29
jui

J’ai testé la Ladies night, mais sans le film…

soireefilles.jpg

Messieurs, je sais que votre fantasme est et a toujours été de vous insérer dans une soirée filles, afin de savoir ce dont elles parlent…

Réjouissez-vous, voici enfin l’occasion de le savoir.

Moi et plein plein de filles (enfin plein plein de filles et moi, pour être polies) avons décidé de nous rendre à la Ladies night (soirée filles exclusivement) avec le dernier film de Sophie Marceau, L’âge de raison, un film bien girly, précédé de dégustation de cocktails et autres victuailles.

Sympathique soirée en vue, la dernier en date, c’était pour Sex & the city 2 et là nous avions acheté nos places quelques jours au préalable, vu le succès annoncé.  Mais pour L’âge de raison, cool Raoul, on ira à 19 heures, ça suffira amplement, c’est un film français, ce sont les vacances, y’aura pas foule.

Sauf que si, y’a foule.

Nous nous ruons donc, munies de nos cartes VIP, afin d’acheter nos places au terminal automatique.  Et là, surprize, les places sont « numérotées », donc on s’assied là oùsque l’ordinateur le dit. Nous nous dirigeons alors vers le guichet, car, avec plusieurs cartes VIP, nous ignorons comment avoir des places côté à côté.  Pas grave, l’hôtesse nous aidera.

Sauf que y’a foule.

Et, après dix minutes de file, pour seulement quatre groupes de personnes devant nous, mais vu que faut choisir l’endroit où on veut poser ses fesses, ça prend du temps, donc après dix minutes, quasi juste quand c’est à nous, le couperet tombe : complet.

ô rage ô désespoir, dire que nous étions face au guichet automatique, y’avait des places, et que j’ai eu la mauvaise idée d’aller ailleurs, voilà le résultat bête Anaïs.

Nous voilà donc en train de chercher un film de substitution, ce qui relève du challenge le plus total, puisque certaines ont déjà vu tel film, d’autres n’ont pas envie de voir celui-ci mais plutôt celui-là, d’autres pas celui-là mais celui-ci… bref, impossible de trouver un film qui sied à toutes.  A ce train-là en plus, toutes les refoulées de L’âge de raison, qui étaient encore derrière nous, se seront ruées dans les autres salles et tout sera complet.

Qu’importe, on va plutôt aller prendre un verre, puisque c’est comme ça.  Na.  Et manger.  Na.

Pour le verre, on fait fort : une petite coupe de champagne rosé.  Hé, on n’a que le bien qu’on se fait hein.  Délicieux champagne. Délicieuse ambiance.  Ensuite, petite bouffe.  Délicieuse ambiance, toujours. Une ambiance toute féminine.  C’est là que ça commence à devenir intéressant pour la gent masculine.

Passque vous rêvez de savoir de quoi on a parlé, non ?

Alors, en vrac, en melting pot, mais dans l’ordre, des filles qui causent ensemble autour d’une coupe de champagne rosé et d’une bonne bouffe, ça parle de :

- nos histoires d’amour (foireuses) du moment : reste pas avec, c’est une enflure ; fonce, c’est un mec bien ; couche avec, mais t’attache pas ; tombe amoureuse, mais couche pas trop tôt…

- nos crises de la trentaine / quarantaine / cinquantaine / soixantaine enzovoort : vieillir, c’est dur, c’est moche, c’est pathétique.

- nos problèmes intestinaux : ballonnements en tous genres, flatulences de tous bords, odeurs de tous types.

- les chiens et leurs problèmes intestinaux à eux : ballonnements en tous genres, flatulences de tous bords, odeurs de tous types.

- nos crises existentielles : pour quoi vivre, pour qui, à quoi bon, c’est pour crever un jour…

- nos (futures) chirurgies esthétiques : botox, liposuccion, remontage des nichons, regonflage des nichons, vidage des nichons.

- l’influence du décès de nos parents sur notre propre rapport à la vie et la mort (tchu, ça devient intellectuel).

