8
fév

8/2/2018 : rangez-moi rangez-moi rangez-moi (sur l’air de mangez-moi mangez-moi mangez-moi)

Aaaah j’ai tapé les six trucs du titre sans faire de copier-coller, je suis morte (j’aime plus cette expression).

 Je suis montée au grenier faire une photo de la citadelle enneigée et chercher un cintre car je voulais suspendre un manteau fuchsia que j’adore, pour le mettre car fait froid hein. Six mois que je mets mon imperméable à capuche que j’ai acheté pour mes vacances, mais là, j’ai peur d’être malade.

 Et en cherchant le cintre que vois-je parmi mes 69 manteaux/vestes d’avant l’accident ? Un manteau idéal : en faux nubuck et fourrure, beige mais lavable à 30 degrés, léger mais chaud. Parfait, et comme neuf, comme mes 69 manteaux mis deux fois, que je garde, on sait jamais. Parfait sauf que… trop petit, impossible de le fermer sans cesser de respirer, et comme je mets maintenant mon sac sous le manteau, clair que ce sera impossible. Sniiiiiiiiiiiiif et resniiiiiiif, mais avec mes bonnes résolutions, je ne garde plus, je donne, et ça sera pour ma nièce. Je le mets dans mon sac à dos, tchu comme c’est encombrant ce truc, léger mais encombrant, je trouve un autre manteau qui me va, réversible en plus (mais sans capuche, rien n’est parfait), car le beau manteau fuchsia, il est superbe, mais j’ai du mal à l’enfiler depuis mon accident, pas souple des bras l’Anaïs.

 Je fais ma photo de la citadelle, je trouve un cintre parmi mon stock de cintre (on a toujours besoin d’un cintre), et je redescends, épuisée.

Écrire un commentaire