatigue rien que d’y penser.

J’ai peut-être trouvé la solution : Boulevard de marque propose tout un tas de vêtements, hommes ou femmes, ainsi que des chaussures, des sous-vêtements et des accessoires, à prix cassés.   On y retrouve les grandes marques Calvin Klein, Armani, Guess ou Dolce & Gabbana.  La visite du site est possible par marque ou par type de vêtement/accessoire recherché.  Pratique.

De quoi avoir envie de baver... ce que je vais faire illico.  Vous me suivez ?

Ah ben voilà, je bave.  D’une part parce que certains articles (genre boxer ou T-shirt) sont présentés sur des mannequins dont je ferais bien mon quatre-heure.  Et puis surtout pour ça :

Ah oui, je le veux.  Il est fait pour moi.  Totalement pour moi.  Argh.  Bon évidemment, y’a de tout, mais y’a pas tout.  Mais moi j’ai trouvé mon bonheur, c’est l’essentiel.  Reste maintenant à investir mes soussous...



Article sponsorisé

27
jui

Un peu de sérieux maintenant

On reste dans les organes du corps humain...  Après le cœur, les intestins.

Oui, bon la transition est nulle, mais je pense qu’un peu d’humour sera utile pour aborder ce sujet qui me tient... à cœur (ah ah ah, décidément, je suis géniale en matière d’humour, je sais je sais).

Une association m’a proposé de relayer une campagne qui vient de voir le jour en Gelbique, « contrôlez Crohn » qui vise à rendre notre société « Crohn friend ».

La maladie de Crohn est sans doute très taboue encore, dans une société qui se refuse à parler de certains sujets ou maladies, comme les flatulences (dont je parlerai bientôt, heureux hasard) et les problèmes intestinaux, graves ou pas.  J’avais déjà abordé le problème du tabou ici.  

Cette occasion qui m’est donnée de parler de cette maladie me ravit, car j’en ai bien souvent entendu parler, en lisant des articles dans des magazines, en regardant des émissions, comme celles, récurrentes, de Jean-Luc Delarue.  Je sais donc qu’il s’agit d’une maladie inflammatoire des intestins aux conséquences douloureuses et difficilement conciliables, parfois, avec une vie sociale.  Une maladie difficile pour les patients, qui souffrent physiquement mais également psychologiquement et qui, parfois, ont honte de leur propre corps qui est défaillant.

L’opération « Crohn friend » est simplissime : elle a pour but d’aider les 15.000 belges souffrant de cette maladie à avoir une vie sociale plus facile.  Comment ?  En sensibilisant les commerçants, les tenanciers de café ou les gérants de lieux publics à la maladie, afin qu’ils rendent leurs toilettes accessibles gratuitement aux malades.  Tout simplement !  Parce que, faut pas se voiler la face, tout humain va aux toilettes.  Mais les humains souffrant de la maladie de Crohn y vont bien plus souvent...  Ils hésitent sans doute, alors, à sortir de chez eux, craignant les conséquences de la maladie.  C’est là que vous intervenez, vous qui êtes belge, commerçant, restaurateur, gardien de musée, concierge d’un lieu public, dame pipi d’un supermarché, ou que sais-je encore : en apposant l’autocollant « Crohn friend », vous signalez aux malades que vous mettez vos toilettes à leur disposition.  Ils se sentent sécurisés par votre aide, vous vous sentez fiers de votre initiative, et tout le monde est content dans un monde plus solidaire.  En outre, afin d’éviter les abus, les malades sont porteurs d’une carte leur donnant accès aux « points Crohn ».  Alors, qui est déjà ou veut devenir « Crohn friend » ?  

Utopique, cette campagne ?  Ah non, je ne le crois pas.   La solidarité existe, titchu.  Prouvez-le moi !  Qu’on se le dise.

Et le jour où les particuliers peuvent être « Crohn friend » également, je suis d’ores et déjà volontaire.  Pour autant que les malades acceptent d’enjamber mon foutoir, mes toilettes sont entièrement à leur disposition.

PS : faut-il le préciser, cette maladie n’est absolument pas contagieuse, of course.

Tout savoir sur la maladie et la campagne, découvrir les points Crohn de votre ville et des tas d’autres infos

sticker_fr

24
jui

Ventes privées Hannah Moré, Eva&Oli, Christiansen, Drolatic...

Ces noms ne vous disent rien ?  C’est que, tout comme moi, vous n’êtes pas au faite de l’actualité en matière de mode, de nouveaux créateurs, de grandes marques...  En soi, ce n’est pas dramatique, certes.  Mais s’il y avait moyen d’avoir droit à des réductions allant jusqu’à 70 % sur les créations de ces jeunes talents, le tout sans quitter son fauteuil, y’a pas à dire, cela deviendrait un tantinet ... tentant.  N’est-ce pas ?  Surtout avec l’été qui pointe enfin le bout de son nez.

Le site Chic Dressing vous propose dès lors, sur simple inscription, de participer à des ventes privées proposées uniquement sur le net, afin de découvrir ces créateurs mode (bijoux, accessoires, vêtements) et design (décoration, cadeaux) et de pouvoir acquérir leurs créations à bas prix.

Chaque semaine, de nouvelles ventes sont organisées, qui vous proposent une sélection de bijoux, d’accessoires, de vêtements hommes, dames et enfants, mais également des articles décoration ou des cadeaux, le tout à bas prix, par rapport au prix boutique.

L’inscription est gratuite et vous permet de recevoir ensuite les invitations, de visiter le site à votre aise et de commander ce qui vous séduit.

Envie d’en savoir plus ?  www.chicdressing.be 


Article sponsorisé