15
mai

Mes cinq bonheurs du jour

- rencontrer une namuroise hyper sympa, hyper cool, hyper belle, hyper tout.  Elle lisait mon blog, on a sympathisé, on a envisagé de déguster un tiramisu spéculoos et voilà.  Elle est parfois belle, la vie, hein...

- participer à une table ronde marketing sympathique comme tout, avec à manger et à boire, et des gens sympas, et un animateur rigolo, et puis des sous en cadeau bonux

- avoir dépensé (avant de les avoir reçus, of course) à l'euro près les sous que j'allais recevoir à cette table ronde... pour m'offrir un bikini qui me va super bien (ça relève du miracle, vu la mode actuelle des triangles microscopiques pour mini-seins-sur-le-plat)

- une chtite séance ciné avec toute la salle pour m'endormir tranquille (c'est nul de dormir au ciné, je sais...)

- le dernier Levy est sorti; je l'ai pas acheté (ça devient la folie les prix des livres), mais je sens que je vais l'aimer... alors, je l'achète demain ????? (soyons fous, on ne vit qu'une fois, profite, dieu sait ce qui peut arriver, et patati et patata ?)

Et vous, du bonheur aujourd'hui ?

14
mai

Les cinq petits bonheurs du jour

- semaine américaine chez Aldi, vive les brownies et les pancakes - et le régime ? le ré-quoi ?

- premières fraises de Wépion, des vraies de vraies, avec plein de crème fraîche - light, pour le régime

- j'ai survécu à un bombardement de trombones made by Mostek - mon nez, par contre, s'en souvient encore - gros fou rire malgré la douleur insoutenable (nan, j'exagère pas)

- second fou rire lorsque la bombardeuse, toujours elle, a failli s'étrangler avec une mie de biscuit - y'a une justice ma bonne Dame

- journée miraculeuse au turbin : aucun client désagréable, ça doit être l'effet "soleil"

Zavez aussi quelques bonheurs à partager ?

13
mai

Mes cinq bonheurs du jour

- commencer la semaine en sachant qu'elle finira dans moins de cinq jours

- une séance lecture au soleil, après le boulot, et une petite sieste en prime (le livre, c'est le petit dernier de Tonie Behar, que son éditeur a eu la gentillesse de m'offrir, et la sieste, c'est ce que je fais de mieux - ah ah ah Tonie, comme je suis douée pour placer cette expression tu ne trouves pas ? - mais ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit, le livre n'a pas un effet soporifique, que nenni, il est captivant au contraire, je vous en parlerai en long et en large prochainement, mais transat + soleil + journée harassante = sieste)

- rendez-vous avec Docteur House ce soir

- un mail de Flo, vous savez, Flo, qui a tant illustré ce blog, qui m'annonce son prochain retour de l'autre côté de la petite flaque, youpiiiie, ainsi que deux bonnes nouvelles pour elles, bravo Flo

- et puis encore du champagne bu au soleil;  ça va devenir une habitude d'en boire tout le temps ma parole

Et vous, vos cinq bonheurs du jour, racontez-moi...

12
mai

Mes cinq bonheurs du jour

- dire à Cloclo "les lundis au soleil, ce n'est pas une chose qu'on n'aura jamais", na - je militerais bien pour le WE de trois jours...

- avancer dans le dernier Gavalda, enfin, et connaître ma première émotion profonde, page 168

- m'offrir un fou rire en entendant une petite fille supplier son papa afin de pouvoir lui chanter en avance une chanson apprise pour sa fête des pères, à mourir de rire, elle suppliait, elle suppliait, et il refusait, il refusait, et je riais, je riais

- voir mon nénuphar me faire plein de bébés feuilles (vivement les bébés fleurs) et mes géraniums s'étendre voluptueusement au soleil

- apposer le mot fin sur un travail qui hante mes nuits depuis quatre semaines : bonheur, soulagement et sentiment de légèreté intense

Et vous, cinq petits ou grands bonheurs en ce lundi ?

Add. de lundi 22h : j'ai oublié un des plus jolis bonheurs d'hier : voir aller et venir un couple de mésanges qui nourrissaient leurs petits, m'approcher de leur maison-nid en bois et entendre les petits gazouiller.  Imaginer, rêver, admirer. 

 

12
mai

Mes cinq bonheurs de dimanche

- une chouette journée en plein air, soleil, air, parasol, fête des mères, cadeaux, apéro, bulles et abus d'alcool

- j'ai rencontré trois personnes bien sympathiques

- j'ai ri comme une dingue sur le site "viedemerde", mais ri, toute seule, bêtement, limite fou rire (non, pas limite, réel fou rire), mais c'était si bon

- l'inspiration qui est revenue pour ce blog, après trois semaines de vide totale, obnubilée que j'étais par d'autres choses (nan, chuis pas amoureuse, dommage, vraiment dommage)

- un demi-feu d'artifice bien agréable; les feux d'artifice, c'est comme les couchers de soleil, ça a beau être toujours pareil, c'est chaque fois aussi beau

Et vous, cinq bonheurs aussi aujourd'hui ?