12
jui

Photographies d'une balade en bord de Meuse

Je photographie un coquelicot qui pousse contre une façade, envers et contre tout.  J'admire ces fleurs et plantes qui se contentent de si peu et enjolivent les briques.

Je photographie cette maison de bord de Meuse qui offre chaque fois une phrase invitant à la méditation.  Aujourd'hui le petit tableau indique "avoir empêche d'être".  Pas d'accord, les deux ne sont pas incompatibles, moi j'aurais écrit "ne laissez pas avoir empêcher d'être".  Le second tableau est caché par le premier, sans doute suite à une dégringolade, je distingue seulement "à vendre".  Envie de grimper les trois marches pour tout lire, mais propriété privée oblige, je m'abstiens.

Je photographie encore des coquelicots.  Plein.  Je rêve où ils envahissent à nouveau notre pays ?  Je les adore et les imaginais en voie de disparition.  Ben non, ils font leur come back, pour mon grand plaisir.

Je photographie une miss colvert avec ses deux petiots, qui piaillent de joie, si petits si duveteux.  Le père est absent, à moins que ce ne soit ce canard tacheté de gris ?  Un mariage mixte ?

Je photographie ce petit matou qui se prélasse sur un banc et reste sourd à mes supplications.  Même pas un regard.

Je photographie ces quatre personnes que je croise.  Quatre bonjours de ma part.  Deux retours.  Un regard baissé.  Un regard fixe en mode "je te déshabille".  Où va le monde ma bonne Dame, si on se dit même plus bonjour dans un si joli paysage.

Je photographie tous ces chiens que je croise, c'est sympa une vie de chien, tout bien réfléchi.  Qui a inventé cette expression, "vivre comme un chien" ?

Je photographie le même petit matou, qui a changé de place et est cette fois à porté de caresses, que je lui offre, pas rancunière de son indifférence passée, et qu'il accepte.

Je photographie tous ces bateaux de plaisance, et m'imagine remontant la Meuse jusqu'en France, m'arrêtant de village en village, mon rêve ultime.

Je photographie la terrasse de la Capitainerie, fermée, bien souvent, so dommage.

Je photographie tout ça et plus encore… mais dans ma tête, because j'ai oublié mon appareil photo.

14:36 Écrit par Anaïs dans Anaïs aime les jolies photos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

21
jui

Mon "jolimot"

Mon jolimot, c'est nénuphar.

Parce que ça fait phare, chemin, guide (Paulo Coelho, sors de mon corps).

Parce que y'a né et nu dedans (nan je rigole, je viens d'y songer).

Parce que sa floraison est si éphémère qu'il faut la savourer.

Parce qu'il est si parfait qu'on le croirait presque en plastique.

Parce qu'il évoque pour moi l'histoire d'amour de Colin et Chloé, et puis un tableau de Monet.

Parce que c'est l'été.

Copie de IMG_5121.JPG

Copie de IMG_5122.JPG

Copie de IMG_5123.JPG

09:29 Écrit par Anaïs dans Anaïs aime les jolies photos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

23
mai

23 mai 2013, 11h35 : je l'ai retrouvééééééééééééééé !

Des jours, des semaines, des mois qu'il avait disparu, mais le revoilà, j'ai immortalisé ce moment inoubliable qui se reproduira peut-être dans... des jours, des semaines, des mois :

IMG_5082.JPG

11:43 Écrit par Anaïs dans Anaïs aime les jolies photos | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

26
mar

24 mars 2013

Oui, oui, c'est gelé... Heureusement, la couleur donne un chtit air de printemps, tout chtit air...

IMG_5049.JPG

20:25 Écrit par Anaïs dans Anaïs aime les jolies photos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

20
nov

My new WC - the end

ça y est, j'ai terminé la déco de mon WC (mais j'ai pas repeint la porte, ça sera pour une prochaine fois).

Keski a changé par rapport aux photos avant-après de l'autre fois ?  Le miroir assorti aux stickers (meuh si, regardez bien, y'a des stickers sur chaque mur, en vis-à-vis) a trouvé sa place, de même qu'une jolie lampe achetée lors d'une démo marocaine, et puis, depuis ce jour, un cadre qui sied parfaitement à la pièce et m'a été offert par Mostek tout à l'heure, que du bonheur...

Admirez le souci du détail, les deux livres sont dans les mêmes tons (pour les curieux : Pourquoi les zèbres ont-ils des rayures, où j'ai appris samedi que les vautours n'avaient pas de plumes sur la tête car ils aiment la plonger dans les entrailles des carcasses qu'ils dévorent, et Tout sur moi,  un livre censé dire tout sur moi, en toute logique, mais que je n'ai pas encore rempli).

Bon, faut que je change de planche de WC... un jour... quand j'en trouverai une qui ira bien avec les murs, c'est pas gagné.  Ou alors je la peins moi-même en argenté, mais j'ai peur que la couleur reste... sur les postérieurs !

Je verrais bien aussi un vinyle de type "industriel" argenté au sol, mais pour ça faut que je trouve un gentilhomme poseur de vinyle prêt à m'aider, et là c'est pas que c'est pas gagné, c'est que ça relève du miracle...

Copie de IMG_4923.JPG

Copie de IMG_4921.JPG