30
nov

Ma commande à St Nicolas

Quand on est célibataire (et même quand on est en couple, ne soyons pas sectaire), il existe dorénavant une alternative sympa, ludique et pour le moins utile appelée : les sex toys. Il paraît que 100 % des américaines en ont. Et comme tout ce qui existe en Amérique finit un jour par exister en Europe (les hamburgers, les implants mammaires, les obèses…), les sex toys déferlent actuellement sur notre petit pays. Les bobonnes vont aux démos tupperware, les jeunes femmes aux démos upperware. Un petit T qui change tout !

Il semble qu’on ait de moins en moins de honte à avouer qu’on utilise des sex toys, seule ou en couple (tout comme on a moins honte d’avouer qu’on cherche l’amour sur un site orange – enfin sur ce dernier point j’ai encore des doutes). Après tout, l’important n’est-il pas d’atteindre un bon degré d’épanouissement sexuel ?

Comment se déroule une démo upperware ? Et bien comme une démo tupperware, sauf qu’on ne vous vend pas des petites boites de conservation, mais des objets à ranger dans lesdites boites afin de leur conserver un caractère confidentiel (attention toutefois à ce que votre belle-mère ne tombe pas dessus en cherchant de quoi conserver son cake aux pommes, teint livide et yeux exorbités en perspective).

Quant à l’usage de ces objets, pas besoin de vous faire un dessin. A noter toutefois que ces démos sont spécialement faites pour les femmes. Ici, point de gode géant et effrayant, qui ne fait fantasmer que les hommes. Tout est rigolo, ludique, mais néanmoins utile, trèèèès utile. Et décoratifs. Si, si. Décoratifs. Le vibromasseur taupe, vert, peut traîner dans la cuisine, le canard vibrant dans la salle-de-bains (même les enfants n’y verront que du feu, mais attention à belle-maman, des fois qu’elle souhaiterait l’essayer en douce après le bain des petits…).

Les démos sont très actives car elles vous permettent de goûter chaque crème ou huile, et même d’essayer une crème intime supposée vous transporter au septième ciel. Et croyez moi, lorsque l’animatrice demande des volontaires, toutes les mains se lèvent. Avec des crises de fous rires et des commentaires qui donneraient envie à la plus frigide d’entre nous d’essayer ladite crème : des ooooh, des aaaaaah, des waw, des je sens rien, des ça va venir, et j’en passe et des plus amusantes. Très fun. Et très naturel. Et jamais glauque.

Et n’allez pas croire que seules les célibataires frustrées se ruent sur les bons de commande. Les couples peuvent aussi pimenter leur quotidien par l’usage de divers objets utiles pour l’un, pour l’autre, ou pour les deux. Les huiles de massage et autres talcs comestibles sont aussi fabuleux pour une petite soirée romantico-sexe.

Je vous le dis : si vous ne savez pas que faire un de ces prochains soirs, organisez une soirée sex toys entre copines, je vous promets une soirée de folie. Quant aux folies que vous ferez après avec vos acquisitions, je ne veux rien savoir. En parlant de savoir, vous le voulez, hein, savoir ce que j’ai acheté ? Ça va pas la tête non !

20:36 Écrit par Anaïs dans Anaïs et le classé X | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

16
nov

Cours de sexologie

«Les sites de rencontres ne sont pas des sites à caractère sexuel» «Les sites de rencontres ne sont pas des sites à caractère sexuel» «Les sites de rencontres ne sont pas des sites à caractère sexuel» «Les sites de rencontres ne sont pas des sites à caractère sexuel».

Mais alors pourquoi le site de rencontres sur lequel je voyage actuellement permet-il impunément que certains profils suspects soient actifs et sévissent sans problème auprès de pures jeunes femmes innocentes comme moi ?

Exemple : «ibertin et fier de l'être je voudrais simplement trouver une femme qui partage les mêmes idées, ou couples pour assouvir fantasmes ou envies, je suis épicurien dans l'âme et adore le sexe, alors si tu penses comme moi bienvenu». C’est pourtant clair non ? D’autant que, sauf si ce sympathique Libertin ne sait pas écrire correctement, son dernier mot laisse supposer qu’il se cherche femme, couple, que dis-je, coupleS, ou même homme. Tant qu’à faire, autant ratisser large, très laaaaarge. Bon, j’ai peut-être mal interprété les mots «libertin, fantasmes, envies, sexe». De plus, s’il a contacté mon gentil profil tout sucre tout miel, c’est que j’ai l’esprit mal tourné, je comprends mal ses propos. Allez, je lui laisse le bénéfice du doute : je vais faire son test.

Aaaah, les tests, toute une histoire. Une série de petites questions personnalisées qui permettent de mieux cerner la personne qui y répond (et celle qui les rédige). On y trouve de tout, c’est parfois vraiment drôle, parfois pathétique. Je pourrai revenir sur le sujet, il remplirait des pages. Qu’en est-il donc du test de mon Libertin ? Extraits : «Le sexe est-il important dans ta vie de couple?», «es tu pour le libertinage et le sexe ?», «sexe matin midi soir ok ?», «Le sexe est-il indispensable dans un couple ?». Décidément on n’en sort plus. Bon, j’avoue, j’ai sélectionné mes questions, d’autres sont BEAUCOUP moins tendancieuses… Les voici : «En amour, es-tu généreuse ?», «je suis très câlin, ça te plait ?», « es-tu pour un couple libre ?». Non mais sérieusement, j’ai l’esprit mal tourné où on en revient toujours au même ? Le plus drôle dans tout ça est que Libertin a réussi haut la main mon test, qui comporte des questions fidélité, tendresse, amour… Menteur en plus ? Non c’est clair, ce site n’est pas un site de sexe, qu’on se le dise…

19:09 Écrit par Anaïs dans Anaïs et le classé X | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |