8
jan

Le bonheur du jour...

Enfin de la veille : j'ai caressé un groooos perroquet gris.  Démentiel.  Il avait peur et moi zossi. Mais keske c'était cool, une fois qu'il a baissé sa tête pour que je lui fasse des "doudouces".  C'est définitif, j'aime bien les gros perroquet.  Il s'appelle Coco, original hein...

2
jan

Les bonheurs du jour

Que du bonheur en ce 2 janvier :

- séance ciné pour un film qui ne me tentait guère, et qui s'est avéré passionnant, voire plus (je vous en parle demain), puis resto, papote et rires, avec ma filleule (pour rappel son blog est dans les blogs belges, une petite visite fait toujours plaisir).

- reçu mon petit noël virtuel de chez Brandalley (y'a aussi un lien à gauche d'ailleurs), je vous en parle aussi bientôt, chuis contente de chez contente

- bien bossé malgré le peu de motivation (c'est de l'esclavage, non, de devoir bosser durant les fêtes ?)

- dégustation de chocolats Galler, aussi bons que beaux.  La photo montre mal les dimensions, bien sûr, mais il s'agit d'un coffret de mini-bâtons.  Rien que leur vue fait fondre.  Et les goûts, argh, les goûts.  Là j'ai juste testé manon et noix de coco, après la photo, et déjà, aaaaaaaaargh, mmmmmmmmmmmh, rhaaaaaaaaaa, DIVIN, ORGASMISQUE. Merci à celle qui me les a offerts, elle se reconnaîtra.

Voilà, l'année commence donc pas trop mal.  L'année 2008 a commencé fabuleusement bien, avec l'annonce de la parution de la célib'attitude, la sortie d'Anti-St-Valentin, Flair, La Meuse, mais elle a horriblement fini, avec la baygonisation de Moustique et d'autres problèmes en tous genres (et variés : santé, boulot, vie privée...) que je n'ai pas évoqués ici, de peur de provoquer un suicide collectif.  J'espère que 2009 commence... et finira... bien !

Allez, maintenant, bavez...

galler

22
déc

Les bonheurs du jour

- pas de larmes pour cette première journée sans Moustique, c'est un exploit

- mieux, quelques rires pour cette première : Mostek qui se fiche de mon accent anglais (et ça, elle me le paiera) - hé on parle toutes les langues au bureau qu'on se le dise, préparatifs d'un petit truc qui nous a bien fait rire pour Moustique, beaucoup pensé à elle, mais de façon plus sereine (on t'aimeuh petit insecte)

- plein de bonnes choses en vue du long congé festif : cuisses de grenouille et foie gras (j'ai honte, j'ai honte, mais une « foie » n'est pas coutume - enfin, si, je sais, mais j'arrive pas à ne pas y arriver), zakouskis croustillants et farcis, saumon fumé, craquelin (Bob le Belge vous expliquera ce dont il s'agit)...

- une super journée hier en compagnie d'Alex (on a échappé au pire Alex, y'avait une énoooorme fuite de gaz dans le haut de la ville, tout tout près du C&A) - bon c'est un bonheur d'hier, mais un bonheur est un bonheur

- malgré une nuit presque blanche (3h30 de dodo c'est peu, très peu), je ne me suis pas endormie sur mon bureau

- demain, c'est le weeeeeeek-end (Lorie)

 

28
nov

Noël avant l'heure !

Joli cadeau pour moi ce matin, non seulement mes grenouilles de Sondron, que vous avez déjà vues, en original tout beau tout que pour moi, un collector je vous dis, mais aussi le dernier livre de Sondron avec une dédicace de la mort qui tue, que je vous livre pour le plaisir des yeux, même si le scan est merdique et que l'original est nettement mieux (et lisible, ce qui ne gâche rien).  Y'a sur terre des gens vraiment gentils, juste pour le plaisir d'être gentils.  Merci Monsieur Sondron, voilà un tout grand bonheur qui en vaut cinq !

sondron_0002

ça c'est le scan que Monsieur Sondron a tenté de me refaire (je vous dis, il est parfait ce Monsieur, et brun et ténébreux et marié)

sondronded

26
nov

Le malheur du jour

Pékin express est fini et le miracle ne s'est pas produit.

Tout comme le Titanic coule toujours à la fin du film, tout comme Bébé et Johnny finissent toujours ensemble à la fin du film, tout comme on ne peut changer ce qui est (et ce qui m'avait été annoncé, sacrebleu), cette foutue équipe de m... a gagné le jeu.

C'est définitif, je boude.