4
mai

Aujourd'hui, ce qu'il y a dedans

Anniversaire hier... pas le mien, mais je réalise que ce qui est grisant, c'est l'ouverture des cadeaux, pas ce qu'il y a dedans. Enfin si, faut pas pousser, recevoir une boîte vide, c'est pas la joie, mais l'ouverture, c'est toujours la joie, une plongée dans l'enfance et les souvenirs.  Déchirer, tirer, déballer, puis découvrir... enfin !

Oh oui, ça c'est du bonheur.

Et de me demander ce qu'était le dernier cadeau que j'ai reçu... ben je ne m'en souviens pas.  Ah si, tout à l'heure, un sac gratuit chez Di.

Et vous, votre dernier cadeau ?

19:14 Écrit par Anaïs dans 366 réels à prise rapide | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

2
mai

Aujourd'hui, sucré

Sucré comme le miel bien sûr... et tout ce qu'il m'a inspiré, là, en dessous, si c'est pas du bonheur, je vous le demande, keske c'est !

Miel dans mon thé, miel entre deux galettes fines, miel de Meli, parc de mon enfance à La Panne, miel des bonbons que j'adorais sucer, miel des abeilles qu'il est temps de préserver, les pauvres, miel des abeilles que j'ai appris à aimer sans crainte depuis que j'ai une terrasse (par contre je n'ai jamais appris à aimer les guêpes).

21:14 Écrit par Anaïs dans 366 réels à prise rapide | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

1
mai

Aujourd'hui, comment je pense à demain

Je ne veux pas penser à demain.  Après quatre jours sans bureau, je ne veux pas y penser.  Je ne veux pas penser à mon réveil qui sonnera à 6h17, au bus bondé, aux mails à trier, aux clients qui vont nous harceler après tant de jours sans pouvoir nous joindre, au courrier qui s'ammoncèle.

Je ne veux pas y penser.

Mais maintenant j'y pense.

16:52 Écrit par Anaïs dans 366 réels à prise rapide | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

30
avr

Aujourd'hui, ce qui craque

Mon neurone, ce soir.

Joie immense lorsque j'entends la météo "le soleil sera encore présent demain".

Joie vraiment ultra incommensurable.

Puis tristesse tout aussi dramatiquement désespérante lorsque je réalise que cette météo que j'écoute, ben elle suit une émission que j'ai enregistrée la semaine dernière.

C'est définitif, mon neurone craque, il meurt, il se vide de toute substance.

21:40 Écrit par Anaïs dans 366 réels à prise rapide | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

29
avr

Aujourd'hui, le confort c'est

C'est une vie de chat.  Pas de chat errant.  Pas de chat des rues.  De chat d'appartement.  De chat de maison.  Se lover sur le canapé, près du radiateur.  Dormir.  Ronfler.  Rêver.  Se réveiller pour se traîner jusqu'à la litière.  Boire un petit coup c'est agréable.  Manger un petit bout c'est profitable.  Puis retourner se lover, en boule, gros coussin vivant tout doux, plein d'amour, de volupté, de ronrons.  A caresser sans modération.  Voilà le confort.

10:48 Écrit par Anaïs dans 366 réels à prise rapide | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |