28
sep

Et ça continue encore et encore...

Je continue mon apprentissage.  Après avoir saoulé le rat de "do mi ré la sol" durant une demi heure, après avoir joué des notes sans queue ni tête, j'ai appris ce petit morceau joué sur un vrai piano samedi (merci à sa propriétaire, ce fut du bonheur).  J'ai même su rejouer j'ai du bon tabac sans avoir la partition, après quelques essais difficiles.

Samedi, j'aurai mon piano chez moi.  Un presque vrai.  Chuis surexcitée, passque j'ai du mal sur le synthé, les touches sont trop petites pour mes doigts, et il est trop haut.  Mais samedi, rha samedi...  J'accueillerai mon piano.  Des idées de prénoms ?

Bon...

Plus difficile cette fois (pas les notes, c'est fastoche) : saurez-vous reconnaître le morceau ?

5
jui

Anaïs - the love album

Si vous n'avez pas envie de jouer aux moutons en achetant l'intégrale de Michael Jackson (nan, je critique pas les moutons, moi aussi j'ai glandé sur des sites web pour tout lire sur lui, rumeurs et confidences, puis pour écouter ses plus grands succès, et rien ne dit que je vais pas me précipiter sur les collectors qui sortiront, mais bon, c'est dingue - et triste - de connaître un tel succès en étant mort, j'espère qu'il existe une vie là-haut afin qu'il puisse en être conscient), bref si vous voulez acheter autre chose, je vous conseille le petit dernier d'Anaïs.

D'abord, avec un si joli prénom, ça peut être qu'un joli album non ?

Toute façon, moi j'aime Anaïs.  Point barre.  Je l'aime d'amour depuis mon cœur mon amour.

Bon, vu qu'elle est plus célibataire, à ski paraît (la vilaine), les textes sont plus romantiques, mais du romantisme à la Anaïs quoi, donc toujours ponctué d'une bonne dose d'humour.  Des mélodies qui donnent du peps, à écouter en faisant son ménage... car ça déménage (et ça aide à frotter).

Allez, j'y retourne... à mon ménage...

anaislovealbum

28
jan

Obsession scatologico-urinaire

Pourquoi j'ai tout ça en tête :

"faire pipi sur le gazon, pour amuser les coccinelles, faire pipi sur le gazon, pour amuser les limaçons"

"petits zoiseaux, ô, qui mangez du caca, â, si vous vous envolez, é, le caca restera"

"moi je dois faire pipi, moi je dois faire pipi, moi je dois faire pipi, papa - encooooore - moi je dois faire pipi, moi je dois faire pipi, moi je dois faire pipi, papa - mais c'est pas vraiiii"

D'autres idées pour le juke-box ambulant que je suis ?

18
jan

Petite leçon de piano

Presque 2 heures du matin... la musique adoucira-t-elle les moeurs ?  Dans une autre vie, ou pourquoi pas dans celle-ci, j'aimerais jouer du piano.

 

28
nov

Julien Doré : y’a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis

(la mésaventure congélation suivra bientôt, mais là je manque de temps... sorry les petits loups).

 

J'ai jamais pu le sentir, avec sa barrette (abandonnée depuis lors pour un look dandy) et ses grands airs.  Viscéralement.  Autant j'adore j'adule Christoooooophe Willem, autant Julien Doré me donne des poussées d'urticaire.

Enfin me donnait.

Y'a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis non ?

Bon, je me considère comme une imbécile incult(uré)e et au QI de poule, mais l'imbécile que je suis a changé d'avis.

Passque sa chanson « les limites », j'adore j'adule.  Elle me file une pêche d'enfer, me donne envie de me dandiner (dandy-nez), de me trémousser, de chanter.  Elle me plonge dans un passé que je n'ai pas vécu, style années antiques avec petites robes serrés, comment s'appelait cette époque déjà ?  Début 19e.  Avec de petits chapeaux à plumes, des cheveux lissés et de longs sautoirs de perles.  Avec des cigarettes sur longs portes cigarettes.  Ça ne me revient pas, diantre...  Cette période où les femmes dansaient genoux serrés, et pieds partant sur le côté avec élégance, mains à angle droit à la manière d'un pingouin, avec moins d'élégance, vous situez ?  ça va me revenir ça va me revenir ça va me revenir...  Période Charleston.  C'est ça, Charleston.  Ça m'est reviendu alleluia.

Et vous, il vous fait quel effet le Julien ?