- nos (futurs) tatouages : le mien, une grenouille – une fois que j’aurai grossi, avec le relief adipeux, ça donnera un crapaud, et je pourrai l’épouser, CQFD.

- nos ex : tous des salauds.

- nos futurs : tous des crapauds.

- notre (non) désir d’enfants : ça braille, ça épuise, mais keske c’est bon, le petit d’homme.

- les célébrités auxquelles nous ressemblons, d’après nos proches, enfin nos futurs ex-proches, vu les comparaisons pas toujours flatteuses, bande de vilains pas beaux.

- nos fellations : avaler ou pas – et moi de dire « ben y’a un film sur ça, hein, c’est connu ça s’appelle : J’avale pas »… « euh non Anaïs, J’embrasse pas, c’est le titre, pas J’avale pas »… « oups ».

- nos nausées : tout lien de cause à effet avec le thème qui précède ne serait pas fortuit.

- le sperme dans tous ses états : « si t’avales, au moins tu dois rien nettoyer après » (c’est pas de moi, je le jure, ça m’a bien fait rire cependant, tellement logique), « c’est calorique », « non, c’est hyperprotéiné, donc bon pour le régime »…

- nos innombrables fringues et par conséquent nos innombrables kilos en trop.

- quelques sujets divers que le respect de l’intimité des protagonistes me pousse à passer sous silence, mais vous avez déjà eu une bonne dose de conversation de filles, non ?

-  et puis quelques sujets à mourir de rire, que j’ai oubliés, comme c’est dommage (je me vois encore, en pleine rue, morte de rire, pliée en deux, mes intestins au bord de l’explosion – moins pire que l’implosion finalement, riant riant riant, pensant à ne pas oublier de vous le répéter… et j’ai oublié, bisque bisque rage).

Oui, tout ça en quelques minuscules petites heures, dingue hein.  Quelques petites heures dans un appart, dans un resto, en rue devant des fenêtres ouvertes (comme par hasard au moment des sujets les plus, euh, ben les plus olé olé), dans un appart à nouveau.  Et une seule petite demi-coupe de champ’ par personne hein, juré craché gerbé, mais une grosse dose de frites par contre, pleine de sauce dont j’ai oublié le nom.

C’était que du bonheur cette soirée, que du rire, que de l’amitié, que du partage, que de la solidarité, que du rire, que du rire, que du rire.  Merci les gonzes.

 

sexepoids.jpg

 

29
jui

Les mots clés du jour

la journée des etoiles filante : je te conseille plutôt la nuit des étoiles filantes, on les voit mieux

trouver la première nuit (levy) en format pdf : comme d’hab, sors ton portefeuille ou va à la bibliothèque

le teton de valerie guillaume : Virginie, et en plus Guillaume sauf erreur ça s’écrit pas comme ça, mal barré pour trouver un résultat…

mon blog n'est pas né à paris : le mien non plus, tu verras, tu t’en remettras

recettes de top chef a londre carottes et princesses : Princesses de Galles ?  Ah non, haricots princesse, damned

photo satelitte bronzage nu : plus jamais je ne bronzerai nue, après lecture de ces mots clés

nettoyage par le vide : j’en rêve, dans mon intérieur et ma tête

forte poitrine vivre avec du monde au balcon streaming : euh, c’est à moi que tu parles ?

tantes poilues : du menton ?

vidéos un beau homme qui fait% : qui fait quoi ?

michael jackson toujours vivant certains y croient : mouahahahahah

promenade nu en ardennes : t’as vu le JT hier toi…

trou de la mouche : je pensais d’abord au trou du c…l, mais non, ça doit être le trou « laisse une chance à la mouche »

24
jui

Les mots clés du jour

comment devenir écrivain : en écrivant, pour commencer… non ?

masseuses perverses a aiguës mortes 34 : masseuses perverses, pfffff, keski faut pas lire ici

trucs dingues faits par amour : j’aimerais tant qu’on fasse un truc dingue par amour pour moi, rhaaaaa

quelle est la différence entre une pieuvre et un poulpe : aucune, c’est le même bestiau, et les deux embrassent comme des céphalopodes.  Pour en avoir confirmation : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pieuvre

recette thon : ouvrir la boîte, manger

anais toute nus : dans tes rêves, et en plus, même si je n’entre pas dans du 34, je ne suis quand même pas au « pluriel »

bonnes grosses nonnes : je crains le pire, c’est pour faire quoi ?

RECIT FOUFOUNE GARNIE ET ETALON BLACK : si tu cherchais ça sur un site porno plutôt que sur mon petit blog bien prude ?

nausées (homme) chez le dentiste : femme aussi, je peux témoigner, beurk

orgueils et préjugés colin firth streaming : nan, mieux vaut la version avec Keira Knightley, promis juré

trouver son nom d'acteur porno : nom du premier animal : ouiiiiii, et ton second prénom aussi, ce qui fait que pour moi c’est « Marie Moustache »…

14
jui

Les mots clés du jour

boucherie humaine : oups oups oups, ça fait peur

poireau poil menton feminin : ouf, ça j’ai pas (qui a dit « pas encore » ?)

hotel ibis tour eiffel virginie claude nuit baisé : super programme

citation shakespeare roméo et juliette "je suis juliette" : waw, une citation qui changera le monde, et roméo, il dit « je suis roméo » ?

expérience de la bouteille bleue schtroumpf : je veux connaître, je veux connaître

cuberdon etymologie : ben j’en ai parlé, ça vient de « cul berdon »

BEAU GOSS NU EN TABLETTE DE CHOCOLAT : on peut voir ?

stickers dvd tornade de glace : au chocolat, la glace (oups, la recherche d’avant m’influence)

bonbon schtroumpf embrasser : après, on a les lèvres toutes bleues

creer une combinaison à partir d'une tunique : moi pas savoir coure

sex toys par correspondance a liege : et alors, on n'ose pas acheter en magasin ?

sex and the city 2 carrie couche avec aidan : faut voir les films, je vais pas révéler ce genre de chose m’enfin

AUX PAYS DES MERVEiLLE " ALiCE " TA JAMAiS EXiTER LE : hé on se calme hein, les majuscules c’est pas bien

regarder vidéo sex en zone 69 : ça fait deux fois plus d’érotisme, c’est ça ?

y a t' il des suricates dans les petshop du quebec : voilà une question sensée, j’aime les petshops, j’aime les suricates, donc j’adorerais avoir un suricate petshop…

Tiens, voilà les miens, et là j'en ai douze maintenant... et j'ai bien envie de m'offrir l'abeille.  Qui a dit que c'était pas de mon âge, que je le baffe.

littlepet.JPG

10
jui

Les mots clés du jour

sabrina et jonathan 10/07/2010 : on sent que Secret Story est de retour

leo et emilie sextape : comme quoi, ça marche pour faire parler de soi, je devrais peut-être tenter le coup...

musique anais avec des gros mot dedans : ça doit être passionnant

je finirais vieille femme : vieille fille qu'on dit

blog suisse decrypte chanson herbe bordel appart ranger : donc si je comprends bien pendant que le blog décrypte la chanson, tu ranges ton bordel ?

partition piano richard cocciante j'ai attrapé de soleil : et t'as oublié « un coup »

namur "rue des dames blanches" sex shop : testé, déçue

lire happy girls zep gratuit : tout travail mérite salaire, celui des auteurs aussi

coup de foudre bus 59 : oui, j'ai écrit ça... mais pas publié, alors, comment se fesse ?

romain muller "nouvelle orthographe" : oui, c'est un pro, et en plus il est adorable

comment changer la couleur de téton : essaie la gouache peut-être, mais ne va pas ensuite danser nue sous la pluie ensuite

à chaque pot sont couvercle : ouais, ben le mien est en grève, pardi

grognons à lunettes : euh deux Schtroumpfs ?

tatoo sein hippocampe facebook : ça doit faire mal un tatoo sur le sein non, j'en tremble de peur

haut marine charlotte lingerie boutonniere swarovski : du swarovski sur de la lingerie ? tentant...