3
jui

Les bonheurs du jour

- une virée à la capitale pour une super bonne nouvelle

- 20 petits bonheurs ronds dénommés macarons pour fêter ça - dépenser une telle fortune pour ça est indécent, je sais, mais je ne pouvais passer à Bruxelles sans aller découvrir la boutique Darcis, toute petite, nichée près de la Grand Place (comment trouver un prétexte pour dépenser du fric)

- une boule de Haagen Dasz dégustée en plein soleil pour fêter ça (comment trouver un prétexte pour dépenser du fric)

- une petite Hello Kitty à suspendre à mon sac pour fêter ça (comment trouver un prétexte pour dépenser du fric)

- un sac Hello Kitty à toujours avoir sur moi pour fêter ça (comment trouver un prétexte pour dépenser du fric)

- passage à la Fnac de City 2, où une belle jeune femme achetait mon livre, ça m'a fait tout bizarre, et j'ai pas pu m'empêcher de jouer ma débile "c'est moi qui l'ai écrit", à peine si j'ai pas ajouté "nananère", Mademoiselle, si vous passez par ici, mes zescuses pour ce débordement de joie très très débile

(ça fait six bonheurs, je sais, c'est nin grave hein)

Photos... navrée pour leur qualité, mon appareil numérique semble vivre ses dernières heures, à mon grand désespoir

darcis 3juin 08 bs

kittysac
 

kittyfourrure

1
jui

Les bonheurs du WE

- plus de lames de rasoir dans la gorge, bonheur suprême

- découverte d'une nouvelle série démentielle pour ados de 15 ans (mon âge mental) : Gossip girl

- une super soirée au resto hier, super de chez super, alcool, rires, amitiés et joie, le tout dans un resto dans lequel je n'avais plus mis les pieds depuis cinq ans, keske c'était bon

- le rat m'aime, même s'il m'étouffe

- j'ai mangé des légumes aujourd'hui, et c'était bon

Du bonheur dans vos vies ce WE ?

27
mai

Les bonheurs du jour

- de la gentillesse

- de la complicité

- des rires

- du charme

- de la joie de vivre

Et vos petits bonheurs du jour à vous, c’est kwaaaa ?

25
mai

Les bonheurs du week-end

- un mail d’une jeune fille bien sympathique, un mail d’une jeune femme tout aussi sympathique, et un mail d'une auteure dont j'ai parlé récemment, qui a été avertie (j'ignore comment) d'un article écrit sur son ouvrage, qui me dit plein de gentilles choses et me dit avoir adoré ma chronique, ce genre de bonheur me donne du peps pour écrire, passque j'en manque un peu en ce moment, je l'avoue

- une énorme vaisselle poilue dont je me suis enfin débarrassée, en compagnie de Christophe Willem

- le soleil présent ce dimanche, alors que la pluie était annoncée, ce qui m’a permis de profiter d’une sympathique marche en compagnie d’amis, suivie d’une dégustation de biscuits plein de chocolat pour compenser les calories perdues

- petit bout d’enfance grâce à un machin qui fait des bulles de savon ; j’ai perdu la main, c’est indéniable, mais pas le plaisir de la chose, c’est le principale

- une culpabilisation intense parce que j’ai refusé de donner de l’argent à un jeune homme devant les caisses du supermarché, alors que c’était pour une vraie bonne cause ; je ne suis pas encore devenue spontanément généreuse, je m’en rends compte, mais je suis sur la bonne voie, puisque, plusieurs heures après, je m’en veux encore de n’avoir pas donné et ça me rassure - s’il est encore là demain, j’agirai
 
Et vos bonheurs à vous, racontez-moi ! 

22
mai

Les bonheurs du jour

- un repas en terrasse, faisait ni trop froid ni trop chaud, mais parfaitement parfait

- un repas en terrasse avec Rachel, alias Rachou, blogueuse, écrivain (enfin écrivaine, mais elle aime pas cette féminisation que je vénère), drôle, jolie, sympa, adorable, bref un bonheur (son blog c'est ici)

- un repas en terrasse, et c'était bon (en général, je mange toujours super mal à cet endroit, mais chuis maso, j'y retourne)

- un repas en terrasse plein de taches sur nos fringues, on a bien ri

- un repas en terrasse avec une bouteille de champagne qui arrive comme par miracle, et qui repart comme par erreur (un bref instant, nous avons cru que la direction avait reconnu en nous des écriveuzes célèbres, mais non, le champagne s'est volatilisé au profit d'un coke lemon et d'une eau, bien moins glamour)

Et vos bonheurs, racontez...