26
jan

S, M ou XL ?

Une enquête lue récemment révèle que la majorité des femmes interrogées sont convaincues que la taille (grande) du sexe (mâle) a une importance… euh… importante. Très importante. Par contre, une fois ces femmes interrogées par les journalistes (au-delà de la simple question « important ou pas »), il s’avère que la qualité (soit les compétences) est en fin de compte bien plus importante que la quantité (soit la taille).

Je partage cette opinion. La première ou la seconde me direz-vous… et vous avez bien raison de vous questionner… !

J’ai décidé d’investiguer.

Le Kama Sutra (nul besoin de vous expliquer ce dont il s’agit) a une théorie intéressante sur le sujet (le Kama Sutra n’est pas, comme je le croyais, qu’un recueil pratique de positions réservées aux médaillés d’or de gymnastique) :
Le Kama Sutra classe les hommes selon la grandeur de leur sexe en «lièvres», «taureaux» ou «étalons». Les femmes sont, elles, classées en «biches», «juments» ou «éléphantes» (éléphante me semble inélégant, mais ce n’est pas moi qui vais parvenir à faire réviser le Kama Sutra). Nul besoin de vous faire un dessin. Imaginez donc la cata si une biche tombe amoureuse d’un étalon. La situation ne sera pas plus simple si un lièvre s’éprend d’une éléphante. J’aime ce langage imagé qui représente parfaitement les problèmes auxquels on peut être confrontés. Toutes les femmes fantasment-elles sur des Rocco Sifredi ? Les micro-pénis ont-ils leur chance en amour ?

Je propose au site orange une nouvelle rubrique dans nos profils. Le mot « sexe » étant substantif non grata sur ledit site, nous nous conformerons à la définition du dictionnaire :
taille de l’organe reproducteur : S, M, L (faites votre choix). Qu’on se le dise !

21:23 Écrit par Anaïs dans Anaïs et le classé X | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

9
jan

Je parle plus

Mais les photos restent autorisées par ma direction (soit mes deux neurones), alors voici une petite pub qui allie parfaitement la douceur et le sens pratique... Une pub pour quoi ? Ben voyons... facile à deviner.durex

22:13 Écrit par Anaïs dans Anaïs et le classé X | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

7
jan

(S)expériences

J’ai remarqué une chose très étrange dans le Flair. Petite parenthèse, vous constaterez que je parle sans cesse du Flair, ou que j’y fais référence à tout bout de champ (cette expression n’était pas le diminutif de bouteille de champagne). Ne croyez pas qu’ils m’ont offert un sponsoring quelconque, mais ça ne saurait tarder, j’en suis intimement convaincue. Parenthèse fermée.

Donc quelque chose d’étrange. Durant plusieurs mois, Flair nous a offert deux chroniques démentielles (ne courez pas l’acheter, trop taaaaaaaard, les chroniqueuses sont parties depuis lors vers d’autres cieux, l’une a été remplacée, l’autre pas, Flair attendant un talent particulier, tel le mien, pour réinsérer une chronique hebdomadaire). Les deux charmantes chroniqueuses qui m’ont tant fait rire étaient Mademoiselle Toutlmonde, qui nous racontait sa vie, et particulièrement sa grossesse (à mourir de rire, j’espère qu’elle va bien, ainsi que le petit bout), et Lola, dont je souhaite parler maintenant.

Lola nous racontait ses expériences, ou plutôt ses Sexpériences (j’espère également que tout va bien pour elle). Avec ce mot, Sexpériences, tout est dit. Ma surprise fut de taille lorsque sa rubrique, de prime abord dénommée « les Sexpériences de Lola », fut rabotée du S assez rapidement, pour des raisons que j’ignore encore…

Question : Flair serait-il de mèche avec le site orange pour bannir définitivement ces trois lettres synonymes de péché de chair, de perversion et autres galipettes ? SEX … L’imprimeur était-il d’une pudeur telle que la vue de ce titre chaque semaine le rendait malade ? Nul ne le sait, mais je compte sur la rédaction de Flair qui, j’en suis convaincue, se rue chaque matin sur ce petit blog plus goulûment que sur un croissant chaud, pour éclairer au plus vite ma lanterne.

Preuve en image, l’avant-après des (S)expériences de Lola.sexperience

20:21 Écrit par Anaïs dans Anaïs et le classé X | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

5
déc

Le point G existe-t-il ?

Pour rester dans le sujet, un post sur le point G. Nuages parlait des 3 C en commentaire (convivialité, culture, créativité, qui pour lui sont les trois mamelles d’une journée réussie), j’y ajoutais mes 2 C à moi (crasses et conneries télévisuelles).Là je viens de m’offrir une journée point G. Oui ! Et j’en conclus que des points G, on en a des tas :
G comme conGé, que j’ai pris aujourd’hui pour m’offrir une journée soins du corps
G comme Glander, ce que j’ai fait aujourd’hui (oui, un jour de semaine, si c’est pas malheureux)
G comme Gommage, ce par quoi j’ai commencé, ça rabote et ça rabote (et avec tout ça, j’ai perdu du poids ?)
G comme soin visaGe au chocolat (et sans calories messieurs-dames)
G comme massaGe au miel (on reste dans le gustatif)
G comme manGer (mais c’était pas bon du tout…)
par conséquent, G comme Grammes, que j’ai perdus puisque je n’ai rien avalé
G comme bain bulles, sauna et hammam, c’était Génial
bref, G comme G passé une super journée !
PS : G comme G enGore la Grève ce soir, Galère de Galère !

17:14 Écrit par Anaïs dans Anaïs et le classé X | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

5
déc

69

Que personne ne bouge ! 69 votes, restez-en là, ce chiffre me portera bonheur...Et pardonnez-moi ce post au ras des pâquerettes, suis balade, drès balade, et dans ce cas je suis toujours drès bête et rabolie...

08:11 Écrit par Anaïs dans Anaïs et le classé X | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |