26
jui

26/6/2017 : ce dimanche 25 juin 2017, je me suis réconciliée avec William-Lennox

J’aimais les infirmières de Lennox, et la kiné (Eline), et la psy du cerveau (Hoëlle), et les stagiaires,  et tous les professionnels qui y bossaient, et les patients qui étaient devenus mes amis, à force (pas les autres, non mais hein faut pas pousser bobonne dans les orties), mais je n’aimais pas être à Lennox, surtout à la fin (comme on le dit, « l’éternité c’est long, surtout vers la fin »), quand j’avais conscience du temps. Je suis reconnaissante de l’aide que j’y ai reçue, mais diable, que je détestais le dimanche soir quand j’y retournais.

Hier fut donc le premier dimanche où je suis allée à Lennox avec grand plaisir et en souriant sincèrement.

Je suis allée en pèlerinage dans le service où j’étais (au premier étage quand j’ai quitté le deuxième car j’allais « mieux »), faire un reportage photos, revoir les infirmières que j’adorais, dont Philippe qui était justement là et avec qui j’ai pu parler, il m’a bien aidée à l’époque, il était super sympa quand j’y étais (ouais je sais c’est un infirmier, pas une infirmière).

Après, c’était ma première fois au barbecue du Noyau, un centre pour adultes cérébrolésés ou traumatisés crâniens et leur famille. Ce centre est lié au Ressort, où je vais régulièrement faire des activités.

J’ai donc retrouvé avec plaisir deux connaissances du Ressort que j’adore, avec qui je partage des activités, et leurs familles. On a mangé ensemble et c’était bien sympa (bien bon aussi). On a causé, on a ri, on a bu du Coca zéro et du jus en apéro, on a causé causé causé, et mangé.

On m’a montré Philippe Palate, l’assistant social de Lennox et qui cuisait la viande (il participe au Noyau). Je l’ai bien sûr vu à Lennox, mais je ne le reconnaissais pas du tout, foutu cerveau, mdr.

Après le repas, j’ai fait un tour en joélette, une chaise roulante sur une seule roue, portée par deux bénévoles et avec une femme géniale qui marchait à mes côtés. Qu’est-ce que c’était super cette balade.  On a bien ri et beaucoup causé.  Celui qui était devant se nommait Charles, ce prénom me poursuit, après les deux animateurs au Ressort qui portent ce nom !

Puis je suis revenue et j’ai mangé mon dessert qui était de côté, plein de bouts du buffet desserts, avec du chocolat, que du bonheur.

Cette journée à Lennox, fut donc super de chez super.

Voici les photos, de A à D et de 1 à 9 (gauche à droite, haut en bas)

Photo A :

  1. Lennox
  2. ma chambre (au 1er)
  3. où j’attendais l’ascenseur pour descendre manger
  4. où j’attendais pour aller manger
  5. menu affiché
  6. idem
  7. jolie phrase
  8. réfectoire avec la table où je mangeais
  9. idem

Photo B :

  1. chemin par l’arrière quand j’allais chez l’ergo (en rolateur)
  2. les engins de torture… euh de kiné
  3. le bâtiment où je logeais
  4. les infirmières (ici Philippe et je ne sais plus son nom mais je l’ai connue et j’ai parlé avec elle hier) présentes le jour dit
  5. photos du personnel : kinés, médecins, psys, infirmières…
  6. planning de la semaine
  7. photos des sorties, ici avec kitty et un mignon ;)
  8. ma chambre
  9. la neuropsy chez qui j’allais (elle était géniale)

Photo C :

  1. mes pieds quand j’attends mon tour en joélette
  2. affiche dans la salle du barbec
  3. la cuisson des saucisses et pilons de poulet
  4. un selfie de moi quand j’attends
  5. la salle du barbec
  6. encore mes pieds
  7. départ en joélettes
  8. retour de Corentin
  9. encore une photo du départ

Photo D :

La balade en joélette avec des photos de Charles, le courageux porteur et de moi

pizap.com14984667863151.jpg

pizap.com14984671506291.jpg

pizap.com14984682839342.jpg

pizap.com14984685915753.jpg

18
jui

18/06/2017

pizap.com14978056334543.jpg

18:54 Écrit par Anaïs dans Anaïs aime la vie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

17
jui

17/6/2017 : exposition atelier Sorcier

Avec le Ressort, centre pour adultes cérébrolésés (donc pour ceux qui ne pigent pas, pour adultes qui ont des lésions cérébrales, ce qui est mon cas) où je vais peindre une fois par semaine à l’atelier Sorcier, qui accueille aussi des enfants d’autres jours, une expo était organisée à partir de ce jour.

Y’avait un monde fou, il faisait torride, et c’était super.

Voici quelques photos que j’ai faites, où on voit mes deux œuvres : l’œil de grenouille et le caméléon.

pizap.com14977185206742.jpg

19:06 Écrit par Anaïs dans Anaïs aime la vie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

9
jui

9/6/2017 : mes nuits avec Fred, mes repas avec Bruno

Voilà deux selfies que j’ai faits : Fred la fraise qui passe la nuit avec moi, et Bruno le brocoli qui passe ses journées avec moi, je les aime d’amour.

Je continue mon épargne de pochettes Delhaize pour Chantal le champignon…

pizap.com14970208027241.jpg

7
jui

7/6/2017 : oh la vache, voilà une vache

divers 028.jpg

Si mes souvenirs sont bons (ah ah ah, ceux qui connaissent mon histoire vont rire de cette bonne blague), en plus d’être allergique au chat (drame de ma vie, mais je prends des médocs et j’ai des chats avec peu de poils, donc peu de diffuseurs d’allergène, car comme tout le monde le sait, même moi, les allergènes ne sont pas sur le poil mais dans la salive), je suis aussi allergique… à la vache.

Je le sais grâce aux tests que j’ai passés chez mon génial allergologue que j’aimais d’amour, et que j’aime toujours, qui a même pris une photo de mon étrange langue pleine de trous (comme ma rue actuellement, tiens), pour son étude. J’ai oublié le nom qu’il donnait à cette maladie de la langue.

Donc allergique à la vache, en soit rien de grave car c’est rarement un animal de compagnie…

J’aime les vaches, c’est joli (et bon mais soit).

A Lennox, j’avais oublié cette allergie, sinon j’en aurais parlé quand une patiente à fait une vache alors que je racontais mon histoire (tout ça sur un tableau).

Morale de l’histoire : je ne peux avoir une vache chez moi (mes chats sont ravis).

dyn002_original_283_188_jpeg_2567397_98d08a978e8a4c3ffc52a9e91352b5d0_3.jpg