7
mai

Week-end mortel – épisode 3 : Flashback sur…

Ensuite, je décide de me relaxer et de permettre à mon esprit de quitter cette ambiance somme toute morbide.  J'insère au hasard une cassette vidéo dans mon magnétoscope (oui, j'ai un Voocorder, mais également un vieux magnétoscope agonisant, où j'enregistre parfois l'un ou l'autre truc), cassette piochée dans un stock d'une dizaine.  Pas de bol, c'est une émission sur la canicule de 2003 et ses 15000 morts en France : flashback sur la canicule de 2003, ksa s'appelle.  Glups, quitter l'ambiance morbide ne semble pas être à l'ordre du jour.  Je regarde l'émission, dramatique, j'ignorais que cet épisode fut si… mortel.  Tous ces témoignages de soignants démunis et de familles qui ont tout fait pour sauver les leurs, sans oublier les personnes âgées totalement à l'abandon me glacent le sang.

Moi qui voulais me détendre, c'est foutu de chez foutu. 

Et de m'imaginer en fin de vie, seule, abandonnée, en maison de repos.

Et de me dire que je devrais faire quelque chose pour ceusses qui sont, actuellement, seuls, abandonnés, en maison de repos, je sais pas moi, par exemple leur rendre visite pour leur lire des romans, organiser un passage bibliothèque.  Faire quelque chose pour que la solitude soit moins pesante.

Suite au prochain épisode...

7
mai

Week-end mortel – épisode 1 : enquêtes extraordinaires

Mon week-end fut vraiment mortel.

Ce week-end sous le signe de la faucheuse a débuté presque par hasard (mais ne dit-on pas qu'il n'y a pas de hasard, ou que le hasard est le nom que prend Dieu pour rester incognito ?).

Je décide de regarder quelque chose sur mon Voocorder.  J'ai du stock, des trucs enregistrés au fil des mois mais qui ne m'ont pas tentée jusqu'alors, des films, des reportages, du brol quoi, genre une émission sur l'annif d'Eurodisney (oui, bon Disneyland Paris, mais pour moi ça sera toujours Eurodisney), une autre sur Aubrac, Arthur et les Minimoys, Millenium, deux émissions animalières... je vous le dis, de la variété.

J'opte pour la seconde émission Enquêtes extraordinaires, enregistrée y'a des lustres sur La Une.  Elle fait partie d'une série, apparemment, mais j'en avais enregistré deux uniquement, dommage.  La première sur les expériences de mort imminente (NDE), visionnée y'a quelques semaines, passionnante, avec le témoignage du Docteur Charbonier, médecin anesthésiste doté d'une étonnante ouverture d'esprit.  J'y avais appris des anecdotes étonnantes de personnes ayant frôlé la mort et vécu des choses inexplicables, comme entendre des conversations de leur famille restées à la maison ou découvrir la marque de la table d'opération située sous ladite table (pas utile, mais étrange).  La seconde est sur la communication avec les défunts.  J'y apprends des trucs extraordinaires, c'est bien le but : une jeune femme assassinée qui révèle des détails à son amie et fait confondre son assassin, un medium à qui une femme décédée montre un marron, ce qu'il ne comprend pas jusqu'à ce que les parents de la défunte en parle à son frère, qui, lui, comprend tout, c'était leur secret.  Une chercheuse américaine étudie même les médiums, de façon hautement scientifique, écartant toutes les arnaques possibles, juste pour tenter de comprendre.  Captivant.  Surprenant.  Etonnant.  On y croit ou pas.  J'oscille encore entre les deux.  J'aimerais y croire totalement.

Depuis que j'ai vécu un truc bizarre autant qu'étrange il y a trois ans, je m'interroge de plus en plus sur la possibilité d'un au-delà.  Nan, je ne vous l'ai jamais raconté, c'est vraiment personnel, mais c'était scotchant, et depuis, ça me hante, sans métaphore aucune.

Et vous, vous y croyez, à l'au-delà ?

Si ça vous passionne tout autant que moi, infos sur ces émissions ici : http://www.m6.fr/emission-enquetes_extraordinaires/videos/ (et pour une fois on peut visualiser même en Belgique, pourvu que ça dure)

Suite au prochain épisode...

1
mai

Les élections françaises se la jouent-elles Titanic ?

Naaaaaan, je vais pas vous parler politique, m'enfin, comme si j'y connaissais quelque chose en politique hein, et puis, c'est bien connu, en Gelbique, quoi qu'on vote, ils font un melting pot coloré qui fait qu'on a l'impression de ne pas avoir voté.  

Mais, quasi chaque jour, j'entends les discours de Sarkozy et Hollande (ah ah ah, la bonne blague, un président français qui porterait le nom d'un pays qui vient d'interdire l'achat de canabis aux étrangers, trop drôle, même si justement j'avais une folle envie de tester tout bientôt le canabis, pour pas mourir idiote, moins drôle, pas de bol Anaïs, tu pourras pas - y a-t-il un revendeur namurois de canabis dans la salle ? paraît qu'en Belgique la consommation personnelle est légale... chais pas si c'est vrai mais j'ai vraiment pas envie de mourir idiote, qu'on se le dise).

Bref, j'entends leurs discours soporifiques.

Mais ce qui l'est moins, c'est la musique choisie pour le générique.

Vous l'avez entendue ?

On dirait celle de Titanic.  Si, je vous jure, le son principal, c'est au moment où le Titanic heurte l'iceberg.  Enfin ça y ressemble.  Et en tout cas, ça sonne comme un thriller américain...

Non ?

7
avr

La nouvelle Maud, je la croyais pas si conne

J'aime bien cette petite série de France 3, La nouvelle Maud.  L'actrice est belle comme un coeur, son mec, issu de Sous le soleil, est mimi même si ni brun ni ténébreux, les histoires sont légères mais sympa, et y'a Gérard Rinaldi, dont j'ai réalisé qu'il n'était plus de ce monde seulement ce soir.

Bref, un bon petit divertissement.

Mais mon dieu, que c'est ridicule, ce soir, troisième épisode, soit le 15e ou le 18e en tout, je sais plus trop, quand Gérard Rinaldi, alias chaispasqui, pas de mémoire des noms vous le savez, annonce à Maud que son épouse, soit sa mère, a la maladie d'Alzheimer.

Ben si elle l'avait pas encore pigé, Maud, elle est pire que moi, c'est pas un neurone fatigué qu'elle a, c'est pas de neurone du tout.  Et sa réaction "c'est pas possible, ça doit être une erreur de diagnostic".  Euh, ben si Maud, quand quelqu'un ne reconnaît pas ses gosses ou son mari, perd la boule, est agressive et fugueuse, ben ça peut être ça.

Non mais, les scénaristes, vous aviez bu ce jour là ou quoi ?

16
mar

Pleurer devant une pub Lotto

D'habitude, les pubs Lotto me font mourir de rire, et là, en en cherchant une qui fait mourir de rire ma collègue Attrap'sushi, vlà que je tombe sur ceci, trop trop meugnon...