15
fév

15/2/2018 : mon blabla Facebook (part 13)

14/2/2018 : mon cadeau de la Saint-Val (finalement c'est ma fête, mon prénom de naissance étant Valérie:) ) - même pas neuf euros ma bonne dame, pour mes bestiaux préférés et ma couleur préféré, il ira dans mon WC salon lecture couleur assortie

bon ben voilà, je suis passée pour une folle dans le bus 9 tellement je hurlais et pleurais car le chauffeur a redémarré alors que j'étais pas assise, et il a réitéré plusieurs fois le salaud, sans jamais s'arrêter, pourtant il m'entendait hurler, heureusement que les passagers m'ont tenue pour pas que je tombe, merci à eux...

 oh c'est le kiné à qui j'ai dit "vous ne venez pas vendredi, mais je ne sais plus pourquoi" qui m'a répondu en riant "CHR", foutue cervelle

 aaaaaaaaargh, en regardant par hasard mon calendrier, je réalise que l'atelier carton c'est pas ce mercredi-ci (heureusement que je l'ai vu, j'avais tout préparé), et j'ai dû appeler trois fois handicap et mobilité car j'avais réservé par erreur un transport à Gembloux fin du mois alors que je vais en clinique à Bxl, aaaah, cérébrolésée un jour, cérébrolésée toujours

 bon ben je vais prendre le bus et aller manger en ville et m'offrir qqch pour ma saint-truc alors (on ne change pas les bonnes habitudes) - il arrive ce kiné ?

 photo : « quelle merveille le cerveau, tout le monde devrait en avoir un » - 'en veux unnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn, plizzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

 Superbe pensée comme d'hab :

 Texte de Serge Vandlair (j’avais écrit Serve, heureusement, pas Verge mdr – en plus je viens de chercher sur Google si verge, c’était bien ce que je croyais, vraiment un cerveau abîmé…) :

Je ne vous apprendrai rien en vous disant que le handicap, quel qu’il soit, est un challenge quotidien. Des efforts permanents qui commencent dès le réveil. Du lever au coucher, pas une journée ne se passe sans constater des difficultés à vivre, tout simplement. Tout acte se transforme en épreuve. Ce qui vous semble anodin, tellement habituel et instinctif se mue en recherche permanente de l’énergie minimum nécessaire. Personne n’est préparé à entrer dans cet univers, malgré toute l’empathie qui peut vous habiter, je vous souhaite du fond du coeur de ne jamais avoir à franchir ses frontières.
On peut parler de combat, je préfère parler de lutte. Un combat à une issue, on gagne où l’on perd. Une lutte est permanente et nécessite sans cesse de trouver des parades et des astuces pour ne pas se laisser dépasser. Notre adversaire est invisible et chaque instant nous demande d’agir différemment de la façon qu’on nous a enseignée. Quand on fait le premier pas, personne ne se doute qu’un jour poser un pied devant l’autre passera dans le monde onirique.
En revanche, les combats existent bel et bien. Ils ne sont pas toujours là où l’on pourrait penser les rencontrer. Combats contre dès pré-jugés, des jugements de valeurs et la bêtise, contre des organismes complètement dénués d’une quelconque analyse et qui se cachent derrières des termes abscons. L’argent est encore une fois le nerf de la guerre. On se heurte à des machines ne cherchant qu’à nous écraser et nous mettre un peu plus la tête sous l’eau.
Voilà où se trouve la guerre. On se sent encore plus faible et foulés aux pieds par ce système où l’argent a pris le pas sur l’humain. Ce système qui est comme l’hydre de Lerne. Quand on tranche une tête, une autre repousse et ce combat là, sera sans fin.

 Je ne dors plus depuis 3h du mat j'ai des frissons je claque des dents et ... bref j'ai tout essayé : éteindre enlever mes lunettes fermer les yeux allumer la tv rallumer lire ... en vain, finalement j'ai fait du point de croix et attendu 5h45 pour allumer ma tablette rhaaaa je vais être comme une loque cérébrolésée à l'atelier carton

 Souvenir du 14/2/2013 : question du jour : vaut-il mieux être une hyène teigneuse ou une teigne hyéneuse ? - j'avais tjs des questions existentielles

