27
fév

Les bonheurs du jour

Enfin du week-end, car il fut plein plein plein plein plein de bonheurs, mon week-end :

- délire en duo sur du Marie Laforêt, souvenir d’une enfance commune, au grand dam de ceusses avec qui nous étions, passque non, y’avait pas de bouton « off » - super soirée, rires, pastis, pâtes, chants, cadeaux, discussions sans fin sur les ingrédients du cacao

- délire en duo, autre duo, sur du Marie Laforêt, souvenir de nos deux enfances pas communes mais empreintes de ce point commun, au grand dam du rat, que j’ai entraîné dans une folle danse – super soirée bis, rires, durums, cidre, chants, discussions sans fin sur les mecs

- délire en duo sur Thriller, le succès planétaire de celui qui vit actuellement sur une île avec Elvis, et Liz Taylor peut-être, à tenter de refaire la chorégraphie, laquelle peut aussi servir pour Walk like an egyptian, si si – super soirée ter, rires, massages, crèpes, chats avec et sans poils, discussions sans fin sur tant de choses que ce blog ne suffirait pas à les énumérer

- et puis une journée rien que pour moi, à me faire chouchouter, moralement et physiquement, coaching, conseils fringues et couleurs, conseils maquillage, conseils coiffures, le tout saupoudré de rencontres hypra sympas et adorables dans une petite maison adorable, dans une rue adorable, le tout à Schaerbeek (exit mes préjugés sur cette commune)

Et vos bonheurs du week-end, c’était kwa ?

1
fév

le bonheur du jour

Y'a quasi deux mois, j'avais eu le bonheur de voir des éléphanteaux jouer au foot.

Cette fois, dans la même émission, Les orphelins du paradis, j'ai vu des bébés koalas, des bébés kangourous, des bébés oppossums, trop mignons, tout fragiles, survivant grâce à l'amour des bénévoles.

Bouche ouverte, j'ai regardé cette émission en poussant de petits cris d'exstase et d'émotion.

Un pur bonheur !

Je n'aurai vu que deux émissions de cette série de sept, très dommage, car elle était formidable, et sa journaliste, Olivia Mokejewski, touchante de sensibilité.

Je vous le dis, un pur bonheur.

Si vous avez l'occasion de les voir, ne vous en privez pas.

(photos issues de la page Facebook d'Olivia).

olivia mokiejewski

orphelins.jpg

olivia mokiejewski

11
jan

Les malheurs du jour... enfin de vendredi

- été chez le dentiste, ce qui est un malheur en soi
- appris par dentiste chéri que son anesthésiant favori était retiré du marché belge, ce qui explique pourquoi j’ai eu si mal
- failli me faire tuer par un marron en sortant de chez mister dentiste, ce qui est finalement un bonheur, vu que j’avais 20 centimètres de décalage, ouf
- arrosée par un vilain bus qui a projeté une gerbe plus haute que moi d’eau boueuse en ma direction

Bon, après, j’ai eu du bonheur, fort heureusement…

4
déc

Les bonheurs du jour

Voir, par pur hasard, à la TV, des éléphanteaux jouer au foot, une image drôle et émouvante qui prouve que, peut-être, je dis bien peut-être, tout n'est pas foutu pour le monde animal sur la planète bleue que nous nous approprions à tort.

Voir, par hasard, passer Saint-Nicolas, je le jure je l'ai vu, avec sa grande canne, comment ça s'appelle déjà ?, et son chapeau rouge, c'était lui, avec un grand sac plein de bonbons j'imagine.  Top fun.

3
déc

Le bonheur du jour

Une carte d'anniversaire reçue.  Une vraie.  En papier.  Avec une écriture manuscrite.

Comme au bon vieux temps.