20
avr

Aujourd'hui, rouge

Rouge comme la couleur de mon compte en banque, après que je me sois offert un trio Rapsat ce matin : biographie, triple CD, DVD.

Il aura toujours une valeur toute particulière pour moi, Rapsat : un des premiers concerts auquel je suis allée, à Forest, comme une grande, le 24 mai 1986, Passagers de la nuit qui a bercé mon enfance, et puis Ensemble (même si on est différents), que j'ai choisi pour ouvrir une messe d'adieu en 2009, et la boucle était bouclée.  Vivement ce soir 20h05 sur La Une...

Pierrot j'espère que là-haut, tu fais des concerts et que vous vous marrez bien... ça me fout un blues monumental, du coup.

18:30 Écrit par Anaïs dans 366 réels à prise rapide | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pierre rapsat |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

19
avr

Aujourd'hui, mains touchées

Les miennes, tout simplement, puisque le hasard fait que "les mains" étaient le thème de mon atelier d'écriture du jour.  Unbelievable no ?  Ah ben si.  Merci le hasard.  Merci ce thème, que j'ai aimé, puisqu'il m'a permis de tester pour la première fois l'écriture automatique.  Je vous publie dans la soirée le résultat de cet exercice stupéfiant, totalement mon élément.

17:40 Écrit par Anaïs dans 366 réels à prise rapide | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

18
avr

Aujourd'hui, ça n'aurait pas dû se passer ainsi

L'enregistrement de mon Voocorder n'aurait pas dû se terminer avant la fin de l'émission vu que je programme 30 minutes de rabiote.  J'aurais dû voir la fin, et savoir qui était l'assassin...

 

 

19:33 Écrit par Anaïs dans 366 réels à prise rapide | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

18
avr

Aujourd'hui, chaleur de

Chaleur de l'ambiance au bureau, où toutes nos conversations ont tourné autour de sujets hot hot hot hot et encore hot.  Et tout ça par ma faute, vu que j'ai parlé du fou-rire sur le gazon, du buzz sur le mec qui a dansé nu sur RTL TVI, montrant son joli popotin...  et bien sûr on a dévié vers des sujets encore plus hot de la mort qui tue la vie, que voulez-vous, on n'en peut rien, c'est à l'insu de notre plein gré qu'on a l'esprit mal tourné.  Mais pour la confientialité de mes collègues, je ne peux décemment vous en dire plus.  Si vous voulez en savoir davantage, il vous reste une solution : postuler là où je bosse pour participer à nos conversations !

16:31 Écrit par Anaïs dans 366 réels à prise rapide | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

16
avr

Aujourd'hui, faux et usage de faux

Je découvre il y a trois secondes le thème du jour (yes, en retard l'Anaïs) : ça ne s'invente pas, un tel thème, qui colle totalement à mon post précédent, sur les M&Ms de Pâques n'ayant rien à voir avec Pâques.

Ben ça, c'est limite du faux et usage de faux, ma bonne Dame.

Et l'an prochain, on ne m'y reprendra plus à acheter des M&M's soi-disant aux couleurs de Pâques, alors qu'à l'intérieur, ça ressemble ni à des lapins ni à des oeufs, couleurs de Pâques que nenni.

D'autant qu'ils périment en juin, ces M&Ms, ça sonne vraiment comme "on refourgue nos vieux stocks en douce à des pigeons comme l'Anaïs Valente"...

17:48 Écrit par Anaïs dans 366 réels à prise rapide | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |