11
avr

Ben my God(e)

On peut pas dire que vous êtes motivés pour avoir le résultat de mon test d'hier, c'est sidérant, déprimant, horrifiant, enfin tout ce que vous voudrez en -ant. Faut dire que j'ai pas mal donné dans les trucs un peu sexe depuis samedi (c'est la faute à Boulu, Lolo et Bibichette je pense), ça a dû vous saouler un chouia. Ou alors chais pas, mon audimat (comme dirait l'autre) s'est fait la belle. Je ne sais pas, je ne sais plus, je suis perdu... (fais comme l'oiseau, Fugain).

18:34 Écrit par Anaïs dans Anaïs et le classé X | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

11
avr

Testé pour vous… mesdames (épisode 1)

Vous savez comme je fais preuve d'une abnégation totale quand il s'agit de vous, mes chères lectrice (oui ce billet ne s'adresse qu'aux femmes).  J'ai déjà testé les lasagnes Match pour m'assurer qu'elles étaient bien fabriquées par Farniente : la maison ne recule devant aucun sacrifice.

 

Hier, j'ai donc investi mes précieux deniers dans l'achat du dernier vibro glamour S'Toys.  Accessoirement, y'a un magazine offert avec…

 

Ne voulant pas éveiller les soupçons de mon libraire habituel (celui qui sévit en face du bureau, bien du genre à aller dire à Boss chéri "Tiens au fait, Anaïs est contente de son nouveau vibro ?" avec l'air de ne pas y toucher), je profite d'un moment de liberté pour me rendre dans une librairie que je fréquente peu.  J'ai foutu ma cagoule histoire de préserver mon anonymat anonymement anonyme.  Je fais mes prières "pourvu que je le trouve, pitié, faites qu'il soit arrivé en Gelbique" car je me vois mal me ruer à la caisse et demander "vous avez le dernier S'Toys, siouplait môssieur ?", persuadée que le libraire va hurler "le kwaaaaa ? S'Toys, ça parle de quoi ma bonne Dame ? Aaaaaah oui je vois, le nouveau magazine sur les SEX TOYS, avec un magnifique vibro rose pétant en cadeau, c'est ça que vous voulez ma bonne Dame ?".  Je rase le mur, analysant les rayons.  My God(e) c'est fou le nombre de magazines féminins.  Je vais émigrer en France, la taxe supplémentaire en Gelbique oscille entre 0,60 eur et 1,20 eur.  Me dites pas que ça coûte autant que ça pour faire passer la frontière à quelques magazines !  C'est inadmissip.

 

Je scrute donc attentivement les présentoirs de mes yeux de taupes depuis dix bonnes minutes quand soudain, victoire, LE voilà.  Bon, j'ose ?  Je prends ?  Je prends pas ? Je prends.  Y'a pas de honte à se faire du bien, n'en déplaise à Monseigneur Léonard et sa clique de papes tous plus coincés les uns que les autres.

 

Je vous rassure illico, vous pouvez y aller franco, sans cagoule, sans raser les murs : le super cadeau est bien caché sous une bande plastifiée noire (par contre le nom du magazine s'étale en grandes lettres bien visibles).  La libraire ne me jette aucun regard en biais sous-entendant "petite vicieuse, tu serais pas Anaïs toi par hasard ?".  Rien de rien.  Elle a sans doute mis un exemplaire de côté pour elle…

 

Dès mon retour à mon domicile, j'avale un bout de pizza en vitesse et je me lance dans la grande aventure du "testing", ne voulant pas vous faire languir plus longtemps.  Quand je vous dis que la maison ne recule devant aucun sacrifice !  Et c'est parti pour un moment de foliiiiiie.

 

Vraiment désolée, mais le labeur m'attend, pause de midi terminée, suite une prochaine fois (je suis diaboliiiiiik n'est-il pas ?).

13:44 Écrit par Anaïs dans Anaïs et le classé X | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

11
avr

Le schmilbrvatif

Bien sûr vous avez tous trouvé (je n'en attendais pas moins de vous, bande d'obsédés va). Avouez tout de même que l'extrémité est particulière, non ? Zappellent ça une "double spirale" qui fait un effet bœuf. Un surplus de latex pour plus de sensations, qui disent. A vous de voir…

Moi je dis que bientôt on va nous inventer la capote matelassée pour micro pénis, la capote noir jaune rouge (ou bleu blanc rouge pour mes innombrables lecteurs français) pour la fête nat', la capote goût fraise pour femmes enceintes, la capote en forme de cœur pour offrir à la Saint-Valentmachin, le bouquet de capotes pour remplacer les fleurs, passque les fleurs c'est périssable, mais les capotes c'est tellement bon, bien que les fleurs soyent plus présentables (copyright Brel).

Bravo à Nuages qui a trouvé en premier et qui remporte en plus la palme de la créativité…statue_of_liberty_01

07:12 Écrit par Anaïs dans Anaïs et le classé X | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

10
avr

Le schmilblik

Je relance ce jeu ô combien célèbre pour ceusses de ma génération. Envoyez votre réponse au 33254725897435984786125864793 (1,12 eur le SMS envoyé ou reçu). A gagner : une photo dédicacée. Indice : fabriqué par Hansaplastchose2

10:48 Écrit par Anaïs dans Anaïs et le classé X | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

9
avr

Sex toys et scoubidous

J’ai déjà abordé le sujet, mais une petite balade en ville en ce vendredi Saint (Saint Saint Saint est le Seigneur, pardonnez-moi parce que j’ai péché) m’a sidérée. Pourtant je suis rarement chocked. D’ailleurs je ne suis pas choquée, juste interloquée.

Les sex toys envahissent les boutiques. Je ne vous parle pas de sex shops bien crades dans lesquels les clients, cachés derrière d’énormes lunettes noirs, s’engouffrent en douce pour s’offrir une petite cassette salace. Je ne vous parle pas non plus des sex shops dédiés aux femmes, tout roses, tout beaux, mais néanmoins proposant un nombre incroyable de vibromasseurs de formes plus ludiques les unes que les autres : dauphin, nain de jardin, taupe, sainte vierge – je vous jure je l’ai vu de mes yeux vus -, serpent, ver de terre, chenille et j’en passe. Ça me fait mourir de rire. J’aime imaginer une petite bouffe entre filles «oh ma chenille m’a fait prendre un pied d’enfer hier» «oh comme je te comprends ma puce, moi depuis que j’ai adopté ma taupe, je passe d’un orgasme à l’autre».

Non je ne vous parle pas de ces magasins dédiés spécialement au plaisir.

Mais de boutiques totalement classiques, absolument « publiques », ayant pignon sur rue.

Un magasin de sous-vêtements. Pour tous les âges, mais surtout pour les jeunes. En vitrine, un canard. Vibrant ! En vitrine ! Et couvert de duvet, en plus.

Une carterie. Pleine de cartes. Dingue non ? Pleine de gadgets aussi. Pleine de mômes. Et pleine de canards. Vibrants !

Je me rue sur la chose, et je découvre sur l’emballage qu’il s’agit d’un canard de massage, pour se masser la main, le bras, le dos. Enfin tout ce qui est politiquement correct. Ça me fait mourir de rire. Est-il interdit par la loi de se masser certaines parties du corps ?

Dans mon supermarché Delhééééés, un nouveau magazine. S’Toys. Je me rue dessus, bien sûr. Oserais-je me ruer à la caisse avec ? Oups. J’ai pas osé. Pourtant, on en dit du bien, de ce magazine qui fait du bien.

Bien sûr, nos catalogues de vente par correspondance « 3 belges » ou « je redoute mon relevé bancaire » nous proposent depuis des années tout un arsenal de matos. Bien sûr « Pas Beau » nous fait sa pub régulièrement. Mais je n’imaginais pas que ma ville bourgeoise (Liéééééch, passe encore, mais Namur, m’enfin ma bonne Dame y’a plus de respect pour rien) allait si rapidement proposer ce genre d’objet en vitrine ou dans des magasins classiques.

C’est ça le monde moderne. J’en suis fort aise, tout bien réfléchi.

Pour info, le numéro d’avril de S’toys sort ces jours ci, et y’a un vibro en cadeau.

Je dis ça je dis rien bien sûr…

19:00 Écrit par Anaïs dans Anaïs et le classé X | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |