7
mar

J'aime la Retebef

Elle ose, notre Retebef, nous montrer ces juges exaspérés et agressifs, d'un racisme anti-parasite totalement incroyable, jamais je n'aurais imaginé pouvoir voir ça.  Et quand je dis "exaspérés et agressifs", il va de soi que je les comprends, c'est insupportable de voir ces gens, abonnés au CPAS, à la violence, aux vols et à la fainéantise comme moi à mon Ciné-télé-revue.

Et moi de découvrir ce nouveau verbe : délinquer.

Une spécialité belge, une fois, délinquer, qui vient juste après parasiter.

Si vous êtes devant un autre programme, vite vite, zappez, ça vaut le coup !

12
fév

Programme télé du jour...

Ce soir, sur la Retebef, alias La Une (paraît que je suis ringarde, c'est ce qu'on m'a dit l'autre jour quand je parlais d'un film diffusé sur Antenne 2...), Bodygard.

Euh, La Une aurait-elle eu un rêve prémonitoire quant au triste décès de Whitney Houston ?

Ou alors c'est Club RTL qui a eu une vision, vu qu'ils passent Madame Irma ce soir.

Quant à moi, je vous conseille "Tout pour plaire", un film tout mimi mais drôle à la fois, sur Antenne 2, enfin France 2 quoi...

21
jan

Quand la TV revêt son habit d’humanité…

Emouvant hommage à Gilles Jacquier, jeudi, dans Envoyé Spécial.  Gilles, c’est ce journaliste tué en Syrie dans ce que je croyais un malencontreux hasard d’explosion de bombe ou de tir de mortier, mais qui semble être finalement une sorte de coup monté.  Emouvantes, les présentatrices d’Envoyé Spécial, qui n’ont pas souhaité être seules pour cette émission.  Emouvants, ces collègues et amis rassemblés pour parler de lui, enquêter sur sa mort, le montrer dans le cadre de sa profession, via des images récentes ou d’archives.

Et cela confirme ce que j’avais mis sur Facebook à l’annonce de sa mort, à savoir que j’étais débectée par les réactions des internautes sur internet, du genre « bah c’est le risque du métier, en plus il avait le salaire en conséquence » : personne ne devrait mourir dans le cadre de sa profession, si dangereuse soit-elle.  

Et puis moi, même si on m’offre 25.000 eur par mois pour aller faire des reportages en Syrie, en Afghanistan ou en Somalie, ben c’est non, 25.000 fois non, alors si les gens pouvaient cesser leurs mesquineries ignobles, ça me ferait des vacances.

9
jan

L’art de réussir un bêtisier…

Vous le savez, chaque année, je mate du bêtisier.

Mais cette année, j’ai eu du mal.

Sur TF1, j’ai zappé, peur de tomber sur l’abominable Victoria des neiges, qui me file de l’urticaire.

Sur RTL, mon Voocorder a refusé d’enregistrer, le vilain.

Sur France 2, j’ai tenu deux minutes et 41 secondes, tant les rires préenregistrées gâchaient tout l’effet rigolo des séquences.  Qui a eu cette lamentable idée ?

Enfin, sur La Une, j’ai ri comme  une baleine, surtout avec le mouton oublié durant des années, retrouvé noyé dans sa laine.  Drôle et émouvant à la fois, tout ce que j’aime.

Alors, pitié, pour l’an prochain, faites que Victoria soit zappée, que les rires préenregistrés disparaissent et que mon Voocorder arrêter ses grèves.  Merci.

19
déc

Quand la technique nuit au suspens

Vendredi c’était la finale de Koh Lanta.  THE finale.  ZE finale.  L’événement de l’année, que dis-je du siècle.  Qui allait gagner parmi les quatre survivants de cette aventure humaine, comme ils l’appellent. 

Cette année, j’ai pas de favori, pas de véritable coup de cœur, même si j’ai hurlé comme un damnée de joie quand Téhehurachaisplusquoi a gagné l’immunité et fait virer le petit parisien qui se la pète que j’aimais au début mais plus après non mais vilain pas beau.  Donc oui j’ai hurlé de joie, même que le rat était terrorisé.

Alors, pour cette finale, je le soutenais un tantinet, Téhéhuramachintruc, mais sans plus.

N’empêche que c’était le big suspens qui s’annonçait, le big stress de la mort qui tue la vie.

Mais vu que je suis rentrée tard d’une soirée pâtes-pastis-gâteau au chocolat, j’ai regardé en différé via mon Voocorder.  Genre il était 23 heures, si mes souvenirs sont bons.

L’épreuve d’orientation commence et rapidement Téhéhuratrucmuche trouve le couteau magique qui le qualifie pour les poteaux. 

Il revient joyeusement sur la plage, tandis que mon Voocorder commence à tomber malade : en dix secondes, il se met à me diffuser dix minutes en accéléré.  Un Voocorder TGV en quelque sorte.  Oui, bon, pas cool.  Surtout que dix minutes après, ben, toute l’épreuve d’orientation est finie et paf, on voit les candidats rassemblés et la miss belge éliminée.

Et le suspens de cette épreuve s’évapore d’un coup.

Snif.

Je décide de remettre mon enregistrement à zéro pour tenter de voir ces dix minutes zappées, et paf, en le coupant, je tombe sur le programme en direct et notre animateur chéri qui annonce « Téhéhura ou Gérard, qui gagnera ».  Tchu, même avant d’avoir vu les poteaux, vlà que j’ai le résultat.

Et le suspens de la seconde épreuve de partir en fumée.

Re-snif.

Je continue ensuite à regarder, bon gré mal gré, l’épreuve des poteaux, sans grande conviction.

Puis je m’endors.

Pour me réveiller pile quand Gérard est annoncé grand gagnant.

Et le suspens est définitivement mort de chez mort.

Re-re-snif.

Bon, c’est clair et net, la fée de la malédiction télévisuelle s’est penchée sur mon canapé ce vendredi soir.