5
mai

Les bonheurs du jour

Aujourd'hui :

- absolument tous les clients m'ont énervée, insupportée, exaspérée, au point que j'ai rêvé de leur dire meeeeeeerde

- j'ai réalisé qu'une tablette de chocolat blanc spéculoos, c'est orgasmique, mais calorique, mon bide me l'a dit et répété toute la jounée

- j'ai dépensé 60 eur pour des fringues que je n'aime même pas spécialement

- j'ai compris que l'amitié ne signifie rien de rien

- le concert de Calogero du 12 est complet

Et le bonheur dans tout ça ?  Ben dans trois heures, cette journée de merde se termine.

Nan, je rigole :

- une bonne bouffe à midi

- un fou rire toute seule

- j'ai dit que deux fois "je suis nulle" sur toute ma journée de boulot, miracle (mais j'ai dit 328 fois "putain")

- une tablette de chocolat blanc spéculoos achetée pour demain, tant pis pour les calories

- Calo revient le 13

 

 

 

3
mai

Les bonheurs du jour

- Une odeur de muguet plein mon living, grâce à un chouette bouquet reçu par surprise

- ma terrasse revêt petit à petit ses habits d'été, après avoir fait le deuil de toutes ses plantations, méchant gel persistant de janvier étant passé par là

- Une escalope au citron à damner un saint dégustée ce midi en chouette compagnie

- Reprise de quelques billets "habituels" dès demain (j'ai encore du triste en stock, mais j'ai décidé de liquider d'abord mon stock de rigolo, ça va vous changer)

- après l'écriture, j'ai décidé de m'essayer au dessin (cata en vue) et au piano (re-cata en vue), passqu'il faut vivre ses rêves avant que la faucheuse ne surgisse, Amen

- pas envie d'aller bosser demain, fatiguée, humeur de dogue et énergie du paresseux... argh mais c'est pas un petit bonheur ça, titchu

Et vos bonheurs ?

1
mai

1er mai... bonheurs du jour

1er mai jour de muguet...

Je trie, je range, je jette, je frotte, j'enlève, je lisse, j'efface.

Et j'écoute Calogero.  Un moment de bonheur + un moment de bonheur + un moment de bonheur...  Douze bonheurs, douze chansons.  Ecoutées à l'infini...

Et cette chanson... que je pourrais mettre au féminin, ce 1er mai 2009. 

Musique et paroles de Calogero

Je me suis trompé

Qui peut raconter toutes les belles histoires ?
Les récits, les contes, les moments de gloire,
Le bonheur à durée indéterminée
Je me suis trompé

Vivre intensément les instants de grâce
Les plus belles naissances qui laissent des traces

Aucun regret

comme si le temps s'arrêtait

Je me suis trompé
Je me suis trompé

Qui peut raconter tous les beaux départs ?
Les voyages heureux, les avions, les gares
Mais quand les habitudes ressemblent à l'ennui
Je me suis menti
Quand la moitié devient le contraire
Quand chaque seconde a un goût de terre
Le jour où le futur devient le passé

Je me suis trompé
Je me suis trompé
Je me suis trompé
Je me suis trompé

Qui peut raconter toutes les belles histoires ?
Plusieurs dans une vie je veux bien y croire
Aujourd'hui je sais enfin la vérité
Et je laisse aller
Je me suis trompé

Et chez vous, des bonheurs en ce 1er mai 2009 ?  Jour de muguet...

28
avr

Le bonheur du jour

L'album de Calogero que, je le sais, je vais aimer.  Et cette première chanson, c'est dit... "on n'est riche que de ses amis".  Je l'aime.  Et ce titre, "l'embellie", quel programme.  Et puis y'a la bestiole orange dans le clip, le dinosaure de mon enfance.  Un seul bonheur, noyé dans des pensées moroses, mais c'est déjà bien non, un bonheur dans une journée.

Ah tiens non, y'en a deux autres : deux projets sur lesquels j'ai difficilement bossé en ce mois d'avril, mais que j'ai réussi à finir, ont récolté un bon accueil.  ça fait chaud au coeur.  Avec un peu de chance vous en saurez plus bientôt, rendez-vous dans un mois... puis dans quelques mois.

Et vous, quoi de neuf niveau bonheur ?

26
avr

Le bonheur du jour

Cinq petits chatons.  Gris.  Cinq petits gris, mais pas à manger avec de l'ail (dommage).  Agés de 24 heures.  Et 48 heures.  24 heures pour quatre.  48 heures pour le cinquième, un tantinet prématuré.  Cinq petites crevettes grises aux yeux fermés, aux cris hystériques, gourmands comme pas deux, avec des petites patounes pleines de coussinets, des petites queues toutes grises et des petites museaux à croquer.

Adorables.

Cinq petits bonheurs d'un coup.