13
déc

13/12/2017 : les avantages d’avoir subi « paf l’Anaïs »

- je suis en congé toute l’année

 - je pars en vacances avec le Noyau (en Baie de Somme en plus)

 - je vais au Ressort chaque semaine et rencontre des éducs et autres (AS, accompagnateur…) sympas comme tout

 - mes factures se paient touts seules (merci mon administratrice de biens)

 - je peux aller au marché le jeudi matin comme je ne bosse plus

 - je fais des rencontres sensas aux ateliers du Ressort, je joue et je peins

 - Je peux dire que j’adoooooooooooooooore Hello Kitty because ma cérébrolésion

 - Je regarde tout ce que je veux, à n’importe quelle heure, à la TV

 - si y’a grève des bus, je m’en fous

 - plus besoin de m’acheter de jolies fringues/chaussures pour aller bosser

 - je n’ai plus pris d’antibiotiques depuis lors, je ne suis plus malade

 - j’ai des rolateurs de compet’, customisés en plus, ils me rendent sexyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy

 - j’ai créé de nouveaux liens avec ma famille

 - j’ai créé de nouveaux liens avec mes félins

 - j’ai créé de nouveaux liens tout court (je pense entre autres à Fabienne, Corentin, Danny, Fanny, Véronique, Elise, Gabriel, David, Jean-Christophe,… et plein d’autres)

 - mon intérieur n’a jamais été aussi bien rangé et nettoyé

 

 Bien sûr, y’a aussi des inconvénients, qui l’eut cru, lustucru (chapeau pointu), mais on va pas faire pleurer dans les chaumières.

 

15:34 Écrit par Anaïs dans Anaïs aime la vie | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Commentaires

Hello ! Je passe pas souvent, mais ça fait vraiment plaisir de voir que tu arrives toujours à trouver du positif partout ! Passe de bonnes fêtes !

Écrit par : Romain alias Marguerite | 17-12-2017 à 17:46:54 Hr

Répondre à ce commentaire

En tous cas tu fais preuve de beaucoup de courage.
Passe de belles fêtes de fin d'année.

Écrit par : Emilie | 18-12-2017 à 19:52:31 Hr

Répondre à ce commentaire

merci à tous les deux, et bonnes fêtes à vous

Écrit par : anais | 26-12-2017 à 11:17:03 Hr

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire