12
mar

Le mot clé du jour

« photo porno avec anaïs dedans gratuite », je vois que certains prennent leur rêve pour une réalité… pauvres petits !

« ganglions cou gonflés permanence » oh oh, le stress des ganglions gonflés, je compatis de tous les miens, de ganglions gonflés.

11
mar

Les mots clés du WE

« le record du celibat du monde ». A non ! Trois fois non.

« maman meurtrière ». Etrange car je ne pense pas avoir abordé ce douloureux sujet de cette mère qui a égorgé ses cinq enfants récemment. Difficile en effet de faire passer le message de l’incrédulité, l’étonnement, l’incompréhension que je ressens face à ce geste, sans tomber dans le mélo, mais difficile d’y mettre de l’humour, tant ça ne me fait pas rire ! Alors j’ai choisi de ne pas en parler. Et pourtant, la recherche mène à mon blog. Moi pas comprendre. Moi pas chercher à comprendre, c’est mieux.

9
mar

Le mot clé du jour

« film fille qui se fait étrangler par une boule de mammouth ». J’en reste sans voix (ce qui est aisé, vu que ma voix a obtenu le divorce pour cause déterminée hier).

6
mar

Le mot clé du jour

« Ce soir je vais me saigner ». Euh, non, trop salissant. Par contre, je tenterais bien les saignées à l’ancienne, parce que je me demande si je ne subis pas une attaque de grippe … Oui, bon, je ferais mieux de signaler les jours où je vais bien, c’est clair et net, mais j’en peux rien si les microbes et les virus ont régulièrement des coups de foudre pour moi. Au moins je me sens aimée de ce côté-là. Na.

4
mar

Les mots clés de la semaine

« Photo point G », à quoi rêvent les hommes tout de même ! L’essentiel n’est pas de le voir en photo, voyons…

« j’avale tout », euh non, certainement pas

« sieste crapuleuse » une expression qui me fait craquer

« relation pére fille et blocage amoureux », un blog entier ne me suffirait pas pour parler de ce sujet épineux et si douloureux… et ça serait un blog à faire pleurer dans les chaumières, croyez-moi Messieurs Dames…

« l’amour existe-t-il vraiment sur le net », mais bien sûr, enfin voyons, qui en doute !