26
déc

26/12/2017 : noyeux jowèl

J’utilisais dans ma première vie plein d’expressions « modifiées », pa exemple « reviendu » au lieu de « revenu », « noyeux jowèl » au lieu de « joyeux noël », et j’en oublie sans doute plein. Donc ce n’est nullement lié à l’accident, qu’on se le dise.

 

Bon ça, c’est dit, passons aux choses sérieuses.

 

Le 24 décembre PM (ça veut dire après-midi, pour ceusses qui ne causent pas english), je reçois la visite de mon voisin Jean-Christophe, qui a appris que je serais seule au réveillons et vient m’inviter. Je dis ouiiiiiiiiiiiiiii, et je cherche cherche cherche un cadeau à leur amener, que je trouve, yesss : ça sera des « célébrations », dans un sapin, de circonstance.

 

Deux heures plus tard, son épouse vient voir si je veux aller à la messe avant, à 18 h. Je dis d’abord non, pensant que c’est à Jambes, puis lorsque j’apprends que ce sera à l’église Sainte-Julienne (enfin je crois, foutue cervelle) à Salzinnes, je dis oui oui oui. C’est l’Eglise où allaient mes grands-parents, ça sera un joli souvenir pour moi.

 

Avant le réveillon, je tente de me souvenir de tous les prénoms. Heureusement, je les ai notés dans un carnet.

 

Y’a un monde fou, et y’a un âne. Un vrai. Un gris. J’en entends qui disent « ça fait deux avec toi », bande de vilains. Durant la messe, je vois voler un papillon. Non je n’invente pas, je l’ai bien vu, un papillon blanc/beige. Un papillon en décembre, incroyable non ? Enfin je sais pas, mais j’ai adoré le voir.

 

Je réalise que j’ai une chance folle de ne plus devoir me mettre tout le temps debout durant la messe, youpiiiiie. Puis je réalise que rester tout le temps assise me donne extrêmement mal au cul, ça me rappelle Lennox, quand j’étais en chaise roulante, et que j’avais mal mais mal, au point que je le disais en pleurnichant et que j’ai même eu un coussin spécial, qui aidait, mais juste un peu.

 

Après la messe, où on a chanté, mais y’avait une erreur dans le livret de paroles : les couplets ne correspondaient pas à ce que chantait la pro au micro, diantre. Ma voisine a été le dire pour la messe de minuit.

 

Après la messe donc, on est retourné chez eux et on a passé un super moment. J’ai mangé de la raclette et découvert le délicieux chocolat allemand farci de je sais plus quoi, mais une vraie tuerie ce truc.  J’apprends comment ils ont su que j’étais Anaïs Valente, on parle, on rigole, je regarde des photos sur le smartphone, et on regarde le début du film « voisins voisins » (oh oh, un signe ?).

 

Et bien sûr, fièrement, j’ai appelé mon voisin « Jean-Philippe, euh noooon Jean-Michel », râââté, c’était Jean-Christophe, un jour, ça ira.

 

Retour chez moi à minuit, crevéééééééééééée, mais passé un super moment, merci mes voisins.

 

IMG_3420.JPG

Commentaires

Super bien ecrit et suis heureuse que tu aies passé un très bon réveillon

Gros bisous ma chérie

Écrit par : Danloy | 26-12-2017 à 13:44:35 Hr

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire