11
jan

Le bonheur du jour : Marie Espinosa

Ou plutôt le coup de cœur du jour, que j'ai envie de vous faire partager immédiatement, car c'est aujourd'hui qu'il est sorti, oui aujourd'hui : l'album de Marie Espinosa.

Il y a une semaine, je vous aurais dit « Marie qui ? Keskeska ? »  En retardée chronique en matière de musique que je suis (mais je me soigne).

Mais maintenant, je sais.  Et vous, vous savez ?  J'espère que vous savez !

Un vrai coup de cœur que ce premier morceau « J'annonce », que cette voix à la fois légère et profonde, que cet air à la fois enjoué et grave.

Je l'ai depuis ce matin, son tout premier album.  J'ai donc juste écouté en vitesse, entre le boulot, le piano et le dodo.  Mais je craque déjà, comme le ferait une noix sous mes pas (dingue, cette chanteuse me donne envie de faire des vers...).  Tout me plait, tout me sied (allô docteur, je me prends pour Marie Espinosa, c'est grave ?)...

Je vous en reparle après écoute approfondie, mais écoutez-moi déjà ça !  C'est que du bonheur.

Et puis pour l'anecdote, et une anecdote qui n'en est pas une, car c'est important, Marie me fait penser à quelqu'un avec qui j'étais en cours durant mon graduat.  La voix peut-être.  Ou une mimique dans le visage.  Je ne sais.  Une personne avec qui j'étais en cours et que je croise parfois, genre tous les cinq ans.  La dernière fois, c'était il y a deux mois.  Elle m'a demandé des nouvelles, j'ai dit « mon père est mort ».  Je lui ai demandé des nouvelles, elle m'a dit « ma mère est très gravement malade ».  ça doit être ça, être adulte.  C'est nul, parfois, être adulte.  En écoutant « J'annonce », j'ai pensé à elle, et j'espère que la prochaine fois, dans cinq ans, les nouvelles seront bonnes pour elle et sa maman.  Voilà.  Passque les mauvaises nouvelles, ben, ça fait chier.

Sur ce, écoutez :

 

9
jan

Le mini bonheur du jour

11 heures 36.  Tiens, y'avait pas un match ? M... j'ai oublié.  Chouette c'est pas fini.  Et quelle fin !  Magnifique.  Moi qui ne regarde plus le tennis depuis l'adolescence, ou si peu, j'ai aimé.  Bravo, voilà un retour gagnant pour les "pensionnées", comme ils l'ont dit.

Sinon, il neige enfin, il fait bien chaud ici, ça sent bon la cuisine (j'ai l'impression de ne pas être chez moi, c'est dire).  J'ai juste envie de dépenser, mais pas envie de bouger... gros dilemme.

8
jan

Les bonheurs du jour

Projets cuisine pour ce week-end qui s'annonce blanc :

- mousse au chocolat (une première depuis 15 ans et une expérience très... particulière), avec des blancs d'œuf en ... neige, pour rester dans l'ambiance

- chocomousse

- gâteau de savoir, avec, encore, des blancs en neige, tant qu'à faire

- du lapin avec des poires aux airelles (j'ai hésité avec la biche, mais finalement...)

- des noix de saint-jacques avec sauce aux crevettes et blancs de poireau

- des oiseaux sans tête (les pauvres), avec rien, c'est pour congeler en vue des longues soirées d'hiver

Voilà, voilà...

J'ai déjà commencé avec le cake et le choco mousse, vous m'en diriez des nouvelles !

 

1
jan

Les bonheurs du jour

- adieu 2009

- hello 2010

 

19
déc

Les bonheurs du jour

- de la neige à regarder bien au chaud

- deux heures pour dégivrer mon congélateur (8 ans sans dégivrage, ça se paie un jour...), avec mes victuailles dehors, par moins 9, merci l'hiver

- 365 jours de bonheur à l'horizon avec un calendrier animalier insolite qui va m'apprendre plein plein de choses

- de bonnes petites choses dans mon frigo pour les semaines festives à venir

- et puis ceci :