 Souvenirs du 14/2/2015 : Béa : De retour de ma visite à notre Anaïs Valente adorée!!! Pour commencer toutes vos lettres, cartes de même que les cadeaux et bisous lui ont ete remis. Ton cadeau Ali son lui a énormément plu!!! Il y a de semaine en semaine une amélioration incroyable même si elle n en a pas vraiment l impression!! Elle m a beaucoup parlé de ses chats et est impatiente de pouvoir les revoir!! Elle m a aussi posé pas mal de questions sur des sujets plus personnels pour lesquels elle se posait des questions et je ne sais pas pourquoi mais j'ai l impression que c'est à toi que je peux les poser m a t elle dit!!! Ca m a fait très plaisir qu'elle se souvienne que nous parlions de tout toutes les deux et j ai essayé de lui répondre le plus honnêtement possible à ses questionnements!! Un peu avant de répartir elle m a dit « c'est bizarre comme j'ai toujours l impression que tu es de ma famille »!!!! Je dois bien avouer que j'ai du écraser une petite larme mais de joie cette fois!!! Après-midi génial!!# - Rhooo ali son aucun souvenir de ton cadeaux sorry

Y a t il une amie de notre Anaïs Valente qui s appellerait Marie Noëlle?? Si vous vous reconnaissez pouvez vous me contacter en mp s il vous plait!!! Merci

Curieuse moi être : je voulais lui dire quoi en 2015 ?

En tout cas je sais que j'ai demandé à une infirmière si elle était sa soeur tant je trouvais qu'elle lui ressemblait

 Souvenir du 14/2/2017 : j'ai marché jusqu'à l'écluse et retour par la rue du paradis, il faisait super beau, merci marie-jeanne

 13/02/2018 : autant le trajet aller vers le Ressort fut génial et m'a paru court, on n'a pas arrêté de parler, autant le retour fut abominable, 45 minutes sans un mot c'est hyper long... j'envisage de réduire mes activités au Ressort à une par semaine, ça me suffira je pense…

 ma "customisation" de ce matin : la plaque de l'arbre à chats avec une chainette faites pas bibi de mes couleurs préférées, qui me sert à bloquer mon pédalier contre la table basse pour faire mes ecercices dans le divan

 souvenirs du 13/2/2012 : quand le moral est au plus bas, la solution c'est pasta, coca et chocolat

Demain pour la Saint-Jelediraipoint de ceusses qui seront seuls chez eux, nous avons concocté le menu : pâtes épinards ricotta (au choix, tortellinis, raviolis, lasagnes...), crème brûlée, et puis un film de Jane Austin. Tout le monde est bienvenu sur FB pour cette fabuleuse soirée

je me souviens que je disais jamais saint-valentin:) (nu j'ose le dire mdr)

 souvenir du 13/2/2013 : Envie d'une lasagne Farniente pour demain, mais qd je vois que le lieu de fabrication est situé" rue du Bourrie à Seilles", chais pas, ça me fait vaguement penser à "rue du Bourrin à Selle", pas vous ? alors j'hésite... - mdr, maintenant j'aime toute le lasagnes, avant je n'aimais que les farniente

 photo de mon coussin chats en point de croix : mon ouvrage que j'aurai fini fin 2018 :) (ou pas...) - on voit ce que j'ai fait, une partie du chat noir à gauche et les moustaches gauches (le nez, une partie de l'oeil) du chat blanc

 j'avais encore des fous rires en allant faire mes courses, après le passage de ma soeur et mon beau-frère

 bon carnaval à tous

 12/2/2018 : 'ai reçu un colis avec mon bracelet rigide Pandora, je l'adooooooooooooooore, merci ma sisterrrrrrrr

 Souvenir du 12/2/2012 : Ce dimanche c'est Comme un chef à la maison : je me lance dans une expérience inédite et risquée : faire de la soupe !

 Souvenir du 12/2/2013 : rien que pour sa prise de position contre cet homme politique ayant "amalgamé" homosexualité et pédophilie, ça vaut la peine et ça donne envie de lire ce livre, tchu pourvu que je le reçoive demain, ça compensera le fait que je sois au turbin plutôt qu'en train de croissanter avec Marc !

 Souvenirs du 12/2/2014 : partir au cours d'aquarelle complètement démotivée, prête à abandonner vu ma nullité (chuis quasi meilleure en poésie comme vous pouvez le constater, c'est dire) et en revenir gonflée à bloc après une portion de saint-honoré, une de gâteau au chocolat, une de gâteau cerise et deux coupes de mousseux, plus de bons conseils de ma prof pour rendre mon paysage grec potable - done. I'm happy. And drunk. And fat.

thème de coûte que coûte sur rtl : les pizzas surgelées. thème de questions à la une sur la une : les pizzas surgelées. euh, c'est la sainte pizza ce soir ? - Rhooo cette envie de pizza ne me quitte pas

10:43 Écrit par Anaïs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

14
fév

14/2/2018 : victime de mon chat

mon cadeau de la Saint-Val (finalement c'est ma fête, mon prénom de naissance étant Valérie:) ) - même pas neuf euros ma bonne dame, pour mes bestiaux préférés et ma couleur préféré, il ira dans mon WC salon lecture couleur assortie

pizap.com15186178428101.jpg

15:25 Écrit par Anaïs dans Anaïs aime la vie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

13
fév

13/02/2018 : ma création à l’atelier Sorcier du Ressort de la semaine dernière

J’avais demandé sur Facebook comment faire du Fuchsia à partir du rouge car je ne savais plus. Vu la complexité de la chose, j’avais opté finalement pour du rose, mais je n’en ai pas eu besoin car pour le deuxième atelier de cette création, on a utilisé les poska (genre de marqueurs qui tracent de la couelur, j’adooore), et y’avait du fuchsia, youpiiiie. J’adooore ma réalisation, j’adore cet atelier, j’adore les participants et j’adore le « prof », Gabriel. J’adooore aussi Marisabelle (sorry je me trombe peut-être pour l’écrire), qui m’a dit, quand j’ai pris ma photo, « tu sais tu peux aller en justice si tu publies sans autorisation », en riant. Et moi, toujours le mot pour rire j’ai répondu « je dirai au policier ‘je ne savais pas je suis cérébrolésée’ », on a bien ri, comme des baleines. Puis on a dévoré les délicieuses galettes de Fanny.

IMG_3554.JPG

pizap.com15185381465341.jpg

13
fév

13/2/2018 : mon blabla Facebook (part 12)

10/2/2018 : reçu à l'instant de Delhaize : "Bonjour VALERIE,
C’est bientôt la Saint-Valentin ! Qu’avez-vous prévu pour la fête des amoureux ? Un dîner aux chandelles dans votre restaurant préféré, un repas romantique à la maison, une sortie entre amis, ou peut-être une soirée en solo devant un bon film avec une savoureuse Ben & Jerry’s ?"
- en solo devant un gâteau ça sera parfait

 

En Gelbique on dit un poêle à pelets, en France un poêle à granulés... -  entendu ça dans la maison france 5, je me cultive:) (heureusement que j'ai un poêle au gaz, plus pratique pour moi et très joli)

 

Souvenir du 10/2/2014 : Mon patron est formidable : il veille à la santé de mon portefeuille. Plutôt que de m'octroyer une augmentation, il a bloqué l'accès à Amazon sur les pc au bureau. Ainsi, je vais faire plein plein d'économies. keskon dit ? ou plutôt keskon chante ? merci patron merci patron merci patron - Ptdr paraît que nu c'est débloqué

Souvenir du 10/2/2016 : Hier, dans mon lit, j’ai regardé La 2, une émission sur la bouffe, surtout les pizzas. Ensuite, ne sachant pas dormir, j’ai regardé le DVD déjà inséré en prévision : c’était un film peu connu de Julia Roberts, juste avant son grand succès dont le nom m’échappe : Mistic pizza. Beau film, chouette émission, mais keske j’avais envie de pizza après ! Morale de l’histoire : ne rien regarder parlant de bouffe quand on est au lit…

Photo prise par moi : j'adoooore cette photo : mes couleurs et mon look d'avant : des bottes tout l'hiver (je ne sais plus en mettre), mon super manteau fuchsia que je ne sais plus enfiler, tchu, un jour j'y parviendrai:) (c'était un selfie pris en posant l'appareil sur le banc)

 

photos prises avant mon accident : le gel, l'Elysée vue de Namur, la maison qui a brûlé (j'ai eu des cendres dans mon jardin) et moi, avant, en train de tricoter en borde de Meuse (caille caille), j'ai participé aux tricots urbains en 2014 (2014 fut une superbe année... jusqu'au 20/12:) ) -  Elysette J

 

9/2/2018 : j'ai reçu une promo pour la pizzeria de Jambes, envie de pizzaaaaaaaaaaaaaaaaaa (la promo commence le 13, pour leur birthday 1 +1 gratuite) je m'en ferai livrer deux :) - bon ben je vais manger mon saumon, mes carottes et mes pâtes, mais envie de pizzaaaaaaaaaa

 

la citadelle de chez moi et de Jambes (photo prise hier dans la voiture de la croix rouge) - y a-t-il une plus jolie vue quand on est dans le centre de jambes ?

 

Ce que je préfère manger avec les mains, c’est… Des frites une fois

 

Souvenir du 9/2/2012 : Sainte-Beth / Jambes à pied, ça dynamise les muscles et le(s) neurone(s), même si c'est long, surtout vers la fin, comme l'éternité...

 

Souvenir du 9/2/2009 : va s'en taper douze d'un coup, tant qu'à faire - sniiiiiiif j'ai oublié 12 quoi

13:08 Écrit par Anaïs dans Anaïs aime la vie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

13
fév

13/2/2018 : après « les bracelets rouges », « le bracelet Pandora »

J’adooooooooooooooore cette série très émouvante et j’adoooooooooooooooore mon nouveau bracelet.

 

Les-Bracelets-Rouges.jpg

pizap.com15185172288661.jpg

11:24 Écrit par Anaïs dans Anaïs aime la vie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

10
fév

10/2/2018

J’ai dit « la vie est méchante », l’écho m’a répondu « chante »

17:56 Écrit par Anaïs dans Anaïs aime la vie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

10
fév

10/02/2018 : Valérie ça rime avec Dory

Ce 10 février 2018, pour la première fois depuis l’accident, soit depuis plus de trois ans, j’ai pris un bain.

 Oh rassurez-vous, je prenais des douches, dans le siège électrique où je sais m’asseoir, et qui descend dans ma baignoire, mais je savais que ce siège, une fois descendu, permet aussi de prendre un bain, et ce 10 février 2018 fut le grand jour, celui où j’ai pris le premier bain de ma deuxième vie.

 Je pourrais dire que ce fut fabuleux, extraordinaire, paradisiaque, et vous me croiriez. Mais que nenni, j’ai été déçue… Pourtant je ne m’étais nullement préparée, ça m’a pris comme la chite au veau ce matin, comme je disais avant. Mais déçue… D’abord une siège abaissé, on perd quand-même quelques centimètres, et on ne peut pas dire qu’on est entièrement dans l’eau, si j’avais de l’eau jusqu’au ventre, c’était bien. Ensuite, je suis loin d’avoir la dextérité d’antan, qui me permettait de lire, avec juste la tête et les mains qui sortaient du bain, de bouger, de m’enfoncer, de reverser de l’eau chaude quand j’avais froid, de me redresser quand j’avais chaud, bref, de bouger. Ici que dalle, au moins vu ma taille (1m69, tchu 1m70 c’eut été plus chic) je pouvais appuyer avec mes pieds pour pas glisser. En plus, drame, de l’eau transparente, même pas plein de bain moussant, chais pas si je peux en mettre avec le siège, et puis ça risque de glisser, et puis j’en n’ai pas de toute façon.

 Bon au moins pendant et après mon bain j’ai pu :

 - me couper les orteils, euh non les ongles des orteils, ils étaient bien ramollis, je coupe hyper mal, tout de traviole, mais que soit,

- remarquer une cicatrice sous l’ongle du gros orteil gauche, je pense que j’ai dû être opérée, faut que j’investigue,

- lire le livre pour enfant (ça je pige et j’arrive à lire) Le monde de Dory, me souvenir que mon boss disait, avant mon accident, que j’avais une mémoire de poisson rouge, tchu. Maintenant, c’est clair, j’ai la cervelle de Dory, je l’adore…

 Bref, une expérience que j’ai vécue, mais que je ne renouvellerai pas.

