14
nov

Au fait…

Dans mon énumération ci-dessous, j'ai oublié les kilos en trop comme facteur de déprimite chronique.  Et aujourd'hui, comble du comble, j'ai été invitée à participer à un concours pour gagner une balance... et à relayer cette info sur mon blog... messages subliminaux pour me dire d'arrêter les lasagnes Farniente et les macarons ?

Quoi qu'il en soit, l'initiative en rapport avec les photos est sympa et originale... et belge.  On ne voit pas souvent des culottes géantes envahir nos villes.  Infos sur l'action et le tchat prévu le 19 novembre sur www.montourdetaille.be 

culotte

culotte2

 

13
nov

Emmerder le monde, vous aimez ça ?

-

11
nov

Strip d’Agent Provocateur

 

Quel meilleur jour que ce 11 novembre, jour d'armistice, jour de souvenir (d'ailleurs, à l'instant où je vous écris, Monsieur Sarkozy fait son petit discours en hommage à tous ceux qui ont vécu et subi la guerre), bref quel meilleur jour que ce 11 novembre pour vous sortir le slogan bidon que m'a évoqué ce parfum, Strip ?  Un slogan bidon de chez bidon, que je vous livre toutefois : Strip déclare la guerre aux mauvaises odeurs.

Déjà, il est bidon passqu'un parfum n'a pas pour vocation de supprimer les mauvaises odeurs.  Il a pour but d'apporter, tout naturellement, une bonne odeur.  C'est déjà ça.

Ensuite, il est bidon passque le mot « guerre » devrait être banni à tout jamais de notre vocabulaire.

Mais rien n'y fait, j'ai ce slogan ridicule en tête, depuis que j'ai découvert ce si joli flacon, tout lisse, tout rond, tout coloré... et qu'il faut dégoupiller afin de profiter de sa fragrance.  Dégoupiller, oui.  Comme une petite grenade rose et noire.  Vous comprendre maintenant pourquoi moi avoir pensé « déclaration de guerre » ?

J'adore ce principe : dégoupiller pour se parfumer.  Dégoupiller pour profiter de l'explosion d'odeurs ennivrantes : ylang-ylang, iris, géranium, ambre, vétiver, bois exotiques et muscs.  Une véritable explosion, tenez-le pour dit.  Des odeurs fortes et épicées.  A réserver, selon moi, aux peaux et aux femmes qui aiment les odeurs puissantes.  Des odeurs qui ne laissent jamais indifférente.

Alors, vous tentez l'aventure ?  Dégoupillez et vivez l'explosion que je vous propose !

 

strip

4
nov

The Women City, un site communautaire féminin pour gagner des soussous en faisant vos achats

 

Chez The Women City, zont compris ce que toute femme aime (ou ce que toutes les femmes aiment, si vous préférez) : faire du shopping, avoir un sentiment d'appartenance et aller de découverte en découverte. Fortiche hein ? Voilà un site trois en un.

 Ainsi, sur The Women City, vous trouverez non seulement de quoi assouvir votre envie de dépenser, d'être jolie et bien sapée, mais vous pourrez également trouver des copines (ou des magasins, ou encore des copines avec lesquelles faire les magasins – c'est en quelque sorte un genre de Facebook utile, ça va nous changer c'est clair). De plus, il vous sera possible de passer des petites annonces, et, enfin, lire le "mag-en-ligne" (L'esprit city) avec des chroniques sympas ou des tas d'infos mode. Last but not least, un comparateur vous permet de trouver votre bonheur au meilleur prix.
 
Le principe est simple : en entrant dans la communauté Women City, vous la faites grandir et se déployer. Et plus y'a du monde, plus les réductions en cashback sont importantes. En d'autres termes, plus la communauté fait des achats, plus elle récupère des bons d'achats et des réductions fidélité pour ses membres. Dans un langage typiquement féminin, ça se traduit par "dépensez moins en dépensant plus", et je suis archi fan de ce principe moi. Pas vous ?
 
Trêve de bavardages, chuis allée m'y promener, et j'ai repéré pour vous en ce moment : des livres de cuisine (tiens, devrais-je me sentir visée ?), des bijoux (argh, je veux), du linge de maison, des accessoires homme (là, je ne me sens nullement visée) et des fringues à gogo (dont une tunique à têtes de chats qui m'irait d'ailleurs comme un gant).

3
nov

New York New York...

Je teste une insertion vidéo, en vain... donc je l'ai mise à gauche, ça devrait plaire à certaines... qui reviennent ou vont partir à New York, elles se reconnaîtront...