10
déc

Dilemme du jour

Le manger ou pas ?

IMG_4976 - Copie.JPG

24
oct

Et le bout d'été en boîte était...

... très bon !

 

IMG_4889.jpg

29
avr

Ma recette du jour : pasta à la grecque

Je suis si bonne cuisinière que j'adoooore vous livrer mes recettes secrètes.

Ce dimanche, les pasta à la grecque :

Cuire des pâtes, moi j'ai opté pour des spirelli.

Pendant la cuisson, mélanger un bocal de sauce tomate aux olives et un pot de crème légère.

Cuire des lardons.  Ou de l'agneau, c'est super aussi, mais mes dents sont pas cap de le mâcher actuellement.

Ajouter quelques légumes si envie, moi j'ai opté pour pois et brocolis, pas très grecs, mais j'aime.

Une fois les pâtes cuites, mélanger le tout, saupoudrez de gruyère et de dés de feta, enfournez dix minutes.

Bon appétit, moi j'y file, mon four m'appelle...

20
avr

Oye oye les petits zamis

Juste pour le fun, je vous le signale, mais ne vous sentez pas obligés de voter pour moi, car franchement ces compétitions, c'est plus trop mon truc, mais c'est l'occasion de découvrir plein de blogs... dont le mien, qui est nominé dans les "blogs perso" : à voir ici.  Je peux même demander une bannière pour faire la promo, mais pas envie, car finalement c'est une surenchère de "qui trouvera le plus de personnes pour voter", j'aime pas ce principe, les élections, c'est pour les présidents ou les partis politiques...

"Félicitations! Vous venez d'être sélectionné(e), parmi plus de 1000 blogs nominés,

en tant que finaliste des premiers Weekend Blog Awards" 

7
avr

Mes rêves culinaires

C’est un restaurant ouvert par des hommes, que je connais vaguement, par le boulot ou mon cercle amical.

Ce soir, nous n’y mangeons pas, mais sommes là, surtout pour les encouragements, bien nécessaires lorsqu’on se lance dans une telle entreprise, surtout avec la crise ambiante, diraient les pessimistes.

C’est l’heure de la préparation du dessert, un tiramisu un peu particulier.  Pour faire original, le cuisinier le prépare directement devant la clientèle, ça se fait beaucoup de nos jours.  Il a juste sucré le mascarpone.  Vu l’ambiance pascale, il a cuit les œufs durs et les a colorés de façon très acidulée.  Déjà, moi, je pensais qu’on colorait juste les coquilles, mais ici c’est le blanc qui ne l’est plus, blanc.  Etrange.  Il se contente alors d’étaler e mascarpone sucré sur des ardoises et d’un déposer un œuf dur.  Oui, bon, ça ne me dit rien qui vaille.  Ensuite, il extirpe de drôles de sandwichs mous géants d’un sac, les trempe dans un mélange de café et d’amaretto, puis en coupe des tranches, qu’il dispose à côté de la masse mascarpone/œuf dur.  Et voilà son tiramisu moderne.  Les ardoises coulent lamentablement, les sandwiches laissant échapper leur trop plein de café alcoolisé.

Oui, bon (bis), fort heureusement, je ne dois pas manger ce dessert si étrange.  Le tiramisu de l’an 2012.  Au vu de la tête de la clientèle lors de la dégustation, il semble que ce ne soit pas une réussite.

Alors, dans un élan de bravoure qui n’a d’égal que mon talent, je décide de dispenser mes conseils à ce cuisinier en herbe.

Pour un tiramisu destructuré, lui dis-je, je te conseille de garder l’idée des boudoirs ou des spéculoos.  Si tu veux utiliser des ardoises, très bien, mais disposes-y alors simplement tes biscuits, bruts.  Mélange ton mascarpone au sucre et aux œufs, oubliant l’idée des œufs cuits durs, le destructuré, ok, mais y’a des limites.  Dispose ensuite biscuits et mascarpone, ainsi que ton mélange café-amaretto, dans un joli petit récipient.  Et laisse au client le soin de réaliser son tiramisu, à la façon d’un américain préparé minute.  

Oui, bon (ter), faut que j’arrête de regarder Top chef, ça perturbe vraiment trop mes nuits.