(« Dory est un poisson-chirurgien bleu souffrant de troubles de la mémoire à court terme » : Dory et Valérie/Anaïs : même combat)

Heroine_dans_son_bain_fond_blc.jpg

8
fév

8/2/2018 : mon blabla Facebook (part 11)

5/2/2018 : aaaaaah heureusement, mes couettes font 200/200, ouf sinon je craque - ma préférée (housse de couette Mickey Minnie) - si mes souvenirs sont bons, les droits d'auteur pour disney se sont éteint, donc plus de prix de fou comme y'avait avant chez donaldson (tchu, j'aime ma cervelle)

 6/2/2018 : je me suis lavée, ai lavé mes cheveux, ai fait une miniwash en haut, suis descendue, ai enlevé les crottes des chats, ai fait une lessive en bas, ça m'a juste pris deux heures... et j'ai enfin réalisé en regardant par la fenêtre que ... "il neige dit Musti..."

 Je viens de regarder les bracelets rouges : superbe et émouvant, plein de souvenirs hospitaliers pour moi, j'ai eu la larmaleil

 Souvenirs du 6/2/2013 : envie de friiiiiiiiiiites et d'une fricadeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeelle avec plein de mayooooooooooooooooooooo - Déjà en 2013 j'ai vraiment tout récupéré

envie d'un croissant à la confiote de fraise, d'un chocolat chaud, d'une orange pressée et d'un hug... et dire que je suis au bureau, au pain sec et à l'eau, c'est trop injuste, comme disait l'autre avec sa coquille sur le crâne...

Vraiment tout…

 Souvenirs du 6/2/2014 : défi du jour, faire participer son animal domestique à la promo pour l'endomarch... j'ai le choix entre trois bestiaux... lequel vais-je choisir ? (photo du collier jaune contre l’endo à mettre autour du cou d’un chat)

Défi du jour réussi, Oriane Stringari (ça rime), je certifie qu'aucun animal n'a été maltraité durant cette séance photo (second défi, habiller Iguaï en mode endocat, j'y travaille)

Photos de mes 3 chats avec le collier jaune

une jolie fleur près d'une peau de vache"... c'est la mélodie qui m'est venue... j'adore cette photo prise durant les 5 minutes où le soleil pénètre dans mon living – photo d’Iguaï près de la grosse fleur fuchsia - mdr, j'ai mis "une jolie fleur près d'une peau de vache" et pas "dans une peau", c'est donc Iguaï que je traite de peau de vache, ohhh ça lui va bien

 

Souvenirs du 6/2/2017 : image et texte : au boulot j’utilise le sarcasme parce que apparemment éclater un clavier dans la gueule d’une connasse n’est pas permis par la direction - Ptdr heureusement je suis sur la mutu nu - nu = maintenant en néérlandais, plus court:) je l'utilisais avant l'accident car ya ik spreek nederlands (and I speak english)

 7/2/2018 : les photos prises en cascade par mon ex, je les adore, on voit ma surprise et mon fou-rire, j'étais jeune et belle (mtnt je suis vieille et rebelle), et en bas la photo du Fiff après mon accident, prise en 2017 - le bout de citadelle que je vois de mon lit - il a neigé:), les bestioles de la cour ont froid - joli mais demain je dois descendre mes 4 marches de mon seuil, peurrrrrrrrrrrrrrrrrrr

 je fais encore appel à mes amis facebook : qu'ajoute-t-on à la peinture rouge (y'à que ça, vert et noir) au cours, pour avoir du fuchsia, j'ai oublié... j'ai de la couleur ici à apporter au cours si jamais, merciiiiiiiiiii

 Sans lunettes (je ne les mets pas pour ma tablette comme ça je ne vois pas double) je vois de mon lit les toits blancs aaaaah la neige n'a pas fondu - je suis très myope donc si je vois ça c'est que c'est grave

 Souvenir du 7/2/2014 : alors : dossier qui foire total au bureau et me donne des sueurs nocturnes, done / le retour de la langue de vampire puissance 10 j'aime pas le goût du sang ni le goût de l'opération qui se profile à l'horizon, done / le chat qui gerbe plein le poêle avec éclaboussures partout, done / la prof d'aquarelle qui dit à tout le monde "très bien très bien" et à moi "euh okééééééé" d'un air dégoûté, done / what else ? - Mdr j'avais oublié tout ça merciii Facebook

13:27 Écrit par Anaïs dans Anaïs aime la vie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

8
fév

8/2/2018 : rangez-moi rangez-moi rangez-moi (sur l’air de mangez-moi mangez-moi mangez-moi)

Aaaah j’ai tapé les six trucs du titre sans faire de copier-coller, je suis morte (j’aime plus cette expression).

 Je suis montée au grenier faire une photo de la citadelle enneigée et chercher un cintre car je voulais suspendre un manteau fuchsia que j’adore, pour le mettre car fait froid hein. Six mois que je mets mon imperméable à capuche que j’ai acheté pour mes vacances, mais là, j’ai peur d’être malade.

 Et en cherchant le cintre que vois-je parmi mes 69 manteaux/vestes d’avant l’accident ? Un manteau idéal : en faux nubuck et fourrure, beige mais lavable à 30 degrés, léger mais chaud. Parfait, et comme neuf, comme mes 69 manteaux mis deux fois, que je garde, on sait jamais. Parfait sauf que… trop petit, impossible de le fermer sans cesser de respirer, et comme je mets maintenant mon sac sous le manteau, clair que ce sera impossible. Sniiiiiiiiiiiiif et resniiiiiiif, mais avec mes bonnes résolutions, je ne garde plus, je donne, et ça sera pour ma nièce. Je le mets dans mon sac à dos, tchu comme c’est encombrant ce truc, léger mais encombrant, je trouve un autre manteau qui me va, réversible en plus (mais sans capuche, rien n’est parfait), car le beau manteau fuchsia, il est superbe, mais j’ai du mal à l’enfiler depuis mon accident, pas souple des bras l’Anaïs.

 Je fais ma photo de la citadelle, je trouve un cintre parmi mon stock de cintre (on a toujours besoin d’un cintre), et je redescends, épuisée.

6
fév

6/2/2018 : les bracelets rouges (TF1)

J’avais enregistré ça hier soir mais j’étais pressée de le voir, donc je l’ai déjà regardé à 7 h sur mon voocorder, quand ma sdb chauffait (gla gla). Cette nouvelle série est magnifique, hyper émouvante pour moi mais pas larmoyante. Elle raconte la vie de jeunes dans un hôpital, qui souffrent de maladies diverses : coma, amputation suite à cancer, accident, anorexie… Entraide et amitié sont de rigueur. Ça m’a fait repenser aux mois que j’ai passés à Lennox, à ce que j’ai vécu. Naaan, je ne pleurniche pas sur mon sort, cet épisode fait partie de moi maintenant, il fait partie de mon vécu, il façonne (j’avais écrit fasconne, tchu, foutue cervelle) mon caractère actuel.

 Quelle série touchante, je le savais en théorie, mais je réalise combien la santé est primordiale, la chance que j’ai d’être vivante, rentrée chez moi et d’avoir récupéré un bout de mon cerveau. On m’a dit à Lennox « une fois que vous êtres rentrée, les gens vous imaginent guérie à 100 % », c’est vrai mais ce n’est pas vrai. C’est vrai, les gens pensent ça, sur Facebook on ne me voit pas, on ne fait que me lire, et parait que je récupère mon humour… mais ce n’est pas vrai, je ne suis pas guérie à 100 %, loin de là, d’ailleurs si je suis sur la mutu, et qu’elle a dit « ok jusque la pension », soit minimum vingt ans, c’en est la preuve, s’il en faut une, mais je suis en vie.

 « Avant quand je faisais un vœu, c’était d’avoir un tapis volant, maintenant, c’est juste de ne pas mourir. »

« La vie n’est pas un conte de fées, mais la différence, ce n’est pas que les histoires qui finissent bien n’arrivent jamais dans la réalité, la différence c’est que tant qu’on est en vie, l’histoire n’est jamais finie. »

 « Un jour un commandant anglais a dit à Surcouf : nous anglais, nous nous battons pour l’honneur, vous les français, vous vous battez pour l’argent. Vous savez ce qu’il lui a répondu Surcouf ? Il lui a dit : on se bat tous pour ce qui nous manque. A part que c’était bien envoyé, il avait vu juste On se bat pour ce qu’on n’a pas, ce qu’on n’a plus ou ce qu’on voudrait avoir. Des réponses, du temps, de la chance, des solutions, du courage. Ce que Surcouf ne dit pas, c’est que peu importe ce qu’on veut obtenir, tout ce qui compte à un moment, c’est d’oser livrer la bataille. »

Les-Bracelets-Rouges.jpg

17:18 Écrit par Anaïs dans Anaïs aime la vie | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |