17
déc

Envie d’un p’tit caleçon Arthur ?

Nan, je parle pas à un hypothétique Arthur qui partagerait ma vie (ô rage ô désespoir, le seul être masculin qui partage ma vie en ce moment doit être un acarien, qui se nomme peut être Arthur d’ailleurs, mais j’avoue ne pas le lui avoir demandé, passqu’en gros plan, les acariens, c’est pas folichon, et pour parler à un acarien, sauf erreur, faut le regarder de près), je vous parle à vous, lecteurs et lectrices, qui cherchez des idées cadeaux pour votre petit Nowèl ou celui de votre chéri.

Donc je réitère ma proposition : « envie d’un p’tit caleçon Arthur ? »

Bonidé !   Passque j’en ai reçu un, et j’avoue qu’il est super mimi.  Même s’il serait encore plus mimi avec un homme inside, c’est clair, mais c’est un autre problème que la marque ne pourra résoudre pour moi, hélas trois fois hélas (ô rage ô désespoir bis).

Bon, clair qu’un pyjama en flanelle pour bibi aurait mieux fait l’affaire, avec l’hiver qui se profile à l’horizon, surtout qu’ils ont des modèles géniaux pour femmes, mais mon choli caleçon Arthur, ça va être comme une photo de top model sur le frigo : un message subliminal.

La top model me susurre : cesse de t’empiffrer, si tu veux me ressembler.  Mon caleçon Arthur me susurrera : concentre-toi, tu finiras bien par me trouver un homme idéal-squatteur-de-caleçon.

Et puis, mon caleçon, il est vert.  Et vert, c’est la couleur de ma cuisine.  Donc ce caleçon ira parfaitement dans ma cuisine, avec un cuisinier dedans.  Ah, quel fantasme : un bel homme en caleçon vert en train de me préparer un petit gueuleton.  Rha, Arthur, merci, tu as mis du rêve dans ma vie, à défaut d’un être mâle.

Pour info, j’ai pris la taille M… Avis aux amateurs !

Découvrez tous les caleçons (et les pyjamas en flanelle pour femme, message subliminal pour tous ceux qui me veulent du bien) sur www.boutique-arthur.com.


Article sponsorisé

7
déc

Arrêter de fumer grâce aux jeux de notre enfance !

Le tabac, c'est la polémique du moment dans mon chtit pays, avec des pétitions en veux-tu en voilà : « pour le tabac dans les cafés », « contre le tabac dans les cafés », « pour l'interdiction du tabac dans les cafés », « contre l'interdiction du tabac dans les cafés », et j'en passe.

Mais y'a maintenant d'autres moyens pour aborder le sujet du tabac, ce fléau immonde (et je pèse mes mots) qui devrait même être interdit en rue, car l'air de la rue, c'est de l'air public, que je sache.  Et ces moyens, ce sont les jeux inspirées de nos tant aimées années 80 que l'on peut découvrir sur Quittersarcade. 

Sur ce site, donc, vous pourrez redécouvrir des versions des jeux qui ont bercé notre enfance, avec une valeur ajoutée non négligeable : ces jeux ont pour but de vous aider à cesser de fumer.  Délirant ?  Oui, délirant, rigolo, fun et amusant.  Et en plus, prise de conscience assurée.  Que demander de plus ?  Que demander de plus ...  Ben une application Facebook, tant qu'à faire.

J'ai donc testé les trois jeux proposés.  Et surtout testé les « Game over », en grosse nulle que je suis, même si j'aime ça.  Mon préféré, c'est « Escape from planet smokey ».  J'adoooore ! Et puis c'est le seul où j'ai réussi à glaner quelques points, victoire.  Trop drôle, et puis le design « vintage », qui me rappelle mon jeune temps (et le temps où le tabac, c'était fun et fashion, temps bien révolu depuis).

Alors, faites vos jeux !

 

buzzparadise

20
nov

Mourir d'aimer

J'ai vu ce téléfilm en Belgique, à ne pas manquer, superbe d'émotion et de crédibilité.  Muriel Robin y est incroyable.

16
nov

Decooo.be, un nouveau site qui vend des stickers tout cholis

 

decoo

www.decooo.be, c'est un site belge (cocoricooooooooooo, ça rime avec Decooooooooo) qui connaît un joli succès depuis sa naissance.  Le créateur de ce site a 26 ans, et il a fait ce qui fait baver beaucoup d'entre nous : il a tout quitté pour se lancer.  A savoir quitter un job sécurisant pour lancer son entreprise.  Ça fait rêver, je sais.  Et si ça fait rêver, ça mérite qu'on en parle.  Il a commencé par vendre quelques stickers découpés à la main, puis, le succès aidant, a investi dans des machines, puis quitté son emploi pour se lancer full-time dans la vente de stickers.  Moi je trouve ça démentiellement génial.

Démentiellement génial passque les stickers sont super mimis, ce qui ne gâche rien.  Et y'en a pour tous les supports et pour tous les goûts : murs, bien sûr, mais également voitures, pc (ça vous rappelle pas des laptops made by Anaïs and Mako, ça, ô fidèles vieux lecteurs ?), vitres, meubles... 

Je craque pour les moutons tout ronds qui aident les zenfants (même les grands zenfants comme moi) à faire de beaux rêves.

Je craque pour le lettrage « l'amour est dans les prés », qui donne juste envie de rester au lit avec l'être cher.

Et je craque aussi pour l'orchidée (ma fleur adorée) et les papillons, que j'ai choisis en blanc, afin de les apposer sur un mur de ma chambre, toute blanche actuellement, que je compte peindre en bordeaux, un jour bientôt prochainement dès que je peux (donc dès que j'ai plus mal au dos, dès qu'il fait moins glagla dans ma chambre, dès que j'ai du temps, dès que j'ai déblayé tout ce qui se trouve devant le mur, dès que..., dès que...).  Et ça ira super bien avec la couette en flanelle bordeaux que je vais acquérir jeudi chez Lidl, si les autres fans de flanelle en délire ne s'y ruent pas avant moi, vu que je me lèverai tard because nuit Twilight...

Et en vous écrivant ceci, je réalise que mes coups de cœur sont tous liés... à la chambre et au dodo.  Clair, j'ai vraiment besoin d'hiberner en ce moment, hiberner, glander, bien au chaud dans ma flanelle...

Bonne nuit à tous !

Et surfez sur www.decooo.be pour découvrir d'autres stickers en tous genres.decoooorchidee

decoooamourdecooomoutons

26
oct

Clarins et le coup du casque (comme le coup du parapluie, mais avec un casque of course)

-