21
mai

Les bonheurs du jour

- Une petite surprise professionnelle concoctée pour Moustique, par Mostek et bibi.  Rien d'énorme, juste de quoi la faire sourire, moyennant un peu d'énergie et beaucoup de sueur.  J'ai aimé.

- Reçu un mail pour un concours qui m'a bien fait rire.  Pour une fois, je suis sûre de gagner : le cadeau potentiel est "une année de préservatifs".  Au train où vont mes amours, je me contenterai de zéro préservatif, donc on peut dire que j'ai déjà gagné le concours, yessssss...

- Période de folie chantée au bureau : j'ai chanté "Mariaaaaaaaa" de  West Side Story et j'ai même tenté une chtite chorégraphie.  Et j'ai surtout bien ri à voir la tête de Mostek, stupéfaite et inquiète pour mon avenir mental.

- J'organise ma première petite soirée liée au blog, ça c'est hyper chouette et rigolo et sympa et glamour et tout et tout.  Infos demain sur le blog (teasing teasing), y'en n'aura pas pour tout le monde je vous préviens.

20
mai

Les bonheurs du jour

- pas d'angoisse ce matin en allant bosser : aucun train à prendre, juste des bus et quelques bouchons, alléluia

- une nouvelle émission de Delarue ce soir, Jean-Luuuc, t'es mon brun ténébreux préféré, même si j'ai jamais voulu témoigner chez toi.  Le thème de ce soir me passionne : j'ai tout quitté pour changer de vie...

- bien ri en découvrant ceci sur un site de vente de livres religieux...

- bien ri en zieutant Mostek et Moustique se livrer à une bataille de trombones (je parle des deux, pour pas faire de jalouse, car elles commencent à faire des comptes sur les fois oùsque j'ai parlé de l'une ou de l'autre, si je vous jure !  Et je les adore pour ça et ces 15 minutes minimum de rire qu'elles m'offrent chaque jour au turbin, même pfffffas pffffffeur - private joke)

- et un dessin sympa de Depa (qui dessine) et Marco (qui pense, m'enfin Depa pense aussi mais vous aurez compris)

Leurs blogs :

http://oopsourire.skynetblogs.be

http://mots-et-jumots.skynetblogs.be

http://marco.skynetblogs.be/

rire2

19
mai

Les bonheurs du jour

- un cinéma avec de quoi manger, de quoi boire, du chocolat, du sucre et Mostek

- malgré une ambiance qui atteint le summum du summum du merdique au bureau, pas d'ulcère à l'estomac en fin de journée (je dois avoir un ange gardien sur l'épaule)

- un petit mail hyper sympa d'une illustratrice talentueuse que vous découvrirez bientôt ici

- le retour de Julie la reine de Skynet sur son blog officiel (je l'ai crue kidnappée, en voyage de noces, rachetée par Télé2, partie faire un tour du monde sans connexion internet ou même ligotée au fond d'une cave par des ennemis de Skynet)

- un français écope de deux mois de prison ferme pour avoir plongé le chat de sa voisine dans de l'acide - deux mois, c'est peu, je les aurais assortis d'un séjour en centre psychiatrique, mais c'est la preuve que le sadisme et la torture ne restent pas impunis (mes pensées vont au pauvre animal et à sa maîtresse qui l'a entendu hurler à mort sans imaginer ce qui se passait)

Et pour vous, il a plu du bonheur aujourd'hui ? 

19
mai

Le bonheur du dimanche

Une jolie phrase à méditer entendue dans une série télé à la noix (comme quoi, même les séries télé sont utiles) :

"cessez d'avoir peur que votre existence ne rime à rien et savourez ce que
vous en avez fait"

(numb3ers)

18
mai

Les cinq bonheurs du week-end

Je réalise à quel point il est difficile de trouver cinq bonheurs par jour... ou du moins cinq bonheurs originaux.  Passque parler de mes orgasmes gustatifs à longueur de "cinq bonheurs", c'est lassant non ?  Finalement, si parler de mes petits bonheurs me permet d'en prendre conscience, je réalise toutefois qu'ils sont répétitifs, mes petits bonheurs... pas grave... mais pas original !

- un délire délirant avec Mostek dans une librairie namuroise... y'a vraiment qu'avec elle que je peux me permettre ce genre de choses... photos suivront peut-être (si elle me les envoie un jour)

- une après-midi glaces entre amis, qui se poursuit par une soirée resto, sympa et improvisée

- le dernier Marc Levy sur ma table de nuit

- deux paires de godasses que mes pieds acceptent, c'est le pied intégral

- dormiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiir