27
fév

Le Diable et le Bon Dieu

RTL, émission intellectuello-cultureuse du dimanche soir : on a échangé nos mamans.  Principe : échanger des mamans durant une semaine, paf, l’une chez l’autre, l’autre chez l’une.

 

Bien sûr, pour que la sauce prenne, il faut des mamans diamétralement opposées : l’éleveuse de chèvres / la fashion victim parisienne, la despote / la baba cool…   Ce soir : la famille nombreuse (10 pauvres victimes) catholico-stricto-débilo-ringuardissime à tous niveaux (des fringues au vocabulaire en passant par le pauvre cerf empaillé qui n’a toujours pas compris ce qu’il faisait dans ce manoir glacial) / la wonderwoman (une seule enfant, un peu gâtée) dotée d’un mari qui assume la maison en vrai homme évolué, yessss.  Ça promet…

 

Le cas de la wonderwoman ne mérite pas discussion, sa fillette semble un peu gâtée, je le disais, mais à part ça RAS.  Elle part donc, sans le savoir, vers l’échafaud de sa vie moderne… tandis que la châtelaine se rend au bagne de la modernité.

 

Le gérant du manoir situe immédiatement l’action, trônant dans sa chaise interdite à quiconque, il précise : « la jeunesse n’es pas faite pour le plaisir mais pour le sacrifice et l’héroïsme ».  A bas Titeuf, jugé vulgaire, les livres sont d’office censurés, la TV interdite : appelez-moi Ceaucescu !

 

Outre une éducation catho à la limite de la secte, c’est également la place de la femme dans la famille qui me fait tomber de ma chaise.  La femme est là pour servir l’homme, punt aan de lijn.  Même parmi les fillettes, la règle est de mise : elles servent leurs frères.  En 2007 !  Aux fourneaux la mèmère, et juste avec le droit de se taire.  Interdiction de s’asseoir dans le trône du Maître de céans.  Comment un homme peut-il encore se croire supérieur et imaginer sa femme, les femmes, comme corvéables à merci ?  Le seigneur tout puissant et sa servante.  Tout simplement parce qu’il existe encore des femmes qui partagent ce point de vue, l’acceptent, le revendiquent, et le transmettent aux générations futures.  Et la boucle est bouclée.  Le féminisme n’a-t-il pas atteint les manoirs perdus dans les campagnes françaises ?  Je suis au bord des larmes de voir ces pauvres gosses voués à la même vie qu’accepte si allègrement leur mère (lavage de cerveau ?).

 

Bien entendu, l’éducation prône également l’abstinence sexuelle, l’acte (maudit) ne servant qu’à procréer (faut croire que le père si parfait avait des envies bien marquées, vu les dix enfants… mais j’extrapole, diablesse que je suis).  « Pas avant le mariage, femme, et si après le mariage tu réalises que tu n’aimes pas ça, tu n’auras qu’à te forcer, femme, c’est ton devoir conjugal. Si ton mari veut, tu te soumets et tu te tais ».  En 2007 on appelle ça le viol conjugal, tout simplement.

 

Le plaisir ? Interdit par la sacro sainte bible.  Interdit même de prononcer ce mot impur, plaisir.  Plaisir plaisir plaisir plaisir plaisir plaisir plaisir plaisir plaisir plaisir plaisir plaisir plaisir plaisir plaisir plaisir plaisir plaisir plaisir plaisir plaisir plaisir plaisir plaisir, ah quel plaisir de l’écrire !  Je ne sais pourquoi, je suis totalement persuadée que Dieu a fait les hommes pour qu’ils soient heureux, qu’ils profitent et croquent la pomme, na. 

 

Le père-Céaucescu est définitivement pédant, immonde, vomitif, rébarbatif, je ne trouve pas de mot pour qualifier cet individu imbu de lui-même et considérant les enfants comme des êtres inférieurs tout juste bons à obéir, le servir et le vouvoyer (j’ai horreur des gens qui tutoient mais exigent un vouvoyement, comme s’ils m’étaient supérieurs, j’en connais et ça me hérisse comme l’animal du même nom – ben le hérisson, chuis pas claire ?). 

 

Wonderwoman prend quelques mesures révolutionnaires, tandis que barbe-bleue fait ses commentaires : elle apporte des croissants chauds « l’enfer est pavé de bonnes intentions », elle propose d’allumer une TV « c’est la décadence », elle veut emmener les filles faire un shopping « la révolution est dans la famille, vous ne sortirez pas avec ces fringues qui ne méritent que d’aboutir dans les chiottes ».  Dieu qu’il est grossier ! Un Mac Do, il manque de s’étrangler avec son cheeseburger (ce n’eût pas été une grande perte).  Les enfants, malléables mais déjà pervertis par les parents, s’émancipent rapidement, en gestes et paroles, et on sent que ça va barder dès le départ des caméras : seront fouettés et jetés aux oubliettes jusqu’à total repentir.  Alleluia.  Je soupçonne que cette intrusion de la modernité (la normalité) dans la famille ne sera pas sans conséquences…

 

Au retour de la véritable mère, l’accueil est glacial, et le mot est faible.  A entendre Ceaucescu, on dirait qu’elle lui a fait subir la pire des expériences, baffouant à jamais son statut d’être déifié.  Elle subit, s’excuse presque d’avoir pris cette initiative malheureuse de se pervertir dans la télé-réalité (là on se demande si l’argent n’a pas réussi à les convaincre – l’appât du gain n’est-il pas un péché ma bonne Dame ?).  A sa place, face à une telle scène, j’aurais pris mes cliques et mes claques.  Mais je ne suis pas et je ne serai jamais (merci mon Dieu) à sa place.

 

Tout ça me rappelle un traité d’éducation féminine des années 50, qui eût été à mourir de rire si je n’avais pas eu en tête que ces conseils furent réels à cette époque pas si lointaine… Faut que je retrouve ce guide de la femme parfaite de 1950, ça devrait m’inspirer des centaines de billets.

 

En conclusion, je propose que nous priions tous ensemble pour le salut de cette famille qui a traversé l’épreuve du péché durant cinq jours.  Qui parmi vous connaît une prière ?

22
jan

Drame à la Côte d'Azur

Je réalise avec effroi qu’un drame s’est passé dans Sous le Soleil. J’ai dû louper des épisodes. Ma vie s’écroule. Parce qu’hier, Antoine (celui qui est sorti avec Caroline, elle l’a plaqué pour un autre, mais il l’aime toujours). Et ben il a changé de visage. J’ai donc dû rater les épisodes où il se faisait agresser puis regreffer un nouveau visage !! Faut que je me revisualise l’intégrale des douze saisons, histoire d’y comprendre quelque chose. Ah non, je viens de vérifier sur mon memorandum, c’était pas Antoine, son ex, mais François. A-t-on idée de faire le même job, d’être amoureux d’elle de la même façon (d’ailleurs elle aussi est amoureuse, je l’ai vu dans ses yeux, ils feront crac crac samedi prochain), comment veulent-ils qu’on s’y retrouve ! J’ai eu chaud !

(Autre drame dans l’épisode l’ex de Caroline a enlevé le gosse, qui était le sien et pas celui de l’autre ex qui en avait réclamé la garde. Mais heureusement ils se sont tous réconciliés, bien sûr).

J’ai la migraine je vais me coucher.

21
jan

Bientôt sur vos écrans

Le lundi je suis fan des 4400.

Le mardi je suis fan des experts, de Rome et de Docteur House (j’ai le magnéto de ma vie et son jumeau qui m’aident à gérer)

Le mercredi je suis fan de Melinda Ghost truc et de Prison Break (magnéto toujours à mon service)

Le jeudi je suis fan de Medium (quel ennui, une seule série)

Le vendredi je suis fan de Numb3rs

Le dimanche je suis fan de Desperate Housewives

Et le samedi ?????

Le samedi je serai bientôt fan de LA nouvelle série : « Anaïs »

Scénario de Nuages

avec dans le rôle d’Anaïs… Audrey Tautou (tapez 1), Mario Cotillard (tapez 2), Winona Ryder (tapez 3)

dans le rôle de Richard : Frédéric Diefenthaldans le rôle de Raoul : Patrick Dempseydans le rôle du rat : Mickeydans le rôle du lapin : Bugs

Le pitch :
«Anaïs rentre d'un rendez-vous avec Richard mais il lui a posé un lapin (pas un lièvre) parce qu'il a rencontré Martine et lui a fait un enfant alors il n'était pas là au rendez-vous et Anaïs rentre nourrir le rat, mais le rat était sorti rencontrer une souris avec laquelle il avait eu des petits (mais des fausses couches), et la souris l'avait plaqué pour un mulot, alors le rat s'est vengé avec un hamster mâle, il a épousé le hamster, mais le hamster l'a plaqué pour un mulot (femelle) parce que finalement le hamster s'est découvert hétéro, alors le rat est rentré chez Anaïs, folle de rage parce que Richard lui avait posé un lapin, mais le lendemain Anaïs doit revoir Raoul, qu'elle avait déjà vu une fois au marché de Noël, mais à ce moment il n'était pas encore libre parce qu'il allait rompre avec Josiane, qui était justement la soeur de lait d'Anaïs (quelle coïncidence), et donc Raoul lui a envoyé un mail pour lui proposer d'aller manger des croustillons à Malibu (le snack Malibu, pas Malibu en Californie) et plus si affinités, mais Anaïs se méfie car elle se demande si Raoul ne continue pas à voir Juliette en cachette, qui avait eu un enfant avec Richard précisémént (enfin une fausse couche aussi). »

20
jan

Dans la série séries

Vous savez tous que je suis follement folle de séries en tous genres. Mais je ne vous ai jamais parlé de la série la plus kitchissime, la plus débilo-débile, la plus absurde que je regarde. Elle a pourtant un succès fou, est vendue dans un tas de pays, et j’avoue que je continue à la regarder en me disant chaque samedi : mais que c’est bête !

Il s’agit bien sûr de la série au goût de Saint-Trop : « Sous le soleil ».

La série tourne autour de trois personnages principaux : Jessica la gérante de club/danseuse/maire/animatrice radio et j’en passe, Laure la doctoresse et c’est tout et Caroline la chanteuse/avocate/gérante de haras c’est déjà bien.

Autour d’elles gravitent un tas de personnages. Les mots clés à retenir (et à insérer au minimum une fois par personnage et par saison) : disparition, réapparition, mort, résurrection, adultère, réconciliation, accident, guérison, maladie mortelle, miracle, séparation, divorce, retrouvailles, enfants cachés, grossesses, fausses couches, stérilité, hommes adorables devenant des monstres, violence, pardon, secrets, révélations … bref un régal (« on se croirait dans Dallas » me dites-vous ? Logique, tous les feuilletons ayant suivi Dallas ne sont que des ersatz). Ajoutez à cela quelques rebuts de la Star ac qui passent l’espace d’un épisode, et la mayonnaise prend.

Je sens d’ici que vous avez tous envie de vous mettre à la série, voici donc un petit résumé des … douze premières saisons (très utile pour comprendre, je vous l’assure) :

Tout commence lorsque Laure plaque Alain le jour de son mariage pour Gregory, son amour de jeunesse, lequel disparaît rapidement en mer, Laure rencontre ensuite Baptiste, qui la trompe, qu’elle plaque pour Manu, qu’elle plaque pour David, qu’elle plaque pour Etienne, qu’elle plaque pour Marcus, qu’elle plaque pour Benjamin alors qu’elle découvre qu’elle est stérile, adopte un enfant avec Benjamin (waw une histoire qui dure), plaque Benjamin, se remet avec Benjamin, lequel se retrouve en prison et plaque Laure à sa sortie, laquelle est miraculeusement enceinte et récupère ainsi Benjamin pour le plaquer ensuite, au moment où elle doit se battre pour garder sa fille adoptive dont la mère vient de réapparaître, la kidnappe, la rend, au moment où Laure rencontre Grégoire, qui la trompe, alors que son père (celui de Laure, pas de Benjamin, faudrait suivre) décède, elle rencontre ensuite Romain qui la trompe avec son amie Caroline, Laure pète un câble et harcèle le pauvre Romain et tente de le récupérer lorsqu’il quitte Caroline, lassée elle retourne avec Benjamin mais se lasse à nouveau lorsque Benjamin la trompe avec Jessica (son amie), revient, puis repart, après la prise d’otages dont est victime sa fille, Laure se réfugie à l’étranger et y revient avec un orphelin (qui sera adopté par Jess qui perd au même moment, hasard, l’enfant qu’elle porte lors d’un accident de voiture avec Laure), lorsqu’elle se réinstalle définitivement en France, Grégory le disparu revient, il avait été kidnappé et n’était pas mort en mer youpie, sauf qu’il a fait un enfant à une autre (logique quand on est kidnappé), Laure plaque Greg, qui est mêlé à un trafic de drogue et veut se suicider, elle lui revient dès lors et tue le trafiquant dangereux, rompt avec Greg, qui la demande encore en mariage, elle accepte, elle va bientôt sortir de prison mais se sacrifie pour sa codétenue et endosse la faute à sa place quitte à rester en prison, elle sort ensuite avec Manuel. Actuellement on ne la voit plus trop dans la série, mais on voit sa sœur, Juliette, disparue toute petite, réapparue par miracle, ce qui fut confirmé par test ADN, elle avoue cependant n’être pas la sœur (quid du test ADN), qui est décédée, elle a juste pris sa place, tout le monde lui pardonne et elle devient aimée de tous et peut commencer à sortir avec untel, untel puis untel.

Ça va vous suivez ?

Jessica est amoureuse de Paolo mais rejetée par sa famille richissime, elle l’épouse mais il est emprisonné, il la quitte et elle rencontre Yann mais elle aime toujours Paolo qui est devenu un malfrat en prison, elle le quitte, enceinte de lui, et perd le bébé par sa faute (on en a parlé plus haut), elle aime maintenant Yann d’un amour impossible car il est marié mais il devient libre sauf qu’il n’est pas gentil alors elle le trompe avec Benjamin (le mec de Laure), puis se console avec Fred, puis retourne avec Yann, elle veut un bébé mais lui pas, alors par désespoir elle a un accident et ne pourra plus danser, elle plaque Yann qu’elle juge responsable mais il la demande en mariage et veut maintenant un bébé, ils en ont un, elle divorce et commence à abuser de médicaments jusqu’à être hospitalisée, Julien la sauve du désespoir, mais il s’endette et fait croire à sa disparition pour toucher l’assurance, Jess se console avec Marc, l’ami de Julien, Julien qui revient et se retrouve en prison, quand il sort elle le plaque pour Louis, qu’elle plaque parce qu’il en aime une autre, et puis elle, elle aime Baptiste (l’ex de Laure), elle semble atteinte d’une grave maladie mais ouf c’est une fausse alerte, elle épouse Baptiste mais le trompe avec Miguel, déprimé Baptiste se drogue, il tire sur Miguel mais la balle atteint Jess, il la sauve puis elle rompt tant avec lui qu’avec Miguel, elle devient animatrice radio et échappe à une tentative de meurtre de la part d’un fan, elle est sauvée par Baptiste et retombe dans ses bras, elle est stérile, puis Jess a un accident de voiture avec Laure et perd le bébé qu’elle attendait finalement (c’est fou le nombre de fausses couches), ils adoptent alors l’enfant ramené par Laure (c’est fou le nombre d’adoptions), Baptiste la trompe avec Justine puis revient vers Jess qui a rencontré quelqu’un d’autre puis lui revient tout de même, Baptiste apprend qu’il a été adopté et devient mauvais, Jess divorce, part aux USA, revient avec son nouvel amoureux Mark, qu’elle trompe avec Baptiste, elle sort avec un médecin de l’hôpital, doit l’épouser mais retrouve ensuite Paolo, devenu prêtre, il tombe fou amoureux et quitte son sacerdoce pour elle, elle annule son mariage avec le médecin et retourne avec Paolo, une fille amoureuse de Paolo l’asperge de produit corrosif et le défigure, il part vivre en ermite dans la montagne mais le médecin lui fait une greffe de visage et il récupère son doux visage (vive les progrès fulgurants de la médecine), revient vers Jessica, Baptiste revient en France, ruiné, Jess l’héberge et trompe Paolo avec lui mais elle regrette.

Ça va toujours ?

Caroline a eu un enfant de son grand amour Samuel, qui, chanteur, se drogue, la trompe, la quitte, la reprend, la quitte, elle élève son enfant avec Patrick, Tom (l’enfant, concentrez-vous voyons) est kidnappé (c’est fou ce qu’on kidnappe les enfants) et Caro et Sam se réconcilient, Caroline devient chanteuse mais Sam meurt en la protégeant d’une fan jalouse qui tentait de lui tirer dessus, elle a diverses aventures puis elle rencontre Hugo mais se le fait piquer par sa sœur, elle sort avec un avocat, comme elle, François, puis le plaque pour David, copie conforme de Samuel, ils ont un fils, elle quitte David pour Bertrand, mafieux qui devient parfait et honnête, mais il est menacé par ses contacts, il se fait passer pour mort (c’est fou comme ils se font tous passer pour morts), Caroline se console avec Philippe, avocat du défunt, qui est marié, Bertrand revient, ils ont un enfant et il découvre qu’il a une fille et qu’il ne le savait pas, elle enlève leur enfant (et un kidnapping, un), tente de se suicider (et une TS une) mais Bertrand sauve sa fille, le fils aîné sort avec la nouvelle fille de la famille, a un accident, tombe dans le coma (et un coma prolongé un), en sort, Caroline est ensuite menacée par un assassin qu’elle a fait libérer par erreur, elle trompe Bertrand avec un gitan, Tony, David qui avait disparu revient et veut revoir son fils, elle refuse puis accepte, puis se réconcilie avec Bertrand après avoir livré bataille pour la garde du cadet (là je ne sais plus de qui est cet enfant ma parole).

A côté de cela, est aussi intéressante l’histoire d’Alain, amoureux éconduit de Laure, qui pense épouser Lise par dépit, la plaque, la perd, réalise qu’il l’aime, la récupère, la met enceinte, elle fait une fausse couche, ils rompent, rencontre Valentine, défigurée par sa faute, mais suite à une greffe de visage (encore) elle récupère sa peau de pêche, ils ont un enfant, il la plaque pour Terry, qu’il plaque pour épouser Sybille, rompt, retourne avec Valentine, qu’il plaque pour Lucie, qu’il plaque pour Jeanne la sœur de Valentine, qui l’arnaque, il se venge, rencontre la riche Catherine, qu’il épouse, mais il tombe amoureuse de sa fille, ensuite il retourne avec Valentine, la trompe, elle le repousse violemment et il devient paralysé, il guérit elle le quitte, ils se réconcilient et ont un autre enfant, ils se séparent, il est ruiné et se fait passer pour mort (encore un), elle dépérit de chagrin, il revient, elle râle mais le reprend puis rencontre un plus âgé, qu’elle trompe avec Alain, elle se bat ensuite pour la garde de l’enfant (ben voyons, on ne change pas un scénario qui marche).

A savoir aussi que Blandine est la mère de Laure, mariée à Pierre, qui la quitte, revient, il fait une crise cardiaque et elle le trompe avec le médecin qui l’a sauvé, médecin qui sort également avec Laure, elles le plaquent toutes les deux, Blandine a un cancer mais guérit, elle rencontre André, qui meurt lors d’une opération, elle renoue avec Pierre qui meurt de problèmes cardiaques (aidé par sa fille vu son état), rencontre un détenu et en tombe amoureuse, le plaque pour Dimitri, qu’elle plaque pour Xavier, qu’elle plaque pour un tout jeune homme lorsque Xavier la trompe, Xavier l’aime encore, vont-ils se réconcilier ?

Je vous épargne les détails des 20 autres personnages, sauf si vous insistez vraiment, auquel cas je pourrais envisager une suite à ce post.

Finalement, une série bien réaliste, représentant la vie de tous les jours, ne trouvez-vous pas ? Avec tout ça, je suis persuadée de vous avoir convaincus de vous y mettre… pour les minimums douze prochaines saisons.

Si tel n’était pas le cas, je vous propose de suggérer aux producteurs et réalisateurs « la vie d’Anaïs » : Anaïs se lève, mange, nourrit le rat, va bosser, rentre, nourrit le rat, mange, surfe sur le net, dort, se lève, mange, nourrit le rat, va bosser, rentre, nourrit le rat, mange, surfe sur le net, dort… moins passionnant mais tout aussi réaliste.

Et si vous n’avez pas tout compris, contactez-moi…

20
jan

Vache du matin, pas de chagrin

Une vache par jour, en forme toujours !1990_lvqr_tapette_fr 1990_lvqr_CHATOUI_frsite officiel - affiche1990_lvqr_PERE_fr1990_lvqr_RIGOLE_fr