12
fév

12/2/16 : bonjour, c’est un…

Le « manque du mot » est une des conséquences de mon accident. Un terme de William-Lennox. Bah, au début, c’était l’absence totale du mot, vu que je parlais plus du tout français. Ensuite, c’est revenu, mais j’ai souvent du mal avec certains mots. Pas les mots savants ou complexes, non non, tiens récemment je ne trouvais pas le mot « manteau ». Je mélange aussi les couleurs et choisir des ingrédients pour ma salade du repas était un véritable challenge : « le truc vert, non rouge, et ce bazar là c’est quoi ? » On a vite pigé qu’il fallait m’aider et je rigole encore des mois qu’il m’a fallu pour dire chaque matin « du lait froid avec du cacao s’il vous plait ». J’ai tout dit, me suis trompée mille fois et quand je fus enfin sûre de moi, après beaucoup de répétitions, je fus hyper fière de demander « de l’eau froide avec du cacao s’il vous plait ». Oups, heureusement, les infirmières savaient ce que je voulais (jamais de café). Bref, le manque du mot…

 

Imaginez, je me rends à la banque et je dis « bonjour, c’est un… euh comment ça s’appelle déjà ? Allez, c’est le titre d’un film avec un acteur connu. Son nom c’est… heu… Un acteur que j’adorais quand j’étais ado. Ah oui, Bebel c’est ça. Et c’est comment son nom complet ? »

 

Et ça continue encore et encore, c’est que le début…

 

Tout ça pour finir par dire, une fois que le mot est enfin revenu : « bonjour c’est un holdup »

 

Ouais, je sais, ça la fout vraiment mal, entretemps la police est là !

17:49 Écrit par Anaïs dans Anaïs aime la vie | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

11
fév

Me revoilàààààààààààààààààààààààààààààà

Voilà, mon blog est revenu ici, avec son ancienne adresse, je peux donc abandonner mes autres blogs provisoires et revenir ici près de mon bébééééééé depuis dix ans maintenant (et oui on ne rajeunit pas ma bonne dame) J'ai remis mes quelques billets, ce blog est donc complet, pour une année 2016, pleine de bonheuuuuuuuuuuuuuuuur, pour vous et pour moi !

L'adresse définitive est donc celle du tout début : http://le-celibat-ne-passera-pas-par-moi.skynetblogs.be/

dyn004_original_300_250_jpeg_2567397_4d9cf633ec3b724fc0a172c284df5b48_2.jpg

 

19:05 Écrit par Anaïs dans Anaïs aime la vie | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

11
fév

Ma phrase fétiche

Tout bien réfléchi y'en a deux :

"tous les jours, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux"

"mieux qu'hier, et moins bien que demain"

Amen

 

Vous ai-je dit qu'à William-Lennox, j'ai été quelques fois à la messe ?????

18:49 Écrit par Anaïs dans Anaïs aime la vie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

11
fév

4/2/2016 : Une semaine sans…

Dans un Marie Claire de 2001 (oui, je lis et jette mes 4 graaaandes piles de vieux magazines) y’a un article « une semaine sans… », quatre trucs dont notamment la télé et le shopping, ce qui m’aurait fait flipper grave, avant. Maintenant que j’ai connu un an sans shopping et neuf mois sans télés, j’ai moins peur, même si jegarde la TV maintenant (mais je fais pas de shopping à part le Petit Prince, et encore, sur internet).  

Ça m’a rappelé que moi aussi j’avais écrit un article « quatre jours sans… », il me semble que c’était quatre jours, mais je me trompe peut-être, ce dont je suis sûre ce que c’était « sans culotte ». Bon, ça devait être deux jours. Y’avait aussi sans télé, je vais vous retrouver ça ...

Je l'ai retrouvé, c'était en 2008, trois jours et non quatre, voici le résultat de vos votes à l'époque, je publierai le billet avec l'expérience quand je l'aurai retrouvé :)

texte :

3 jours sans... the results – 31/8/2008

Vous avez été 1107 à participer aux votes pour déterminer ce dont je vais devoir me passer durant trois jours... Merci à tous.

Le grand gagnant est, on s'en doutait, "trois jours sans culotte" (122 voix).  Pour rappel, ce sont les lecteurs du blog qui ont proposé les choix.  Je ne remercie pas la personne qui a fait cette suggestion.  Ni vous d'ailleurs.  Bande de petits polissons.  N'espérez cependant pas voir la moindre photo.  "Euh, boss chéri, je peux prendre trois jours de congé la semaine prochaine ?"  J'aurais dû profiter de mes vacances pour m'y mettre...  à moins que je ne le fasse durant mon séjour parisien de trois jours en octobre prochain ?  A voir...  Je n'ai pas encore fait mon choix, armez-vous de patience, mais promis, je le ferai. j'attends l'hiver... ou l'été... bref j'arrive pas à me décider.

Suivent "trois jours sans montre".  Ça va être l'enfer, j'en ai conscience.  Moi qui ai une montre greffée à mon poignet 24 heures sur 24, qui ne l'enlève que durant ma douche, quand je n'oublie pas.  L'enfer.

Enfin, last but not least "trois jours sans plats préparés".  C'est du sadisme à l'état pur.  Trois jours sans lasagnes Farniente, sans pizza du bon docteur, sans rien de vite prêt vite mangé.  Je veux mourir, là, de suite.

Voilà, dès ce jour, 13h00, et jusque mercredi même heure, je lance ouverte l'expérience des trois jours sans plats préparés et sans montre... et vous aurez bien entendu droit au journal complet de cette expérience...

Pour les trois jours sans culotte... patience patience.

18:48 Écrit par Anaïs dans Anaïs aime la vie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

11
fév

1/02/2016 : mon Psy m’a dit…

Depuis mon retour, je vois un psychiatre suite à mon accident et il m’aide beaucoup. Il me motive. L’autre jour, il m’a dit de cesser de penser et dire « avant l’accident, je savais faire ça, maintenant plus » mais de penser et dire « maintenant, je sais faire ça par rapport à y’a quelques mois où je ne savais pas ».

Je m’oblige à y penser et c’est vrai que ça motive, sinon m’a-t-il dit, c’est la porte ouverte à la dépression.

18:43 Écrit par Anaïs dans Anaïs aime la vie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |