24
avr

Les bonheurs du jour

- une branche de lilas super odorante qui enjolive ma soirée

- première glace de l'année, sorbet fraise et sorbet melon, dégustés sur un banc, au soleil (en grelotant un peu, à cause de l'ombre, du vent et du froid des sorbets, mais qu'importe)

- trois livres à lire :

Le dernier Musso, reçu en avant-première : "que serais-je sans toi ?", déjà lu 124 pages sur ma terrasse au soleil, déjà eu la larme à l'oeil... bonheur en perspective

Le dernier Thierry Cohen, "je le ferai pour toi", que je me réjouis de découvrir enfin (toujours pas lu "J'aurais préféré vivre", mais c'est prévu)

Et un livre qui fait parler de lui, "Si je reste", de Gayle Forman, l'histoire d'une jeune fille de 17 ans, dans le coma, qui a une journée pour choisir : vivre ou mourir ?  Ce livre, j'ai à la fois envie et peur de le découvrir, car le coma, la vie et la mort furent mon quotidien durant quelques jours, vous le savez (ou vous l'ignorez, peu importe), fin mars, et hantent mes nuits depuis lors...

 

Au fait, je n'en ai pas parlé, mais demain c'est le Télévie, comme d'hab j'y serai.  ça promet un tas de petits bonheurs pour moi, tout au long de cette soirée.

Comme d'hab, n'oubliez pas... (l'image date de l'an dernier, mais comme, étonnament, ils disent encore que c'est la 20e...)

télevie20

22
avr

Le bonheur du jour...

... ou plutôt d'hier : en quittant le bureau, plein soleil, une énoooorme odeur d'herbe coupée.  Vague de bonheur.  ça fait un bien fou...  Sinon, à nouveau une petite envie de vous écrire des trucs rigolos, après ces semaines très moroses.  Petit bonheur également que cette envie.

Et vous, du bonheur dans vos vies ?

8
fév

Les bonheurs du jour

- 10 courses gagnées sur 10 à Pet Society (ben quoi y'a pas de petit bonheur)

- une super soirée hier à tchatter à propos des entités, et de tout, et de rien...

- la découverte d'Hana Pestle, j'en suis dingue (mais je trouve son CD nulle part, doit être en vente qu'aux States, je veux aller aux States), elle tourne en boucle sur mon PC et m'inspire (si qq'un trouve son album quelque part, pitiéééééééééé)

- reçu y'a deux mois deux livres d'un éditeur, sans avoir rien demandé, et découvert hier que l'un d'eux était le petit dernier de Stephenie Meyer, que du bonheur

- une magnifiiiiiique semaine en perspective qui s'annonce, magnifiiiiiique de chez magnifiiiiiique

Et vous, ça fait longtemps, vos petits bonheurs ?

 

8
jan

Le bonheur du jour...

Enfin de la veille : j'ai caressé un groooos perroquet gris.  Démentiel.  Il avait peur et moi zossi. Mais keske c'était cool, une fois qu'il a baissé sa tête pour que je lui fasse des "doudouces".  C'est définitif, j'aime bien les gros perroquet.  Il s'appelle Coco, original hein...

2
jan

Les bonheurs du jour

Que du bonheur en ce 2 janvier :

- séance ciné pour un film qui ne me tentait guère, et qui s'est avéré passionnant, voire plus (je vous en parle demain), puis resto, papote et rires, avec ma filleule (pour rappel son blog est dans les blogs belges, une petite visite fait toujours plaisir).

- reçu mon petit noël virtuel de chez Brandalley (y'a aussi un lien à gauche d'ailleurs), je vous en parle aussi bientôt, chuis contente de chez contente

- bien bossé malgré le peu de motivation (c'est de l'esclavage, non, de devoir bosser durant les fêtes ?)

- dégustation de chocolats Galler, aussi bons que beaux.  La photo montre mal les dimensions, bien sûr, mais il s'agit d'un coffret de mini-bâtons.  Rien que leur vue fait fondre.  Et les goûts, argh, les goûts.  Là j'ai juste testé manon et noix de coco, après la photo, et déjà, aaaaaaaaargh, mmmmmmmmmmmh, rhaaaaaaaaaa, DIVIN, ORGASMISQUE. Merci à celle qui me les a offerts, elle se reconnaîtra.

Voilà, l'année commence donc pas trop mal.  L'année 2008 a commencé fabuleusement bien, avec l'annonce de la parution de la célib'attitude, la sortie d'Anti-St-Valentin, Flair, La Meuse, mais elle a horriblement fini, avec la baygonisation de Moustique et d'autres problèmes en tous genres (et variés : santé, boulot, vie privée...) que je n'ai pas évoqués ici, de peur de provoquer un suicide collectif.  J'espère que 2009 commence... et finira... bien !

Allez, maintenant, bavez...

galler