18
jan

18/01/2018 : folle matinée mdr

Il est 10h40.

 J'ai répondu de mon lit au Monsieur de la Ville de Namur qui viendra chez moi pour ma carte d’identité et fera une photo. Très sympa le monsieur.

 Pendant que ma sdb chauffait j’ai utilisé ma miniwash pour gants de toilettes, culottes et chaussettes. L’avantage de la miniwash est qu’elle n’essore pas, donc je dois tordre les trucs à deux mais, et ça fait travailler ma main gauche, celle qui est handicapée suite à l’accident, yessss. Je suis aussi montée au 2e déposer des trucs de crochets et tricot, surtout des livres, et l’album des tricoteuse que j’ai reçu (à Lennox je crois), avec notre réalisation de 2014. J’ai rangé ça et descendu un imper épais avec col en fausse fourrure pour ma nièce, elle va adorer. Je ne l’ai mis que peu de fois, comme les 147 manteaux que j’ai.

 Je suis descendue, ma sdb était chaude, j’ai tordu et mis sécher mes gants, culottes et chaussettes, me suis lavée et ai lavé mes cheveux, me suis habillée.

 Là je suis descendue et j’ai pas encore déjeuné. Il y a un vent de folie.

 Il est 10h49 et je suis déjà épuisée par cette folle journée…

 Et je ne retrouve plus le truc à sous (mais comment ça s’appelle ce truc ?) où je ne mets pas des sous mais mon nom sur des autocollants pour ma boite aux lettres, je l’ai pourtant utilisé y’a quelques semaines, mais où est-illlllllllllllll ?

Comme l’écrit Grand Corps malade : « Pour la plupart des gens, la journée commence véritablement quand ils ont pris leur petit déjeuner, qu’ils sont lavés et habillés. Pour nous, quand on a fait tout ça, on a déjà fourni tellement d’efforts qu’on a envie d’aller se recoucher ».

Il est 11h00, je vais déjeuner.

Écrire un commentaire